CHUT : Les breves de Info-Matin

0

CHUT

Marché de l’emploi : 80 spécialistes sur le terrain  

La ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mme Bah Awa KEITA, a présidé, lundi dernier, la cérémonie de sortie de la première promotion du Centre de formation professionnelle de Titibougou. Une promotion dont elle a été désignée comme marraine en reconnaissance de ses efforts déployés en matière de promotion de l’emploi dans notre pays. Les quatre-vingt jeunes sortants, au nombre desquels une fille, ont reçu au cours de la cérémonie leurs attestations de fin de cycle, après environ deux ans de formation théorique et pratique. Ils sont soit ouvriers qualifiés, soit techniciens de froid et climatisation ou carrelage mosaïque.

La marraine de la promotion, Mme Bah Awa KEITA, qui a saisi l’occasion de la cérémonie pour remettre symboliquement des équipements à ses filleuls, s’est réjouie de la formation qualifiante reçue par ces jeunes qui deviennent des valeurs ajoutées par ce qu’ils apporteront au développement économique et social de notre pays, à travers leurs savoirs nouveaux. Aussi, après avoir constaté l’insuffisance au Mali de main d’œuvre qualifiée, elle a encouragé la direction du centre à «…persévérer dans le choix judicieux des filières professionnalisantes et des formations à fort coefficient de demande du marché de travail pour contribuer à résoudre la pénurie de main d’œuvre qualifiée dont souffre notre pays ». Et de rappeler aux jeunes sortants la nécessité pour eux de s’organiser en GIE pour mieux braver la concurrence.

La directrice générale adjointe du centre, Khady CAMARA, a fait remarquer que la formation porte sur trois filières que sont : froid et climatisation, plomberie sanitaire et carrelage mosaïque. Un choix qui s’explique, précise-t-elle, par le besoin d’augmenter les capacités formatives en matière de BTP. Cependant, prévient Mme Khady CAMARA, le centre ne pourra pas poursuivre ses ambitions s’il ne peut compter sur l’appui du FAFPA, de l’Apej et de l’ANPE. Ceci, d’autant plus que la plupart des élèves qu’il accueille sont de conditions modestes.

Télécoms : Pour réduire le chômage

La société Général Computech spécialisée en ingénierie informatique et télécommunications débutera officiellement ses activités  le samedi prochain. Ce sera, indique-t-on, à l’hôtel Salam, au cours d’une cérémonie placée sous la présidence de Mme la ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Bah Awa KEITA. La nouvelle société qui verra le jour grâce à l’ingéniosité de deux jeunes compatriotes s’apprête à faire des prestations de services en : fourniture de matériels et accessoires ; informatique de bureau ; maintenance de parcs informatiques ; marketing ; conception de site Web…

En outre la société qui a divers partenaires comme les ministères de la Santé, de l’Education, de l’Emploi et de la formation professionnelle, des hôpitaux… envisage également des prestations en matière d’initiation à l’informatique, de location de PC, connexion Internet, impression, entretien de machines, formations, installation de réseaux informatiques…Il s’agit là d’une initiative concourrant à la création d’emploi et à la réduction de la pauvreté.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER