Vagues de nominations à l’ORTM : Alassane Souleymane désormais Directeur de la Chaîne II

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Alassane Souleymane est désormais le nouveau chef de division de la Chaîne II de l’ORTM. Il remplace à ce poste Alassane Diombélé, nommé récemment à l’Ambassade du Mali à Addis Abeba, en Ethiopie. Plusieurs autres nominations ont été effectuées par le Directeur général de l’ORTM, Bally Idrissa Sissoko, au niveau aussi bien de la télévision que de la radio nationale. 

Le Directeur général de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM), Bally Idrissa Sissoko vient de procéder à plusieurs nominations au niveau de la télévision et de la radio nationale. Ainsi, le nouveau chef de division (Directeur) de la Chaîne II s’appelle désormais Alassane Souleymane, précédemment rédacteur en chef de la radio. Il remplace à ce poste Alassane Diombélé dit Eric, appelé à servir à l’Ambassade du Mali à Addis Abeba, en Ethiopie.

Youssouf Diakité est nommé Directeur des programmes au niveau de la radio nationale à la place de Siratigui Traoré, nommé récemment Directeur de la radio nationale. Tiéssira Emmanuel Dembélé quitte le poste de rédacteur en chef adjoint de la télévision pour devenir Rédacteur en chef de la radio à la place de Alassane Souleymane.  Moussa Harry Maïga occupe désormais le poste de directeur des productions de la radio nationale. Au niveau de la télévision nationale, Sidiki Youssouf Dembélé a pris du galon en devenant Rédacteur en chef adjoint à la place de Tièssira Emmanuel Dembélé. Sory Ibrahim Kéïta est nommé Directeur des informations à la télévision à la place de Salif Sanogo, Conseiller à l’Ambassade du Mali à Washington, aux Etats Unis.

Daouda Zoumana Traoré remplace Oumar Moussa Traoré au poste de  Directeur de la station régionale de Gao. Ce dernier avait été nommé récemment directeur des ressources humaines à la direction générale de l’ORTM.

L’ancien directeur des productions de la radio, Mamadou Diakité, est nommé directeur de la station de Koulikoro.

 

Alou B HAIDARA

 

SOURCE:  du   16 nov 2011.