Sécurité routière: l’ANASER se meurt!

0

Depuis une année, l’Agence nationale pour la sécurité routière (ANASER) se meurt. Et pour cause: les nombreuses activités d’information, de sensibilisation et de communication, en faveur des usagers  de la route, voire des citoyens, sont renvoyées aux calendes grecques. Cependant, les dizaines de millions de FCFA destinés à cette mission figurent en bonne place dans le budget. Chaque année, celui-ci est reconduit avec une légère augmentation mais le travail pour lequel il destiné est rarement exécuté ou effectué au rabais.

 

Le ministre de la Communication porte plainte contre Excel TV et l’ORTM

L’affaire Excel Communication vient de connaître un nouveau rebondissement. En effet, le ministre de l’Economie numérique, de l’information et de la communication, Choguel Kokala Maïga, a instruit à son homologue de la Justice d’enclencher une action publique contre l’ORTM et Excel Communication, «pour violation grave de la loi». Dans  sa note adressée au ministre de la Justice, avec ampliation au Premier ministre et à la HAC, Choguel estime que l’ORTM n’a pas le droit de signer un contrat avec un privé pour exploiter des infrastructures appartenant à l’Etat. Selon lui, le Centre émetteur de Kati est une infrastructure appartenant à l’Etat.

Il faut rappeler que cette affaire a fait l’objet d’un jugement en référé qui a vu gagner Excel TV contre l’ORTM, contre lequel le ministère a fait appel. C’est dire que cette affaire fait l’objet désormais d’une bataille judiciaire dont aucun mortel ne connait l’issue. Affaire à suivre.

 

Journée des langues maternelles: incompréhensible discours en français

Le Mali à l’instar des autres pays, a célébré, le lundi dernier, la Journée internationale des langues maternelles. Cette Journée est une vitrine dédiée à la promotion des langues nationales. Seulement voilà: au Mali, lors de la célébration de cette Journée, tous les discours se sont tenus dans la langue française. Ce qui peut paraître incompréhensible au regard des objectifs assignés à la célébration de ladite Journée. Une fois au moins dans l’année, cette rencontre est l’occasion de s’exprimer dans nos langues maternelles.

Rassemblées par Youssouf Diallo  

PARTAGER