Les importateurs de ciment en grève : Les chantiers bientôt en arrêt

0
Diamond cement Mali

Ne parvenant plus à faire face aux frais de douanes, d’intention à la Dncc (Direction nationale du commerce et de la concurrence) et d’assurance imposée pour importer du ciment au Mali, l’Association des importateurs et revendeurs de matériaux de construction et de ciment (Airmac) a décidé d’arrêter ses camions jusqu’à ce qu’une solution idoine soit trouvée. En tout cas, la fin de l’année 2015 est très rude pour le Mali, car les épreuves à surmonter sont trop. En plus des attaques terroristes, il faudra faire face à la grogne sociale. Vivement que les autorités trouvent une formule magique pour calmer les ardeurs. Surtout que la grève des importateurs de ciments ne les arrangent pas du tout, étant donné que ce sont eux les nouveaux riches du pays.

Tension entre la cmdt et les cotonculteurs :

 Kalfa Sanogo coupe cours à la polémique

Dans une interview, le PDG de la Cmdt, Kalfa Sanogo, soutient qu’il n’y a pas de tension entre les cotonculteurs et la Cmdt, et que cette dernière ne doit pas un franc aux producteurs. Espérons qu’avec cette sortie médiatique du boss secteur du coton malien, les choses vont rentrer dans l’ordre. Mais en attendant d’avoir le cœur net sur la question, il faut s’attendre à une réaction des cotonculteurs révoltés, eux qui en veulent au PDG de la Compagnie malienne du développement des textiles.

Vie de nos dirigeants :

Idriss Déby hospitalisé d’urgence à Paris !

D’après les sources proches du Palais présidentiel de N’Djamena, le président tchadien serait hospitalisé depuis le lundi dernier à Paris, des suites d’une «rechute». Depuis plus de 48 heures, les rumeurs vont bon train sur l’état de santé d’Idriss Déby Itno. Pour certains, il a été évacué d’urgence. Pour d’autres, il s’agit juste d’un check-up habituel, comme il a l’habitude de le faire avec le Dr Abiat de l’hôpital américain de Neuilly en France. Aucun détail supplémentaire n’a été révélé pour l’instant. Mais, une chose est sûre, c’est que le président tchadien a été hospitalisé à Paris. Selon une source bien introduite, Idriss Déby ne se sentait déjà pas bien pendant le sommet du G5 du Sahel à N’Djamena, nous informe tchadinfos.com.

 

Banamba :                                                                                                   12 villages se partagent 340 moutons

Renforcer la résilience des communautés face aux aléas climatiques, c’est le but de cette opération de l’International relief de développement, IRD. C’est plus de 340 moutons qui ont été partagés entre 12 villages du cercle de Banamba le mardi 24 novembre, dans le cadre de cette opération. Tout ceci concourt à consolider le vivre-ensemble et permet de consolider les liens de fraternité entre les populations.

 

Terrorisme  :

 Macky Sall déplore l’endoctrinement de la jeunesse 

Après l’attaque de l’hôtel Radisson-Blu de Bamako, vendredi dernier, les questionnements subsistent quant à la cause de la flambée du terrorisme en Afrique et un peu partout dans le monde. C’est ainsi que le président sénégalais, Macky Sall, qui s’est rendu au Mali pour apporter son soutien à son homologue IBK, s’est penché sur la question. Selon le président sénégalais, la jeunesse est victime d’un endoctrinement et d’un détournement de conscience. En mettant en cause l’implication de la jeunesse dans ces actes terroristes, le président Macky Sall a remis sur le tapis la nécessité et l’importance de la prise en charge de l’insertion des jeunes dans la société.

 

Tchad   :                                                                                                Des directeurs refusent de passer la main

La passation de service à la Direction générale des impôts, convoquée le mercredi 18 novembre 2015, est reportée sine die. En effet, à cause de leurs noms, mal écrits, le Directeur général sortant, Abdoulaye Tahiro Dabou, et son adjoint, Amine Mahamat Douba Alifa, ne se reconnaissent pas dans le décret n°2339-PR-PM-MFB-2015, du 16 novembre 2015, nommant d’autres personnes à leurs postes. Dans ce décret portant nomination à des postes de responsabilité au ministère des Finances et du Budget, Doguine Yondé est nommé Directeur général des impôts, en remplacement de «Abdoulaye Dabiro», et Séïdou Mahamat Séïdou, est nommé Directeur général adjoint, en remplacement de «Amine Douba». Le Directeur général sortant et son adjoint ont alors introduit, à l’adresse du Premier ministre, «une requête contentieuse relative aux noms des deux directeurs généraux sur le décret  n°2339-PR-PM-MFB-2015», pour une clarification avant de passer le bâton de commandement à leurs successeurs. La faute administrative de la part du gouvernement étonne plus d’un agent à la Direction générale des impôts et même au sein du ministère des Finances et du Budget.

La Rédaction

PARTAGER