ATT s’adresse au peuple : Il occulte des réalités du moment

0
0





Pour son dernier 31 décembre, le Général Président était attendu par les citoyens pour une sortie plus grandiose. Malheureusement, les compatriotes sont restés sur leur faim. En véritable stratège, il n’a fait qu’énumérer ses réalisations, ses projets et programmes comme s’il ne veut pas plier ses bagages le 8 juin 2012 pour sa ville natale Mopti.

                Attendu pour le réveil des consciences, ATT a ignoré entre autres réalités telles la question de l’identification de l’électeur, le Collectif "Touche pas à ma Constitution" qui lui donne aujourd’hui de l’insomnie, récemment des Associations féminines qui se sont insurgées contre le nouveau code des personnes et de la famille sans oublier le parti Sadi et son candidat Dr Oumar Mariko qui pensent que pendant dix ans ATT et son régime n’ont fait que berner le peuple.

L’URD DANS LA REGION DE MOPTI 

Les braves femmes au service du candidat

                Incontournables du début à la fin du système électoral, les femmes s’emploient pour relever le défi. C’est ainsi que les braves femmes de l’Union pour la République et la Démocratie s’activent sur toute l’étendue du territoire national à l’image des Jeunes et des Cadres du parti.

                C’est pourquoi de Douentza, Bandiagara, Bankass, Koro, Youwarou et Djenné, les femmes ont démontré leur force de frappe. La délégation conduite par Mme Coulibaly Koudedia Sidibé, Secrétaire générale du bureau national des femmes a été du moins claire : "Soumaïla Cissé en décidant de briguer la magistrature suprême ne l’a pas fait qu’après l’autorisation des Femmes et des Enfants. Ainsi, il entend porter le flambeau pour permettre à ces couches de vivre harmonieusement. Alors, n’attendez plus. Que chacune et chacun se bat avec lui son parent, son proche, son ami pour permettre à Soumi champion d’être le futur Président du Mali. Afin que notre pays puisse être un pays émergent où les Femmes et les Jeunes ne vont plus souffrir, ne vont plus chômer. "

L’ADEMA ET L’EQUATION SBM

Candidat ou pas ?

                C’est dans quelques jours, précisément le 14 janvier prochain que Soumeylou Boubeye Maïga (SBM) entend partager avec ses fans plusieurs questions à l’ordre du jour de leur association. Pour faire dormir le peuple Adéma Pasj, son frère a fait une sortie hasardeuse dans un organe de la place pour tenter de justifier cette sortie. Pour lui, SBM est incontournable. C’est connu, car il a toujours soufflé le chaud et le froid, il est avec tout le monde et n’est avec personne mais seulement avec ses intérêts personnels et sordides. Journaliste et ancien patron des services de renseignement, il a plus d’un tour dans son arc pour se faire entendre ou se faire accepter par n’importe quel régime au Mali. S’étant porté candidat pour jouer le jeu du Président ATT en 2007, il est aujourd’hui dans cette retombée. Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Nationale. A-t-il aujourd’hui besoin de se faire voir à travers une association politique s’il veut aller avec le candidat du parti ? Doit-on lui faire confiance après qu’il ait trahi Soumaïla Cissé en 2002 ? Nous y reviendrons !

Rassemblé par B. DABO

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.