Les brèves de MOEURS

0

Il se fait piéger  par la femme de son patron !

N’eut été la vigilance de la femme de son patron, Souleymane Sidibé s’était déjà offert sa tête. 

C’est peut-être trop demander à un voleur d’avoir un peu de scrupule. Mais Souleymane Sidibé, lui, n’en a pas du tout. Avec lui, le vol, c’est selon son inspiration du jour. Sa dernière trouvaille ? Il s’est fait passer pour un chauffeur souhaitant apprendre la mécanique-auto. Il parvint ainsi à se faire embaucher chez Waténi Diallo, chef de garage à Djicoroni, dont il  commença à voler les clés et autres matériels de travail. Tantôt, c’est une batterie qui disparaissait Mais, tous les jours appartiennent au voleur sauf celui où il se fait prendre par les couilles, dit-on.

Soul s’est rendu dans la belle-famille de son patron pour réclamer cinq pièces de wax au nom de ce dernier. Prudente, la femme de ce dernier lui demanda d’attendre un peu. Elle mit ce temps à profit pour informer demander discrètement à son mari. Ce dernier ne mit pas de temps à venir épingler son escroc d’apprenti.

Pris la main dans le sac, il a été mis à la disposition de l’infatigable inspecteur de police, Sidiki Koné, chef de la Brigade de recherche du 5ème arrondissement. 

Zoumana Djiré et les postes auto ?

Dès que Zoumana aperçoit un poste-auto, celui-ci disparaît tout de suite ! Ça, même les voitures le savent. Zoumana Djiré n’hésite pas à briser les pare-brises des voitures pour s’emparer du gadget pour lequel il un sacré faible. Même si ça rapporte. Heu, oui, tant qu’il existe des receleurs !

C’est cette terreur des automobilistes que les hommes de la Brigade de recherche du 5ème arrondissement viennent de neutraliser pour la énième fois. Suite aux multiples plaintes, il a été appréhendé par l’inspecteur Sidiki Koné, un flic connu par sa rigueur professionnelle. Interrogé, il a reconnu être l’auteur de quelques cas de vol survenus à Lafiabougou. Le récidiviste notoire a été mis sous mandat de dépôt.

Flagrant délit de Sodomie ! Il avait pris l’habitude de prendre son camarade …

D K est un petit élève coranique de 12 ans qui a quitté son Burkina natal pour étudier à Koulikoro. De Koulikoro, il est retrouvé à Bamako où il squattait tantôt à l’auto gare de Sogoniko, tantôt aux Halles de Bamako. Au cours de son séjour, il a lié amitié avec Harouna Diakité un petit garçon, plus âgé que lui qui le traitait comme un instrument de satisfaction de sa libido. Heureusement que pour lui une équipe de patrouille de police en train les a surpris en plein acte. Conduits à la Brigade des Mœurs, l’auteur sera mis à la disposition de la justice tandis que sa victime a été envoyée à l’hôpital pour consultation.

Au Commissariat  : Il vole le portable du chef de poste

Adama Sidibé est un voleur qui a décidément beaucoup de culot. Récemment gardé à vue pour tentative de vol puis libéré pour insuffisance de preuve, il est revenu au commissariat récupérer son bracelet en argent. Alors que le chef de poste cherchait le bijou pour le lui, il prit le portable de ce dernier.

Ce n’est que quelques minutes après son départ que le chef de poste a constaté la disparition de son téléphone. Son petit doigt lui disait que ce ne pouvait être que ce le petit Sidibé. Vite, il envoya les éléments l’appréhender et le reconduire devant lui. Après fouille, il a été trouvé en possession du téléphone qui a été remis au propriétaire. C’était bien ça : une Samsung D 500.

PARTAGER