Sept conseils d’une mère à sa fille sur le mariage

2

La femme qui veut toujours avoir le dernier mot avec son mari n’est pas sage. La maison n’est pas un tribunal. 2. La femme qui utilise le sexe comme une arme dans la maison (embargo, se coucher en short-jean ou pantalon), manque de sagesse. 3. La femme qui utilise les tendances modernes et les «droits des femmes» pour insulter ou ridiculiser son mari est tout simplement folle. 4. Une femme qui fait de sa maison un enfer, avec des querelles constantes, a besoin d’aide. Un homme doit être impatient de courir loin du bureau pour être à la maison, parce que c’est censé être l’endroit le plus sûr et le plus adorable sur terre pour lui. 5. L’égalité dans le mariage ne signifie pas la concurrence. Cela signifie simplement : partenariat. Profiter de cette égalité pour essayer d’être le chef suprême de la maison et opprimer son mari, revient à jouer avec le feu. Si tu détruis ta maison, bientôt tu seras la patronne d’une maison vide. 6. Une femme sage fait de telle sorte que l’homme se sente à l’aise pour assumer qu’il est le chef. Une fois qu’il obtient ce sentiment, la femme exerce doucement sa puissance, car la tête tourne à l’endroit où va le cou. 7. Une femme qui ne se sépare pas de l’influence et des mauvais conseils de ses amis ou du contrôle de ses parents, ne peut que blâmer elle-même.

 

Une nouvelle taxe

 

La Cma et la Plate-forme auraient tenu une réunion à Ménaka le 8 juin 2016, dans la soirée. Au cours de ladite réunion, il aurait été décidé d’instaurer des taxes, une sorte d’impôt per capita applicable aux citoyens de la jeune région de Ménaka. L’application de la décision aurait commencé à la foire hebdomadaire de la ville. Dans le Gourma, la mesure aurait commencé par les exploitants de bois et de charbon. Il leur aurait été imposé de payer chaque jour de foire un montant avoisinant le million. Sur tout un autre plan, un sage d’un campement touareg, vers Inarabane dans la région de Ménaka, a craché ses vérités à un responsable de Barkhane qui était de passage. Morceau choisi parmi les propos de ce digne Touareg: «La France, à travers Barkhane, est à la base de tout ce qui se passe au Mali. En 2013, difficilement, on rencontrait des terroristes dans la zone, mais actuellement, ils passent par centaines à motos et Barkhane empêche l’armée malienne de les traquer».

 

Certaines vérités essentielles que les femmes doivent accepter

 

Le sexe ne garde pas un homme, si tu veux, donne-toi jusqu’à 360% au lit, il te trompera. S’il ne remarque pas les qualités d’une épouse en toi, il te quittera. Un homme qui gagne ton amour avec de l’argent, peut ne pas rester pour toujours. Les vrais hommes ne restent pas avec de fausses femmes qui aiment l’argent. La beauté d’une femme peut l’emmener au palais, mais c’est son caractère qui déterminera combien de temps elle y restera (Esther et Vasthi). La beauté attire les hommes, mais le caractère les conserve. Les biens matériels ont leur mérite, mais ne peuvent pas, à eux seuls, constituer les richesses d’une vie ayant un vrai sens. Être sexy, sans avoir un bon caractère, ne te donnera pas un mari, mais plutôt un copain ou un petit ami. Le sexe peut donner le plaisir, mais ne peut jamais donner l’amour ; le sexe est le produit de l’amour, l’amour n’est pas le produit du sexe. Le sexe peut amener un homme à passer une nuit avec toi, mais l’amour le maintiendra pour la vie. Il y a certaines choses que l’argent ne peut jamais acheter, comme les bonnes manières, la morale, le respect, l’intégrité. La manière dont tu t’habilles, déterminera la manière dont les hommes s’adresseront à toi.

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Merci beaucoup mère conseil très important pour toutes les femmes du monde entier que le bon Dieu nous guide sur le droit chemin Amine Ya Rabbi à bon entendeur salut

  2. Merci beaucoup mère conseil très important pour toutes les femmes du monde entier que le bon Dieu nous guide sur le droit chemin Amine Ya Rabbi à bon entendeur salut

Comments are closed.