Les blablateurs : Me MountagaTall

0
0









Me Tall : "Les élections de 2012 sont ouvertes et nous allons les gagner "

Les militants du CNID : " Waati sera "

Notre commentaire : Au CNID, c’est tout simplement dommage qu’on en vienne au bluff. Qui vivra verra !

Ibrahim Boubacar Kéïta

Ibk : "Je suis le candidat de tous les Maliens. Avec IBK, l’école ne sera plus un lux mais un droit, chaque étudiant, après le bac, aura un ordinateur portable, chaque région aura un campus universitaire ".

Notre commentaire: C’est bon de rêver. Mais c’est davantage bon de savoir que les Maliens n’ont pas la mémoire courte, et que les anciens de l’AEEM ont encore un souvenir cruel des grenades, des emprisonnements et de la grève de la fin sous la gouvernance d’Ibk. C’est aussi bon de savoir qu’on peut être le président de tous les Maliens, mais plus jamais le candidat de tous les Maliens depuis la chute du parti unique. Enfin, tout en rappelant que l’ordinateur est déjà de mise avant le bac dans beaucoup d’établissements surtout privés, il serait bon que Ibk nous dise d’où sortiront les 20 à 30 milliards de FCFA qu’il faut pour offrir un ordinateur portable à seulement chacun des plus de 100 000 étudiants que compte déjà l’Université de Bamako depuis 2011. Et que fera-t-il pour les enseignants ?

Soumeylou Boubeye Maïga

Soumeylou Boubeye Maïga : " Personne au Mali n’est plus proche d’ATT que moi"

Notre commentaire : Le candidat malheureux contre Att en 2007 ne peut sans doute répéter cette boutade chez Abdina Guindo (patron de la garde rapprochée de ATT) encore moins chez Alpha Oumar Konaré (professeur de

Att avant de le succéder en 1992 pour ensuite lui remettre le pouvoir en 2002). Sans compter certains camarades d’âge de Att depuis Mopti, et autres frères d’armes comme Kafougouna Koné… Il faut remuer mille fois la langue avant de parler, pour confiner l’ensemble des Maliens aux héritiers, pardon les opportunistes du Pdes.

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.