Promotion des droits de l’enfant : L’UNICEF, plus que jamais déterminée

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Logo: Unicef

La salle Arouane de l’hôtel Kempeski de Bamako a servi de cadre le mercredi 07 novembre 2012 pour la tenue d’une conférence de presse organisée par le Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef). L’objectif de cette conférence est d’éclairer la lanterne de la population sur l’importance de la protection du droit des enfants. La conférence était animée par la toute nouvelle représentante de l’Unicef au Mali, Françoise Ackermans qui avait a ses coté Karimou Andélé, chargé de la survie de l’enfant à l’Unicef, en présence de nombreuses personnalités

En prenant la parole, la conférencière Françoise Ackermans, nouvelle représentante de l’Unicef au Mali, a fait savoir que l’objectif de cette conférence de presse est non seulement de faire une prise de contact avec les hommes de médias mais aussi d’éclairer la lanterne de la population sur l’importance de la protection du droit des enfants. Elle a rappelé que la situation en matière de protection des enfants dans le nord du Mali continue d’être préoccupante car plusieurs droits des enfants sont en train d’être violés notamment le droit à l’éducation à la santé etc. L’Unicef a appelé toutes les parties à cesser le recrutement d’enfants, a-t-elle dit. Françoise Ackermans a signalé que l’Unicef travaille en collaboration avec ses partenaires, y compris le gouvernement malien pour relever le défi humanitaire dans les endroits stratégiques. La conférencière a souligné que la malnutrition au Mali est une crise chronique entraînée par des facteurs divers tels que la pauvreté et les pratiques de soins au nourrisson et au jeune enfant tant au niveau du ménage que de la communauté. Il convient de rappeler que l’éducation à l’hygiène et à l’assainissement est nécessaire pour compléter une bonne alimentation afin d’améliorer le problème de la malnutrition dans le long terme, a dit la représentante de l’Unicef au Mali. Elle a souhaité une véritable solidarité envers les enfants. A l’en croire, l’Unicef envisage l’intensification de ses programme pour 2013. Pour le deuxième conférencier, Karimou Andélé, chargé de la survie de l’enfant à l’Unicef, depuis le début de la crise, l’Unicef a fourni plus de 448 tonnes de matériel pour les communautés restées dans le nord du pays, à travers ses ONG partenaires qui sont présentes. Les intrants incluent les aliments thérapeutiques pour les enfants souffrant de malnutrition aiguë, des médicaments pour les centres de santé, du matériel pour stocker et traiter l’eau domestique et des articles ménagers de base pour les familles déplacées. Les campagnes de vaccination intégrées ont également eu lieu, et plus de 307 000 enfants ont été vaccinés contre la polio, la rougeole et bénéficié d’apport en vitamine A, a déclaré Karimou Andélé. Il a souligné que l’Unicef a distribué des Kits d’hygiène pour prévenir le choléra et travaille avec ses partenaires pour soutenir les enfants.

Aguibou Sogodogo

 
SOURCE:  du   9 nov 2012.