Guinée Equatoriale : les maliens de Malabo très fâchés contre l’ambassadeur

0

Il nous revient que nos compatriotes résidant à Malabo, en Guinée Equatoriale, sont très fâchés contre l’Ambassadeur Amadou DEM. Les relations entre le Bureau du Conseil des Maliens de Guinée Equatoriale  et la représentation diplomatique sont à l’état stationnaire, voire moribond. De nos jours, l’équipe du bureau n’est plus informé de l’arrivée des délégations officielles maliennes en Guinée Equatoriale. Et pourtant le premier responsable du conseil des maliens ne manque pas de dynamisme et de disponibilité. « Les demandes de délivrance de la carte de séjour formulées par certains de nos ressortissants sont systématiquement rejetées sans que l’Ambassade ne daigne entreprendre une quelconque démarche pour atténuer cette situation », explique une source proche des maliens de Malabo.

Le patron de l’Ambassade du Mali à Malabo, ajoute la même source, est difficilement accessible. Plus d’un an après son arrivée, notre source estime que l’Ambassadeur DEM ne fait pas assez pour faire bouger les lignes entre Malabo et Bamako. Et que les autorités de la Guinée Equatoriale continuent d’infliger des traitements mauvais à nos compatriotes. Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, est interpellé.

Goundam : le Maire Seck Oumou Sall rencontre les personnes handicapées 

Le Maire de la Commune urbaine de Goundam, Mme Seck Oumou Sall, a récemment reçu à son domicile une délégation de handicapés de Goundam. Avec Mme le Maire, les handicapés ont passé une partie de la matinée à évoquer leur situation et leurs préoccupations quotidiennes. Ils ont déploré leurs conditions de vie particulièrement difficiles depuis que le centre des métiers et son équipement, qui leur étaient dédiés, ont été entièrement détruits, à l’instar de l’ensemble des bâtiments administratifs de la ville, lors de l’occupation. « Je leur ai fait la promesse de m’engager personnellement pour que cette structure vitale soit réhabilitée au plus vite. J’espère que nos partenaires seront sensibles aux souhaits de ces personnes vulnérables et extrêmement dignes, qui ont la volonté de travailler et de participer à la vie de la commune plutôt que de mendier », a déclaré Mme Seck Oumou. Selon elle, la mairie apportera sa contribution aux efforts de ceux qui pourront nous aider à la réinsertion des personnes handicapées qui possèdent un savoir-faire permettant de subvenir à leurs besoins élémentaires. « Leur persévérance à s’intégrer socialement force l’admiration », a précisé Mme Seck.

Au cours de cette rencontre, le Maire de Goundam a rendu hommage aux associations locales et internationales qui soutiennent activement les handicapés du Mali.

L’ONU nomme Rokia Traoré, ambassadrice de bonne volonté auprès des réfugiés

Notre compatriote, Rokia Traoré, artiste-musicienne,  a été nommée lundi 21 mars, ambassadrice de bonne volonté du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Depuis 2013, Rokia Traoré travaille avec le HCR « pour sensibiliser sur les déplacements forcés, particulièrement en Afrique ». Elle a visité différents camps de réfugiés maliens au Burkina Faso, pays voisin du Mali et a notamment pris part, à Genève en 2014, à la cérémonie annuelle du prix Nansen, une récompense du HCR aux personnes et associations ayant œuvré en faveur des réfugiés. Elle a également soutenu la campagne #IBelong visant à faire disparaître l’apatridie d’ici à 2024. « C’est un honneur de prendre cette fonction à un moment aussi essentiel pour les réfugiés. J’ai vu des milliers de personnes déplacées au Mali et de réfugiés dans les pays voisins, des gens forcés d’abandonner leur maison, leur famille et tout ce qu’ils connaissaient », a confié Rokia Traoré à l’AFP.

La Rédaction

PARTAGER