Les brèves de la présidentielle : L’ARP vote Dioncounda

0
1

L’Alliance pour le renouveau politique (ARP), c’est le nom d’une coalition d’une vingtaine de partis politiques qui soutiennent le candidat de l’ADEMA/PASJ, le Pr Dioncounda Traoré,  à l’élection présidentielle du 29 avril prochain, dès le premier tour. Ces partis ont signé cette alliance avec l’ADEMA le jeudi 26 janvier dernier à Bamako Coura.

Par cette alliance, les signataires s’engagent faire front commun autour du PASJ. En raison d’un voyage, le candidat de l’ADEMA était représenté par son Directeur de campagne, Iba N’Diaye, son Chargé des alliances, Sékou Diakité et le Secrétaire général du Comité  Exécutif du parti, Marimantia Diarra.

Parmi les partis signataires, citons le PADEM, le RPD, le PDJ, le RCD, le PSR, le PJDD, le PECSAM, le PSD, le MDD, le CD, l’AMAT, l’UFDP et l’Association Yèrèko. «A partir de cet instant, Dioncounda n’est plus le candidat de l’ADEMA, il est notre candidat à tous », a déclaré le porte-parole des partis, le Colonel Youssouf Traoré.

Moussa Mara en campagne à Koulikoro

Le vendredi 28 janvier 2012, Mouusa Mara était à Koulikoro pour exposer le 8ème thème de son projet de société, consacré à la solidarité, l’un des piliers de notre société, fortement ancrée dans nos valeurs cardinales, avenante pour les plus démunis et combattant les dérives et autres attitudes malveillantes. Le candidat de Yelema se propose de rationnaliser la couverture sanitaire et de l’étendre, avec un objectif de 100% de Maliens dans un rayon de 5 km autour d’une formation sanitaire, d’accroitre les efforts en matière d’accessibilité aux médicaments essentiels, avec une politique combinant public et privé, de créer deux villages supplémentaires d’enfants SOS, de réorganiser le Centre d’appareillage orthopédique, de faciliter l’accès des personnes handicapées aux lieux publics et de prioriser l’accès des enfants handicapés à l’école. Pour Moussa Mara, ces politiques seront mises en œuvre par un grand ministère de la solidarité et de la promotion des couches vulnérables. L’analphabétisme est une priorité pour le porte-drapeau de Yelema, qui se propose de soutenir les veuves et orphelins à travers le financement d’activités par la BMS, dont les moyens seront renforcés à hauteur de 5 milliards par l’Etat.

Les femmes de l’ADEMA au charbon

Dans une Salle de Presse du CICB archicomble, Mme Conté Fatoumata Doumbia, Présidente du Mouvement des femmes de l’ADEMA et Maire de la Commune I du District, a galvanisé ses troupes, samedi dernier, autour du slogan «Mobilisons-nous pour la victoire», en assurant le porte-drapeau du parti, Dioncounda Traoré, de leur engagement à le faire élire dès le premier tour et à payer entièrement sa caution, à l’image des Jeunes ADEMA. «Nous nous confions à vous, comme vous vous confiez à nous et comme nous nous confions tous à Dieu» a-t-elle martelé. Mme Conté a aussi appelé les ténors de l’ADEMA, au premier rang desquels Alpha Oumar Konaré, Soumeylou Boubèye Maïga et les ministres PASJ du gouvernement, à s’impliquer sans équivoque dans la campagne de Dioncounda pour «mettre fin aux multiples rumeurs» qui circulent actuellement. Mme Zouré Fadimata Maïga, la Vice-présidente des Femmes, a, elle aussi, appelé «le peuple ADEMA à monter dans le train pour Koulouba 2012», comme l’ont déjà fait les «Amazones de Dioncounda».

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.