Coopération Mali-France : Manuel Valls attendu à Bamako vers le 20 Février prochain

1

Selon ‘’Jeune Afrique’’  le Premier ministre Français, Manuel Valls effectuera bientôt une tournée en Afrique de l’Ouest. Laquelle le conduira, au Bénin, au Burkina Faso, au Niger et au Mali vers le 20 février.  Une visite qui intervient après celle qu’il a effectuée en novembre 2013, il y’a près de trois ans en tant que ministre de l’Intérieur. Même si le motif de cette visite n’a pas été dévoilé, mais elle s’inscrit dans la dynamique du renforcement de la coopération bilatérale entre le Mali et la France, notamment dans le domaine de la sécuritaire et de la relance économique du Mali.

Pour rappel, cette visite du Premier Français, Manuel Valls, intervient quelques mois après la visite d’Etat du président IBK à Paris en octobre dernier, lors de laquelle, la France et les autres pays de l’OCDE, ont pris un engagement financier  de  plus de 200 milliards FCFA pour la relance économique du Mali.

 

Assemblée Nationale :

Le chef de cabinet du président Issaka Sidibé débarqué !

Le début de l’année 2016 n’a pas été très tendre pour certains collaborateurs du président de l’Assemblée Nationale, Issaka Sidibé. En plus du secrétaire général de l’Assemblée Nationale, Dr Mamadou Diallo, cadre de l’URD, principal parti de l’opposition, le chef de cabinet, Cheick Oumar Keïta aussi a été débarqué la semaine dernière et remplacé par Tacko Niambélé.

Originaire de Koulikoro, le désormais ex-chef de cabinet du président de l’Assemblée nationale est titulaire d’une maîtrise en droit.

Selon des proches collaborateurs du ‘’boss’’ de l’Assemblée nationale, celui-ci reprochait à son ancien chef de cabinet, Cheick Oumar Keïta, d’être trop carrent et de ne pas être à la hauteur de la tâche à lui confiée. Un jeune qui, nous rapportent d’autres sources, doit, sa nomination à ce poste plus à la magnanimité du président de l’Assemblée nationale Issaka Sidibé, qu’à ses compétences scolaires ou professionnelles. Car,  selon les mêmes sources, jusqu’à nomination, il était en chômage, comme l’écrasante majorité des jeunes diplômés des universités maliennes.

Rassemblés par L.NIANGALY

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. QU’ IL ATTRAPE EBOLA … ! 👿 👿 👿
    EBOLA , NE MANQUE PAS D’ ATTRAPER CE FAUX-TYPE, DANS SA CULOTTE.. 👿 👿 👿

Comments are closed.