Crime rituel ou simple disparition : Un albinos disparait

1
2

Plusieurs communiqués radiodiffusés ont fait mention, ces derniers jours, de la disparition d’un jeune albinos. l’homme qui serait âgé d’une trentaine d’années est porté disparu et ne donne aucun signe de vie. l’angoisse des parents est grande dans la mesure où la présidentielle 2012 n’est pas loin (29 avril). il y a crainte qu’il ne soit l’objet d’un crime rituel.

Tessalit cerne par l’armée
les rebelles en difficultés face à nos bidasses
depuis le mercredi 29 février 2012, l’armée malienne pilonne par air et terre la position du duo mnla-aqmi dans les environs de tessalit.

Les bidasses gofernementaux sont décidés à porter, cette fois-ci, un coup décisif à une rébellion qui a du sang sur les mains et qui essaye de faire oublier le massacre d’aguelhok du 24 janvier en faisant des appels de pied pour une éventuelle négociation de paix. côté pouvoir tous les moyens sont mis en œuvre pour négocier avec des rebelles, mais en position de force. ceci passe d’abord par le contrôle total de tessalit et sa chaîne montagneuse, mais aussi par la reconquête des localités de ménaka et andéraboukane.

Att en perte de vitesse dans l’opinion nationale
si quelqu’un doit chercher à se réconcilier avec les maliens, c’est bien sa majesté zounzani 1er. depuis le massacre d’aguelhok suivi de la marche des femmes militaires, la popularité du locataire du palais de koulouba ne cesse de baisser auprès de ses compatriotes. la crise du nord déclenchée le 17 janvier dernier par l’attaque de ménaka par le mnla est devenue le sujet principal des débats dans les grins de bamako et autres transports publics.
la presse en fait quotidiennement échos malgré le silence entretenu par les pouvoirs publics sur les combats entre l’armée nationale et les bandits armés. a moins de deux mois de l’élection présidentielle et à un peu plus de trois mois de son départ définitif du pouvoir (8 juin 2012) att n’est plus dans le cœur de bon nombre de ses compatriotes. que lui reste-t-il comme dernière carte à jouer ?
Peut-être, la bonne tenue d’une élection présidentielle crédible et transparente.

Séparation définitive entre l’edm-sa et la somagep
depuis la semaine dernière, l’energie du mali (edm-sa) ne gère plus les questions du secteur de l’eau potable. ce dernier est désormais géré par la somagep (société malienne de gestion de l’eau potable) qui est parvenue à ouvrir des exploitations dans les différentes communes du district de bamako et à l’intérieur du pays.

L’uneem, il y a 32 ans
la marche du 08 mars 1980 et de la mort du jeune Tangara
le samedi 8 mars 1980 s’est déroulée la marche historique de l’uneem (l’union nationale des elèves et etudiants du mali) à bamako et dans certaines grandes villes du mali. ce jour, la répression des forces de l’ordre a été foudroyante.
de nombreux manifestants ont été tabassés, gazés et même torturés. c’est dans cette foulée que le camarade tangara, un handicapé physique a été torturé à mort au camp de djicoroni-para devant de nombreux élèves et étudiants détenus comme lui pour cause de grève. neuf (9) jours après (le 17 mars 1980) décéda le leader estudiantin, abdoul karim camara dit cabral dans les mêmes conditions et au même lieu.

Rébellion au nord-mali
Le silence gênant de l’adema et de l’urd
le parti de dioncounda traoré et celui de younoussi touré n’ont pris aucune sanction à l’encontre de leurs cadres qui ont rejoint les rangs du mouvement séparatiste, mnla qui se fixe pour objectif de libérer l’azawad. plus grave, aucun responsable de ces deux formations n’a osé parler jusqu’ici du double jeu de leurs camarades sécessionnistes toujours membres de l’adema et de l’urd, mais officiellement engagés aux côtés du mnla.

Geste humanitaire de la nation aux familles des bidasses tombés au nord
une cérémonie de remise des dons aux victimes de la crise du nord s’est déroulée, lundi, dans les locaux du ministère de la défense et des anciens combattants. elle était présidée par le chef d’etat-major général des armées, le général gabriel poudiougou. après l’observation d’une minute de silence à la mémoire des soldats tombés sur le champ de l’honneur, le directeur du service social des armées a pris la parole pour affirmer que la rencontre du lundi est un élan patriotique national à l’endroit des forces armées et de sécurité dans leur mission de défense du territoire national et de la protection des personnes et de leurs biens. selon lui : “ces dons de toute nature provenant de différentes corporations et domaines sociaux et destinés aux familles endeuillées témoignent tout l’attachement du peuple malien à sa vaillante armée”. ces dons sont repartis comme suit : chaque victime reçoit une somme d’un million (1000 000) de francs cfa et 200 kilogrammes de riz.
il a été précisé que les dons en question ne pourront pas compenser les pertes en vies humaines enregistrées, mais reflètent la compassion de la nation toute entière à l’endroit des bidasses qui ont trouvé la mort dans les conflits du nord.

Festivités du 8 mars sur fond de crise du nord
le 8 mars se fêtera cette année au mali sur fonds des conflits du nord. c’est dire que les festivités se dérouleront avec des esprits marqués par les conflits meurtriers qui se déroulent dans le septentrion. des hommages particuliers seront rendus aux soldats décédés pour la défense du territoire national.

des céréales de la rci pour les réfugiés et déplacés de guerre
la croix-rouge a acheté des céréales en république de côte d’ivoire pour venir au secours aux réfugiés et déplacés du conflit du nord-mali. il y a une année seulement, des céréales du mali avaient été achetées par les nations-unies pour venir en aide aux populations de la rci juste après la fin de la guerre civile dans ce pays.

SBM candidat ?
les rumeurs aussi folles les unes que les autres circulent sur une éventuelle candidature de soumeylou boubèye maïga à l’élection à la présidence du 29 avril 2012. on prête à l’homme d’avoir initié une machine qui serait en train de mettre au point les derniers réglages dans la perspective de l’annonce de la candidature du 5ème vice président de l’adema-pasj et non moins ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale.
et tutti quanti. comme toutes les rumeurs, celles qui sont distillées en ce moment n’ont aucun fondement objectif selon nos sources. c’est du reste la répétition du boucan qui a précédé la tenue de la conférence l’association des amis de sbm (asma).
décidément l’homme ne laisse personne indifférent dans le landerneau politique

crise du nord
Qui veut déstabiliser koulouba ?
des voix s’élèvent  pour dénoncer des velléités de ” déstabilisation du pouvoir “. en effet au cours de l’émission  ” débat africain ” de rfi un haut cadre du pays, par ailleurs promoteur de l’ehm abdoullah coulibaly s’en est fait l’écho. compte tenu de la gravité  de tels propos qui touchent à la fois à la sécurité du président de la république et à la stabilité des institutions, les maliens sont en droit d’en attendre les preuves.
face à la persistance de la crise du nord les milieux intellectuel et politique débattent sur la tenue des élections aux dates échues, mais également réfléchissent pour les alternatives. le pays a besoin de sérénité, de l’union sacrée de tous ses fils en cette période cruciale de son histoire face au péril que veulent lui imposer les apatrides. déstabiliser n’est pas la solution et ça les maliens le savent et le disent.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Malidjigui<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4038</span>
Membre
Malidjigui 4038
4 années 6 mois plus tôt

Pas de surprise un albinos disparait dans le Mali animiste c’est ça le vrai Mali avec ses sacrifices humains sans honte et qui ne pense pas a Allah du tout.

wpDiscuz