Les Brèves de Chahana TAKIOU

0

Les pressions amicales de Bongo à IBK

Suite au refus du RPM de cautionner les accords d’Alger et à la récente conférence nationale du même parti qui a émis le vœu de voir son président briguer la magistrature suprême, il nous est revenu que le président gabonais a interpellé son frère et ami IBK. Aussi, lui a-t-il envoyé un avion spécial à Bamako afin qu’il le rejoigne à Libreville pour discuter de l’affaire.

Le président de l’Assemblée nationale, qui avait reçu les instructions de son parti pour ne pas bouger d’un iota sur ces deux questions, est resté ferme sur sa position en convaincant son interlocuteur.

Dans certains milieux, on susurre que c’est ATT qui avait demandé à son collègue Bongo d’invervenir auprès d’IBK pour ne pas casser le consensus, voire l’unanimisme actuel.

D’autres également laissent entendre que le président du RPM est parti au Gabon de son propre gré pour faire part au président Bongo tous les couleuvres qu’il a accepté d’avaler pour la paix et l’unité du Mali.

Pour autant, il ne pourrait pas cautionner les accords d’Alger. Car toutes les consultations juridiques faites par le RPM sont formelles sur la mauvaise qualité du texte qui viole la Loi fondamentale et d’autres dispositions législatives et réglementaires du pays.

C’est dire que IBK n’a pas cédé aux pressions amicales de Bongo.

 

 

Vacances gouvernementales : Pinochet se ressource à Bentia

Depuis  le début du mois d’août, le gouvernement Pinochet est parti en vacance. Le chef du gouvernement, Ousmane Issoufi Maïga, après trois ans de durs et loyaux services, a jugé utile, cette année, d’aller respirer l’air frais de son village natal, Bentia, ex-Koukia, capitale de l’empire songhoï.

Son intérim est assuré par Nancouma Kéïta, ministre en charge de l’Environnement. Ce qui fait que la République marche au ralenti.

A cela sont venues s’ajouter les vacances parlementaires. La République est donc momentanément suspendue.

Rappelons enfin que Pinochet est issu d’une grande famille de chefferie traditionnelle. Il est parti se ressourcer auprès des Maiga, réputés être de grands magiciens. Il est attendu à Bamako, ce lundi 21 août, requinqué en bloc.

Rassemblés par Chahana TAKIOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER