Trafic de drogues dures : 50 tonnes de cocaïne transités par le Sahel

0
0

Entre 2004 et 2010, les chiffres les plus conservateurs estiment à 50 tonnes la quantité de cocaïne traitée qui aura transité par le Sahel. Le kilogramme de cocaïne est vendu à 40 000 euros le kilo, (puisque c’est l’occident la destination de cette marchandise), on parle d’une masse monétaire de 2 milliards d’euros (soit 1300 milliards de francs Cfa). Plus du budget annuel de plusieurs pays de la Cedeao. C’est donc dire l’enjeu que représente ce crime organisé dans l’espace sahélo-saharien sous administré, mal surveillé, aux proportions gigantesques parce que couvrant à lui seul le quart de la superficie du continent africain.

 

Sit-in du Syndicat des travailleurs des Aéroports du Mali, hier encore

 

La tête d’Aya Thiam Diallo toujours réclamée !

Décidément, le divorce semble consommé entre la Directrice des Aéroports du Mali (Adm) et le syndicat des travailleurs. En effet, en dépit des promesses fermes du ministre de l’Equipement et des Transports, Ahmed Diane Séméga, lors de l’incident survenu le jeudi dernier (prise en otage de la Dg par le syndicat), le syndicat  des travailleurs des Aéroports du Mali n’est pas prêt d’abdiquer. Cette fois-ci, les collaborateurs de Mme Thiam n’entendent plus se laisser faire. Ils maintiennent leur exigence : le départ de leur Directrice dont ils ne veulent plus sentir l’odeur dans les couloirs.  Les travailleurs des Adm ont réaffirmé leur engagement à travers un sit-in tenu hier matin à l’aéroport de Bamako Sénou. Ce que l’on peut désormais qualifier d’Affaire Aya Thiam Diallo, risque, si aucune mesure n’est prise, de plonger le transport aérien malien dans une crise sans précédent.

 

Ambassade du Mali en Allemagne

 

Fatoumata Siré Diakité virée !

Celle qui s’autoproclamait championne en matière de défense des droits de la femme, Fatoumata Siré Diakité est virée de son poste. La tonitruante présidente de l’Apdf, ambassadrice du Mali auprès de la République Fédérale d’Allemagne avec résidence à Berlin a été relevée de ses fonctions lors du conseil des ministres du mercredi dernier. A elle succède une autre femme, Mme Ba Awa Kéïta. L’ancienne ministre de l’emploi et de la formation professionnelle qui était en poste jusqu’à sa nomination à Dakar où elle était ambassadrice du Mali.

Les raisons de cette révocation ne sont révélées. Mais l’on sait que le mandat de Mme Diakité n’a été jonché que de séjours intermittents entre la capitale allemande et Bamako. Surtout, il faut le dire, Fatoumata Siré est bavarde…

 

Faciliter la transition vers l’économie formelle et l’emploi décent

 

Le Bureau international du travail s’engage !

Plus de 50 experts, chercheurs et praticiens en charge d’activités innovantes ciblant l’économie informelle des pays comme le Mali, le Sénégal, le Nigeria et le Ghana étaient en conclave dans notre capitale. Cet atelier technique sous -régional de deux jours (du 5 au 6 décembre) dont le thème : « Faciliter la transition vers l’économie formelle et l’emploi décent : enjeux et bonnes pratiques », est initié par le Bit, avait un double objectif. Il s’agissait d’approfondir les connaissances sur l’économie informelle en Afrique de l’Ouest et d’identifier des bonnes pratiques, les mesures politiques à mettre en place afin de faciliter la transition vers le formel et l’emploi décent dans le cadre d’une stratégie nationale de développement ayant l’emploi au cœur de ses priorités. Et hier à la fin des travaux, il a été mis à la disposition des mandants du Bit un document réunissant les résultats de recherches et d’interventions innovants dans le champ de l’économie informelle et tout ce qui a été fait lors de ces deux jours de travaux. En tout cas, l’initiative du Bit est jugée salutaire. Car la transition de l’emploi informel vers la formalité dans une démarche progressive acceptée et accompagnée, participera sans doute à la croissance et à la réduction de la pauvreté pour le plus grand nombre dans les pays en voie de développement.


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.