LE PM malien en visite dans quatre pays de la sous-région : La reconquête des régions du nord seul leitmotiv

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Premier ministre, Diango Cissoko, a entrepris depuis mercredi dernier une série de visites qui le conduiront successivement au Burkina Faso, en Côte d’ivoire, au Sénégal et au Bénin.

Django Cissoko, Premier ministre

Au cours de ce périple, il « sera question de la reconquête des régions du nord du pays occupées par des islamistes armés et de l’organisation des élections », bref les deux principaux objectifs assignés à la transition. Après avoir rencontré le président burkinabé, Blaise Compaoré, médiateur de la Cédéao dans la crise malienne, M. Cissoko se rendra chez le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, président en exercice de la Cédéao, indique le communiqué annonçant son voyage. Il faut rappeler que le 3 décembre dernier à Ouagadougou au Burkina Faso, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Coulibaly, à la tête d’une délégation, a rencontré les représentants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, groupe rebelle touareg) et Ançar Dine (groupe islamiste), dans le cadre de l’ouverture d’un dialogue pour le règlement de la crise sécuritaire qui sévit dans le nord du pays. Par ailleurs, durant sa visite à l’étranger, qui « prendra fin aujourd’hui 28 décembre, M. Cissoko va également rencontrer le président béninois, Yayi Boni, président en exercice de l’Union africaine, ainsi que son homologue sénégalais, Macky Sall ». Ce voyage du Premier ministre, Diango Cissoko, constitue sa première sortie hors du pays depuis sa nomination le 11 décembre dernier par le président de la république par intérim du Mali, Dioncounda Traoré.

Ben Dao

En visite à Abidjan hier :

Diango Cissoko défend une intervention armée rapide

Le Premier ministre, Diango Cissoko, a souhaité hier jeudi à Abidjan qu’une intervention militaire africaine soit engagée «  le plus rapidement possible «  au Mali, dont le Nord est occupé par des groupes islamistes armés.

«  On peut faire confiance en cette intervention », a-t-il déclaré à la presse après un entretien avec le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Cette opération «  aura lieu dès que les conditions seront réunies et nous ferons en sorte que ces conditions soient réunies le plus rapidement possible  », a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé le 20 décembre le déploiement d’une force armée internationale au Mali, mais par étapes et sans fixer de calendrier précis, tout en insistant sur la nécessité de dialoguer avec les groupes armés du Nord qui rejettent le terrorisme et la partition du pays.

Des élections «  crédibles  » et «  propres  », destinées à normaliser la situation institutionnelle après le coup d’Etat du 22 mars à Bamako, se tiendront aussi dès que les conditions «  seront réunies  », a indiqué M. Cissoko.

Il s’est dit porteur d’un «  message » du président malien Dioncounda Traoré à Alassane Ouattara, demandant le «  soutien » de la Cédéao pour aider le Mali à sortir de la tourmente actuelle.

Le chef du gouvernement a entamé mercredi sa première tournée dans la région par une rencontre à Ouagadougou avec le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur de la Cédéao dans la crise. Il doit se rendre ensuite au Bénin et au Sénégal.

AD

 

 

REMISE DE MATERIELS AU CNAOM

Le geste du cœur de Moctar Thiam

Le président de la « Fondation Thiam », Moctar Thiam, en compagnie du directeur de la « Fondation Harouna Diakité », a remis le jeudi 27 décembre 2012 un lot important de matériels de kinésithérapie d’une valeur de 25 millions de francs CFA au ministre de l’Action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées, Dr Mamadou Sidibé. C’était en présence des membres du cabinet, de la directrice du Centre national d’appareillage orthopédique du Mali (CNAOM), des directeurs et chefs de services du département, et des travailleurs du CNAOM.

Le don est constitué, entres autres, d’appareils de rééducation respiratoire, de respirateur-évaluation capacité et ultra-sons, de tables de massage, d’haltères, de nattes de gymnastique, de 5 ordinateurs neufs de marque Dell, de logiciel de rééducation biofeedback et de rééducation périnéale et uro-gynéco, et des barres, rideaux de boxes et leurs anneaux.

Dr Mamadou Sidibé a magnifié ce geste du cœur de Moctar Thiam qui n’est pas à son premier essai, quand on sait que le service des urgences du CHU Gabriel Touré fait partie des actes qu’il a posés au profit de tous les maliens. Le Ministre a remercié le généreux donateur et a demandé aux travailleurs du CNAOM de faire une utilisation efficience de ces matériels réceptionnés.

  1. I.              S
SOURCE:  du   28 déc 2012.    

Une Réaction à » LE PM malien en visite dans quatre pays de la sous-région : La reconquête des régions du nord seul leitmotiv

  1. rodrigues Soares

    :idea: MOBILISEZ VOUS AUTOUR DE CHEICK MODIBO DIARRA, VICTIME D’ INTRIGUES POLITICIENNES POUR S’ ACCAPARER DU POUVOIR PAR DES ELECTIONS QUI NE SERONT JAMAIS CREDIBLES SANS SA CANDIDATURE. LES RESULTATS DE SON TRAVAIL ONT ETE ISURPES, RIEN N’ A CHANGE DEPUIS SA DEMISSION FORCEE ET ON NOUS PARLERAI DE LIBERATION DANS QUELQUES MOIS ,ALORS QUE SANOGO NOUS AFFIRMAIT QUE PAS D’ EQUIPEMENTS ACHETER SOUS CMD QUI POURSUIVRAIT IL SERAIT DEVENU UN FREIN :!:

    :!: :!: :!: FREE CHEICK MODIBO DIARRA ,VRAIE DEMOCRATIE EXIGE :!: :!: :!: