Medias publics : Sur Africable, le Premier ministre “tue” le DG de l’ORTM

4

Lors de la toute récente interview accordée par le Premier ministre Abdoulaye I. Maïga à la chaine TV Africable à l’occasion de ses 100 jours à la Primature, l’homme a clairement reconnu et félicité les multiples efforts de la chaine continentale pour sa large diffusion de l’information tout en administrant une belle gifle au directeur général de l’ORTM, Sidiki N’fa Sidiki Konaté, que le PM accuse ouvertement de ne très souvent rien faire pour que les Maliens jouissent pleinement des fruits du média public car, en lieu et place d’une chaîne privée, la mise en place d’un tel plateau incombait d’office à la chaîne nationale.

Ce qui n’a manifestement pas manqué de frustrer le premier responsable de l’ORTM qui n’en pouvait que se sentir publiquement humilié.

Il n’est un secret pour personne que l’Office de radiodiffusion et télévision du Mali (ORTM) a depuis bien longtemps démissionné de ses fonctions régaliennes d’information, d’éducation et de sensibilisations des populations maliennes au profit de la bonne marche de l’Etat et de ses institutions.

Aujourd’hui, l’ORTM, par la faute de cadres aussi serviles et sans personnalité que N’fa Sidiki Konaté, a presque fini par se transformer en une propriété exclusive de la famille présidentielle qui l’instrumentalise à sa guise. Jamais, notre chaîne publique n’a autant fait montre de partialité conduisant à un tel degré l’indignation.

A titre d’exemple, depuis l’initiation par IBK, du projet combien illĂ©gitime et diviseur de rĂ©fĂ©rendum constitutionnel, l’ORTM semble ne devenir dĂ©sormais qu’un patrimoine au seul service d’Ibrahim Boubacar KĂ©ita et ses thurifĂ©raires. Ainsi, lorsque l’initiative avait commencĂ© Ă  propager des odeurs nausĂ©abondes en prenant des dimensions prolĂ©gomènes, le mĂŞme Sidiki N’fa Sidiki KonatĂ© avait (sur fond d’une conditionnalitĂ© aussi aberrante que ridicule) refusĂ© un dĂ©bat contradictoire Ă  la Plateforme “An tè A bana, Touche pas Ă  ma Constitution !”, au profit du camp du oui dont une large couverture mĂ©diatique sera jusqu’ici accordĂ©e aux diffĂ©rentes manifestations.

C’est cette attitude honteuse et rĂ©voltante venant du directeur gĂ©nĂ©ral, qui provoquera un sit-in organisĂ© devant le siège de l’ORTM par les Collectifs “Trop c’est trop !” et “Ça suffit !”, et lequel sera ensuite empĂŞchĂ© par la brutalitĂ© illĂ©gale d’une horde de loubards. Une Ĺ“uvre savamment commanditĂ©e par N’fa Sidiki KonatĂ©, lui-mĂŞme, en complicitĂ© avec d’autres sbires du rĂ©gime.

L’information Ă©tant l’usufruit de tous, et non, la nue-propriĂ©tĂ© de personne, il est grand temps pour “l’homme de toutes les sauces”, de se ressaisir et cesser de faire de l’ORTM, le tam-tam de la prĂ©sidence ou dĂ©missionner pour son propre honneur.

Dilika Touré.

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Des gens qui n’ont rien compris et qui sautent sur toutes les occasions d’attaquer le docteur sidiki N’fa Konate. Continuez Ă  vocifĂ©rer, le chien abois, la caravane passe et le MALI demeure bande d’appatride.

  2. Tu parle d’honneur Ă  un homme qui n’en a pas. Sidiki F KONATE reprĂ©sente ce qui a de plus indigne, de plus vil et de plus irresponsable auxquels un intellectuel de son acabit peut se rendre coupable. Mr KonatĂ© tous ceux qui vous connaissent savent que vous avez de grandes connaissances en matière de communication et bien d’autres; mais ça ne vous fait rien d’agir Ă  contre courant de vos connaissances. Etes vous obligez de vous abaisser aussi bas pour avoir des postes auxquels vos competences vous permet d’accĂ©dez normalement et mĂŞmes bien plus. Mr KonatĂ© si vous vous faisiez un peut confiance et aviez un peut plus d’honneur et de dignitĂ© vous seriez aujourd’hui Ă  hauteur de respect et d’estime de journaliste comme Adam THIAM dans l’esprit de tes concitoyens.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here