Focus : Un ex-directeur général d’une structure étatique milliardaire depuis 2009

0

Un jeune cadre, membre d’un parti politique très en vue dans notre pays, serait parmi les nouveaux milliardaires de l’ère ATT. L’ex-DG  d’un service public de la place et candidat malheureux à la présidence des jeunes de son parti a été éjecté de son fauteuil pour mauvaise gestion des ressources minières.

Informé, le président de son parti politique aurait demandé au président de la République de s’investir pour qu’il soit maintenu à son poste. A ses interlocuteurs, le président Amadou Toumani Touré aurait répondu que l’ex-DG est déjà milliardaire. Les sous amassés ça et là suffisent pour assurer ses vieux jours. C’est pourquoi depuis l’ère Adema et ATT, on a peur de faire la promotion des jeunes cadres maliens. Et pour cause : les vieux cadres des partis politiques Adema (Rpm, Urd) et Pdes ont donné de mauvais exemples  aux jeunes.

L’homosexualité dans nos foyers
On avait toujours entendu dire selon les rumeurs que des couples d’homosexuels existent sans a en avoir la preuve. Il y a quelques jours, un fait inédit s’est passé au Centre de référence de santé de Korofina Nord. Le corps d’un malade décédé a été déposé à la morgue de l’hôpital.

Les laveuses de la défunte découvrent le corps d’un homme dans la toilette. Interloquées, elles informent la famille du défunt sur leur découverte. Le chef de cette famille qui est le gendre de la défunte surpris, a voulu taire l’affaire. Très remonté contre son fils qui s’était marié à un homme «pédé», le chef de famille était tout bu de honte face à ses voisins du quartier.

Le couple homosexuel qui vivait en parfaite harmonie jusqu’au jour ou la  receveuse dame tomba en grossesse : ce fut le calvaire. Mme fut envoyée à Bamako pour traitement chez ses beaux parents. Elle (l’homo receveuse pendant sa grossesse n’a jamais accepté de se faire consulter par le médecin peur de se dévoiler. Existent-ils d’autres couples homosexuels ?

Route de Koulikoro : Pavage de la route devant l’école de Mme Séméga
C’est un signe de népotisme pur pour un ministre de paver une route pour faire plaisir à sa douce moitié. Le tronçon  pavé ex ambassade de Cuba via Korofina  traversant Fadjiguila passe devant l’école «les Petits Génies», propriété de Mme Séméga, épouse du ministre de l’Equipement et du Transport. Une raison toute trouvée pour le ministre de paver ce tronçon afin de le rendre accessible aux parents d’élèves.

L’ORTM va vers sa perte
Les médias militent aux hommes politiques comme les hommes politiques militent aux médias, dit-on. Mais de là à confondre serviette et torchon ? Les politiciens ont franchi allègrement un pas en nommant des «surveillants» comme DG à l’ORTM. Avec la démocratie, la nomination du directeur général de l’ORTM prend en compte le seul critère suivant l’amitié. Il est temps de mettre encore en place un plan de carrière afin d’éviter des empoignades au sein de la boîte pour les futures nominations de DG.

Dans les pays voisins, les directeurs généraux de télévision nationale sont des hommes et des femmes intellectuellement calés.

Les amies de M’Bam Diarra mécontentes du président de la République ?
Les amies de Maître M’Bam Diarra, regroupées au sein de l’Association femmes d’Afrique et de la diaspora (AFAD-Mali), semblent voir d’un mauvais œil la nomination d’un homme à la Médiature. Et pour cause : AFAD- Mali regorge de femmes cadres capables de tenir la dragée haute.

PARTAGER