Les Brèves AMO Enfin le quitus du gouvernement pour l’arrêt des prélèvements sur le salaire de non- adhérents

0
0

L’instauration du nouveau régime de protection sociale à travers la mise en œuvre de l’Assurance maladie obligatoire au Mali n’a pas été la bienvenue par beaucoup de maliens, ce qui s’est soldé par beaucoup de contestation de ça et là. Face à cette situation, le gouvernement de la République du Mali a décidé de rendre facultatif l’Amo, mais malgré tout, les non adhérents continuaient de constater des prélèvements sur leurs salaires.

La semaine dernière, le Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, a déclaré que les prélèvements sur les salaires des non adhérents à l’Amo seront arrêtés à partir de cette semaine. Mais le clou de cette situation, est que le Chef du gouvernement n’a pas donné des explications sur les procédures qui seront mises en place pour rembourser les prélèvements déjà faits. Or, lors de différentes marches concernant l’Amo, les marcheurs ont demandé l’arrêt des prélèvements sur leurs salaires et le remboursement des prélèvements qui ont été faits. Ce qui veut dire que, l’équation n’a toujours pas été équilibrée.

 

AFFAIRE PILLAGE DE L’HOTEL « LE FLANBOYANT »

Les musulmans de la CV se prononceront prochainement sur la question

Malmenés de toute sorte à travers la voie de la presse malienne comme étant les fossoyeurs qui ont tiré la corde de l’attaque à l’hôtel « le Flamboyant », les musulmans de la CV s’apprêtent à organiser  une conférence de presse, pour donner leur version des faits quant à leur position face à cette histoire d’attaque dudit hôtel. Car, depuis le déroulement des évènements, jusqu’à présent aucun journaliste n’a eu l’audace d’aller consulter les chefs religieux de la CV sur les circonstances, encore moins l’Imam Ismael Konaté de la mosquée situant à quelques encablures de l’hôtel « Le Flamboyant » et son adjoint M. Senou, ceux-là même qui ont été accusés majoritairement par les hommes de médias maliens, sans les avoir rapprocher. La presse s’est seulement contentée de la version des faits de l’honorable Nantaniel Dembélé, propriétaire dudit hôtel pour insulter nos imams, en les traitants des Islamistes, des fanatiques…

En tout cas, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à travers une réunion qui s’est déroulée le dimanche 1er janvier 2012 au siège de l’IMAMA à Daoudabougou et qui a regroupée une quinzaine de l’imam venu à travers la commune V, il a été décidé qu’une conférence de presse se tiendra prochainement pour informer la population malienne sur la position des musulmans face à l’attaque de l’hôtel « Le Flamboyant ».

 

 

La deuxième Chaine de Télévision du Mali inaugurée

C’est maintenant chose faite. Depuis le samedi dernier, les populations maliennes sont dotées d’une deuxième Chaîne de Télévision. Cette nouvelle Chaine de la Télévision du Mali dénommée TM2 a d’ores et déjà commencé à attirer l’attention du public, à travers des émissions sur la culture malienne, les faits historiques … Pour rappel, cette chaîne a officiellement été inaugurée le samedi 31 décembre dernier au siège de l’Office de Radio Télévision du Mali par le président de la République, Amadou Toumani Touré.

 

Réunis  par Amadou Diallo

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.