MARE SACRÉE DE KIGNAN : Pourquoi Djibril Tangara y était ce week-end

0


L’annonce de l’imminence d’un remaniement ministériel pour le mois d’octobre a créé l’émoi dans les cabinets ministériels. Les ministres ne dorment que d’un oeil en ce moment. Aussi, mettent-ils à profit le week-end pour sortir de Bamako à la rencontre des marabouts, au village et faire des sacrifices jugés indispensables à leur maintien. A Kignan, à quelques kilomètres de Sikasso, il existe une mare sacrée où les populations se rendent pour faire des sacrifices et obtenir en retour les bénédictions des Djinns.

L’empereur, et président auto-proclamé du Mouvement citoyen aurait été aperçu devant cette mare le week- end dernier par des yeux indiscrets. Qu’est-ce que Djibril Tangara était-il allé chercher là? Evidemment l’intercession des esprits en sa faveur, par exemple en tempérant la foudre du grand boss qui l’attendrait. Il s’agissait, pour le président du CENA, de tempérer les conséquences de son départ de son ministère.

Notre source nous informe qu’en la matière c’est un fils du village qui reçoit les sacrifices et va l’exécuter en l’absence de l’intéressé. La présence de l’intéressé sur les lieux n’est pas recommandée. L’empereur du Mouvement citoyen, paniqué, a pourtant tenu à être là pour vivre en direct l’acte. Selon les ressortissants de Kignan, cet entêtement du ministre ne lui est pas favorable, car cela ne s’est jamais vu.

C’est mal connaître ATT qui a été souvent abusé par ses proches immédiats. Les sacrifices à la mare sacrée ne l’arrêteront pas dans sa démarche d’épuration. Il n’est pas exclu que Djibril Tangara soit entendu dans les semaines à venir par la gendarmerie, voire par le pôle économique. Partir du gouvernement n’est pas facile…

Maaba Diallo Zourou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER