CCIM: Chut ! Bittar bloque l’argent des anciens présidents

0
1

Selon un responsable de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), les pratiques qui ont pris corps au sein de cette institution sont accablantes. La CCIM, on se rappelle, suite aux résolutions prises lors de l’Assemblée consulaire de Ségou, en 2004, devrait remettre à chaque ancien président de Chambre 200 000 CFA par mois, et 100 litres d’essence. Bittar verse les parts de feu Darhat et Chaca Diarra. Mais les cagnottes du président sortant Malamine Tounkara n’ont jamais été versées. Faut-il conclure que Bittar attend la mort de ce dernier pour envoyer son argent ? De son vivant, Mala n’a-t-il pas droit à ce traitement même insignifiant ? Même pour les autres, il semble qu’il y a des arriérés… Pauvre Bittar !

Selon la même source, depuis que Bittar a été chassé de la salle de réunion au Togo, en 2004, par les présidents des chambres consulaires de la sous région…, il cherche à détruire cet homme honnête, Malien sang pur.

 

SOS pour Bassidiki Touré

Notre confrère Bassidiki Touré est incarcéré depuis plusieurs mois à la Maison centrale d’arrêt de Bamako. Par notre voix, nous interpellons le ministre de la Communication, l’ASSEP, la Maison de la Presse, le Conseil supérieur de la communication… pour faire quelque chose pour ce journaliste. Il n’est pas juste de le laisser abandonner à son propre sort. Quelle que soit la faute commise, il mérite protection et considération.

La rédaction

 

Oumar Ouattara

 

Investiture de Wade au Sénégal

 

Me Tall était présent

Le président du CNID – FYT a pris part le week-end dernier à l’investiture de Maître Abdoulaye Wade candidat à sa propre succession pour la prochaine présidentielle au Sénégal. Il a été invité pour la circonstance par le président sénégalais qui briguera la magistrature suprême malgré son âge avancé. Cela dénote de l’estime que Wade a pour Tall et surtout de l’aura que l’avocat malien dispose au niveau international. Selon plusieurs informations concordantes, le patron du SOPI (changement en wolof) apprécie la sincérité du président du CNID et sa grande connaissance de l’Afrique. Tall est considéré comme une référence en Afrique pour s’être battu pour le pluralisme politique et la démocratie au Mali au détriment de sa vie. Les deux avocats partagent les mêmes objectifs pour l’émergence d’une Afrique plus responsable face à son avenir. Mieux, son parti partage avec le PDS les mêmes idéologies, selon certains experts du droit constitutionnel africain.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.