Primature : Sadio Lamine Sow jette l’éponge

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Sa nomination à la primature comme conseiller spécial en charge des affaires étrangères et de la coopération internationale avec rang de ministre alors qu’il venait d’être éjecté du gouvernement au profit d’un gouvernement d’union nationale avait créé un tollé général en août dernier.

 

Sadio Lamine Sow, ex-ministre des Affaires étrangères

La décision du Premier ministre de l’époque a été vite perçue comme une défiance à l’endroit de la classe politique et de la communauté internationale qui avaient exigé un gouvernement d’union nationale. Cette démission ce 19 décembre, qui intervient après le limogeage du Premier ministre, est une anticipation sur une mesure presque fatale. D’autres, comme le conseiller spécial chargé de la Communication avec rang de ministre, Hamadoun Touré, et le Chef de Cabinet Oumar Kanouté doivent suivre cet exemple. Mais ce dernier aurait pu rendre service à la nation en démissionnant de la présidence de la commission d’organisation des concertations nationales, vu le report des assises en novembre denier.

Sport militaire : Dioncounda Traoré accorde des grades supérieurs aux joueurs

Les joueurs de l’USFAS qui ont remporté la coupe africaine militaire en battant leurs adversaires du Cameroun le dimanche 16 décembre au stade Houphouët Boigny d’Abidjan, ont été élevés au grade supérieur par le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, en sa qualité de chef suprême des Armées. Il a invité les militaires à se préparer pour une autre bataille dans les jours ou semaines à venir et qui concerne la libération des territoires occupés par les groupes armés islamistes.

Assemblée générale des acteurs de la communication :

 Des idées pour organiser le secteur

Le groupement professionnel des agences de communication du Mali (GPAC) s’est réuni en assemblée générale, le 19 décembre dans la salle de conférence de DFA Communication. Au cours de cette assemblée générale, les réalités auxquelles font face les agences de communications ont été mises à nu en vue de leur solution.

Dans son allocution, le président du groupement professionnel, Moustapha Diop,  a tenu à rappeler les causes de la création de leur regroupement. Les incompréhensions, divergences de point de vue, les mauvaises influences les ont poussés à se mettre ensemble afin de mettre en place une association forte et influente. Dans leur plan d’action, ils comptent également œuvrer pour le retour de la paix au Mali, s’ils viennent à être sollicités. Le GPAC Mali a salué le ministre sortant de la communication sous ATT pour ses efforts fournis dans l’organisation du secteur de la communication  grâce à un projet de loi adopté par le gouvernement et soumis à l’Assemblée Nationale. Profitant de l’occasion, les acteurs de la communication ont tenu à attirer l’attention du gouvernement quant à leur attachement à l’aboutissement de la loi régissant leur métier. A l’issue de la rencontre, il a été décidé de permettre au professionnel d’exercer leur métier en toute sécurité. Ainsi, les aventuriers et non-professionnels seront boutés de la sphère.

SOURCE:  du   21 déc 2012.    

7 Réactions à Primature : Sadio Lamine Sow jette l’éponge

  1. dramane coulisakoiba

    Bazouka rira bien qui rira le dernier CMD vaut mieux que tous tes parents réunis.Donner des grades à des soldats pour avoir gagné une coupe alors qu’on leur demande surtout de gagner la guerre contre les traîtres du mlna et autres apatrides du nord.Le ridicule ne tue pas.

  2. Reaction_Mting_26mrs

    Rira bien bien qui rira le dernier

  3. moussa ag

    « Sport militaire : Dioncounda Traoré accorde des grades supérieurs aux joueurs
     »

    J’ai dit que DJONKISS est rentré trop top… IL N’EST PAS GUERRI :lol: :lol: :lol:

    Ces vauriens de Camerounais … on dirait ils n’ont pas Télé … Radio…ou Internet chez eux….

    100 000 CFA EN FAUSSES BARBES ET BOUBOUS ET ILS AURAIENT GAGNÉ LE MATCH PAR FORFAIT DE L’ÉQUIPE MALIENNE….

    Bon peut être qu’ils craignaient LA DISQUALIFICATION POUR INTIMIDATION ANTI SPORTIVE….. :lol: :lol: :lol: :lol:

    Bande de vauriens de LIONS INDOMPTABLES … DOMPTÉS PAR DES AIGLES FUYARDS …. :lol: :lol: :lol:

    VIVE LES AIGLES DU MALI… FUYARDS OU PAS !!!!

    Moussa Ag, qui pense que DJONKISS a besoin d’un second ou troisième opinion à propos de son « KOUNGOLO »… ça va pas a 100%

  4. Kassin

    L’ONU est vivante et voila la résolution 2085!

    L’attente a été longue et beaucoup d’eau ont coulé sous le pont, les discussions paraissaient interminables et le doute commençait à s’installer mais l’ONU est là avec sa résolution 2085, elle prouve une fois de plus qu’elle est au côté du Mali grâce aux efforts de la France, des États-Unis, de la Grande Bretagne, du Maroc et du Togo.

    Elle autorise, à l’unanimité des membres de son conseil de sécurité, une intervention militaire contre les groupes terroristes du nord de pays pour une période initiale d’un an mais ne précise pas de calendrier pour le début des hostilités.

    La guerre aura donc bel et bien lieu, au grand dam de l’Algérie et du Burkina sauf si les islamistes capitulent et abandonnent leur position avant le débarquement des troupes étrangères.

    Les élections seront organisées avant avril 2013, donc la transition ne sera plus interminable ou à durée indéterminée.

    Diango Cissoko et toute son équipe ont donc un CDD de moins de 6 mois à la tête de l’état malien à eux de s’atteler à parfaire le fichier électoral et à convoquer le collège électoral.

    Un seul conseil à la soldatesque de Kati qui s’agite pour le pouvoir comme un toxico à Amsterdam devant un Coffee Shop, si vous voulez faire de la politique, et que vous vous estimez populaires pour réunir un suffrage suffisant des maliens pour être élu à une élection, alors démissionnez de l’armée et laissez les armes du pays défendre le pays au lieu de les stocker à Kati pour espérer influence le pouvoir en place.

    La 2085, invite aussi aux « négociations crédibles » avec les groupes armés du nord qui ne seraient pas « terroristes » selon l’Onu (Mnla et Ansardine).

    Mais après tant de crimes commis par ces deux groupes sur les populations du nord, ils n’ont aucune légitimité pour parler et discuter au nom de nos populations du nord toute ethnie confondue.

    Au contraire tous leurs dirigeants coupables de crimes sur les citoyens maliens doivent répondre de leurs forfaits devant la justice malienne.

    Mais le Mali doit respecter les termes de la résolution 2085 de l’Onu en élargissant les  » négociations » réclamées à toutes les populations du nord par un référendum qui tranchera les questions sur les destinée des régions du nord par les urnes.

    Indépendance, autonomie, autodétermination, ou appartenance totale et sans condition au Mali, c’est aux populations de décider par les urnes et non un faux dialogue avec des criminels du Mnla crimes et d’Ansardine crimes.

    Le Mali doit rester ferme sur le sort à réserver à tous les déserteurs de l’armée malienne, des administrations maliennes, des institutions maliennes, des projets de développement maliens, pour une aventure personnelle ou collective quelle qu’elle soit.

    Après les erreurs d’ATT du grand laxisme et de la naïveté on ne peut plus tolérer la légèreté avec laquelle des individus qui ont tout reçu de l’état poignardent à chaque occasion cet même état et sa nation pour espérer avoir plus à la prochaine campagne de distribution gratuite et naïve d’avantages inconsidérés.

    Donc résolution 2085, oui!
    Dialogue pour le nord du pays, oui!
    Mais dialogue avec tous les fils du nord du pays (touareg, arabes, sonraï, peuls, bellah, bambara, malinké…) qui peuplent Kidal, Tombouctou et Gao et par voie de référendum.

    Ce sont ces populations qui trancheront définitivement la question du nord de notre pays et de son appartenance ou pas au Mali et non les acteurs de théâtre des Palaces Burkinabé de Ouaga 2000.

  5. Djon Te

    Felicitations, LE MALI A BESOIN DE SES FILS DIGNES, un travail en groupe ou toutes les expertises sont regroupees sans ambitions personelles egoistiques…
    :idea: RAMENEZ CMD POUR QU’IL CONTRIBUE D’AVANTAGE A LA TRANSITION :!:

    • Bazouka

      Dioncounda l’a dit en recevant l’équipe de l’USFAS championne d’Afrique de foot militaire,que lorsqu’on est une équipe, on gagne toujours. Ce que le magalo CMD n’avait pas compris. Lui qui ne savait pas à qui il devrait rendre sa démission, lui qui qualifiait recemment une délégation malienne composée du Ministre des Affaires étrangères, des représentant de l’Armée et d’autres personnalités envoyés par le Président de la République à Ouaga de délégation de Bamako et non officiel. Lui qui est incohérent dans sa démarche qui, entre Rabat-Ouaga-Paris et Niamey défend une chose et son contraire. Lui qui tellement imbu de sa personne n’avait pas d’égard pour le Président de la République, pourtant symbole du retour à l’ordre constitutionnel. Lui qui a semé, entrenu une rivalité entre lui et le Président de la Republique au risque de bloquer les actions gouvernementalles. Lui qui au lieu de se focaliser sur les missions à lui confiées par la Nation, s’occupait plutôt de son éventuelle candidature. Lui qui a commis tellement de bourde et de gaffe qu’il n’a plus aucun rôle à jouer dans cette transition.