Crise du nord : Les femmes du camp militaire de Kati marchent sur Koulouba

0
4





Pour exprimer leur colère, suite au carnage du camp d’Aguelhok, le 24 janvier dernier, les femmes des bidasses du camp de Kati ont organisé, hier une marche sur Koulouba. Elles étaient très déterminées à aller exprimer leur ras-le-bol au Président ATT.

Elles sont tombées sur un barrage des forces de sécurité qui a anéanti leur véleité d’atteindre leur cible où  réside Sa Majesté Zounzani 1er. Cette marche est l’expression de la colère qui règne dans la plus grande caserne militaire de la deuxième zone de défense du Mali. Les marcheuses entendaient soutenir leurs maris tout en exigeant du pouvoir la mise à disposition des moyens nécessaires pour la sécurisation du territoire national. 

Dioncounda Traoré n’en finit pas avec l’ancien PM, Jimmy le Flic

”Modibo Sidibé n’est ni de l’ADEMA et n’a pas de soutien d’ATT et AOK”. C’était  lors du déplacement du candidat du parti de  l’abeille solitaire, à Banamba. Devant les militants et sympathisants, Dioncounda Traoré s’est exprimé sur le cas Modibo  Sidibé en cassant le cou aux allégations selon lesquelles, ce dernier est un militant ADEMA et que dans la perspective de Koulouba 2012, il bénéficie de l’onction de Zounzani 1er et de l’ancien Prési, AOK. Comme quoi, le combat de titans est toujours à l’ordre du jour au sein de la ruche.

 Bittar et le PDES

Dans son discours de déclaration de candidature à la présidentielle de 2012, ”le chauve” n’a pas cité une seule fois le nom du parti des amis de Sa Majesté Zounzani 1er . L’Union des Mouvements et Associations pour le Mali (UMAV) porte la candidature de celui qui est toujours 1er Vice-président du PDES.

Soutien de AOK et SBM : Dioncounda rassure

Dioncounda a profité du discours des femmes du PASJ prononcé par la présidente du Mouvement, non moins Mairesse de la Commune I, Mme Conté Fatoumata Doumbia, invitant leurs camarades Boubèye et AOK à s’impliquer plus activement dans la campagne pour l’ascension de Dioncounda et l’ADEMA au pouvoir en 2012 pour mettre les points sur les i. Le candidat et président de l’ADEMA a rassuré les Abeilles qu’il n’a jamais douté du soutien de ses deux camarades et militants de première heure de l’ADEMA avec lui. Alpha a, selon lui, suivi et répondu à toutes ses correspondances relatives à son intention et à sa candidature portée par le parti. Quant à Soumeylou Boubèye Maïga, Dioncounda soutient qu’il a été la deuxième personne à lui suggérer de se présenter. Qui dit quoi ?

Marche de soutien aux forces armées et  de sécurité

Face aux attaques de plus en plus réputées des rebelles du MNLA appuyés par des bandits de l’AQMI, les ressortissants des régions du Nord du Mali sont à pie d’œuvre pour l’organisation d’une marche de soutien à nos forces armées et de sécurité. Par cette marche les ressortissants du septentrion entendent saluer l’esprit de sacrifice et le respect du serment de défense de l’intégrité du territoire de nos hommes en armes. Les marcheurs partiront de la place de la liberté pour rallier le ministère de la défense et des anciens combattants. Selon nos sources la marche est prévue demain matin.

MCD :

Oulématou Tamboura Ascofaré marraine de l’Association politique

Après Bittar, Bacari Togola, Ahmed Sow, N’Diaye Ba et autres, l’ancien Ministre du Président AOK Oulématou Tamboura vient de créer sa propre association en lançant le Mouvement pour la Consolidation de la Démocratie (MCD), le dimanche dernier au CICB. Pour la  présidente de ce mouvement, Mme Bakayoko Rokiatou Niang, sa structure  a pour but le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit. Ses objectifs sont entre autres la contribution à l’instauration d’une culture démocratique, à l’émergence d’un citoyen conscient de ses droits et devoirs, à l’amélioration du taux de participation aux élections, à la promotion de la paix et de la charte africaine, de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance. Selon la présidente,  le  MCD compte s’investir pour rassembler un OUI massif pour le referendum et constituer un bloc pour une participation significative à toutes les élections. Il faut rappeler que la présidente d’honneur du MCD est Mme Ascofaré Oulématou Tamboura. Il y a lieu de s’interroger sur les raisons profondes qui poussent les  ténors du PDES à parrainer des associations politiques à quelques encablures des élections générales de 2012.

Le MNLA commet-il des crimes de guerre ?

En tout cas, le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad  (MNLA) vient de commettre des atrocités au Nord qui s’apparentent bien à des crimes de guerre. Au camp d’Aguelhok, le 24 janvier 2012, ils  ont abattu à bout portant des soldats loyalistes non armés. Ces derniers, qui n’étaient plus en mesure de se battre faute de munitions ont été alignés et assassinés de sang-froid.  L’objectif était clair : pas de prisonniers de guerre. Quelques jours après, le 30 janvier 2012, il semblerait que 15 policiers ont été froidement égorgés à Léré, là aussi, la volonté était de ne pas faire de prisonnier de guerre. Et pourtant, les forces armées maliennes ont, jusqu’ici, bien traité les prisonniers de la rébellion. 

Marathon international BOA Bamako 2012

La grandeur d’une compétition !

" Nous nous réjouissons que le Marathon International BOA de Bamako devienne au cours de cette 4ème édition, une compétition inscrite dans le calendrier de la Confédération Africaine d’Athlétisme ", a dit Idrissa Ba, président de la Fédération Malienne d’Athlétisme (FMA), le 18 janvier dernier dans les locaux de la Bank Of Africa (BOA), lors de la confé-presse de lancement de cet événement. Prévue le 19 février prochain, cette compétition  gagne en grandeur avec l’entrée de deux pays à savoir le Ghana et La République Démocratique du Congo (RDC).

            Pour cette 4ème édition, les organisateurs ont décidé d’apporter deux innovations majeures. Il s’agit de  faire en sorte que le marathon soit plus visible par le public à travers le parcours des athlètes qui doivent suivre un tracé attirant plus de foule enthousiaste et curieuse. Et  la présence du président de la Confédération Africaine d’Athlétisme, le Kalkaba Malboum, qui fait spécialement le voyage pour assister à la manifestation.

            Le  Dégé de la BOA-Mali, Laurent Basque, estime qu’après le succès des éditions précédentes, avec plus de 2000 athlètes venus de plus de 14 pays d’installation des BOA, le Groupe bancaire va lancer la 4ème édition. " Le marathon est une discipline qui met en avant les valeurs communes à notre Groupe, telles la persévérance et la gestion disciplinée et rigoureuse de ses ressources pour atteindre le but et franchir la ligne d’arrivée avec succès ", a-t-il magnifié.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.