Pour 250 millions de FCFA, les autorités saoudiennes veulent refuser le visa aux pèlerins maliens

68
Pour 250 millions de FCFA, les autorités saoudiennes veulent refuser le visa aux pèlerins maliens

Comme chaque année, les fidèles musulmans du Mali se préparent pour le pèlerinage (HADJ) aux lieux saints de l’Islam. Si, l’an passé, le séjour des pèlerins à Minah fut endeuillé par des bousculades très meurtrières, en revanche, cette année, on détecte un péril d’une autre nature. En effet, une grave menace plane sur l’autorisation même du séjour des pèlerins maliens en Arabie Saoudite.

Les raisons de la menace

La raison est purement financière. Lors du dernier HADJ, les pèlerins maliens et les différentes agences de voyages qui les ont transportés en Arabie Saoudite ont bénéficié, comme on le devine, de diverses prestations des nombreux acteurs économiques publics et privés saoudiens. A la fin du HADJ, ces frais n’ont pas été intégralement payés aux prestataires saoudiens. Soucieuses de protéger les intérêts de leurs prestataires nationaux, les autorités saoudiennes exigent que ces arriérés de paiements soient épongés, sous peine de refuser le visa de séjour aux pèlerins et agences maliens qui veulent effectuer le Hadj en Arabie saoudite en 2016. Le montant des arriérés s’élève à 1, 422 millions de rials saoudiens, l’équivalent de 250 millions de FCFA.

Pour réclamer ces arriérés, le ministère saoudien du HADJ adresse une lettre confidentielle en date du 11 mai 2016 au consul général du Mali à Djeddah. Ce dernier, pour calmer la tension naissante, a donné l’assurance que l’Etat malien ferait en sorte que les dettes soient payées. Puis, par lettre en date du 20 mai 2016, il saisit de la question son supérieur hiérarchique, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale. Pas de réaction du ministre Abdoulaye Diop malgré la gravité de la situation. Une semaine plus tard, sans doute pressé par les autorités saoudiennes et par l’approche de la date du HADJ, le consul général adresse au ministre une lettre de relance en date du 26 mai 2016.

Lisez la suite en cliquant ici

PARTAGER

68 COMMENTAIRES

  1. Car si les dettes maliennes ne sont pas payées, c’est le HADJ qui risque d’être empêché pour le plus grand malheur des musulmans maliens qui, malgré leur indigence, paient des sommes colossales pour se rendre aux lieux saints.
    Mr le journaliste, un indigeant ne doit pas faire le pelerinage à la mecque. En clair il serait souhaitable qu'on interdit purement et simplement le pelerinage aux Maliens pour la simple raison qu'on arrive pas a se nourrir correctement.
    Les milliard de ce business peuvent financier plusieurs projet de developpement au benefices des millions de personnes.

  2. Car si les dettes maliennes ne sont pas payées, c’est le HADJ qui risque d’être empêché pour le plus grand malheur des musulmans maliens qui, malgré leur indigence, paient des sommes colossales pour se rendre aux lieux saints.
    Mr le journaliste, un indigeant ne doit pas faire le pelerinage à la mecque. En clair il serait souhaitable qu'on interdit purement et simplement le pelerinage aux Maliens pour la simple raison qu'on arrive pas a se nourrir correctement.
    Les milliard de ce business peuvent financier plusieurs projet de developpement au benefices des millions de personnes.

  3. Recadrons ce debat, c'est pas une histoire entre les autorités des deux pays mais entre promoteurs saoudiens et maliens. Donc il y a un organe international qui est charge de gerer ce genre de conflits.

  4. Recadrons ce debat, c'est pas une histoire entre les autorités des deux pays mais entre promoteurs saoudiens et maliens. Donc il y a un organe international qui est charge de gerer ce genre de conflits.

  5. Nous disons et rappelons aucune autorité ne peut interdire à 1musulman de faire son pèlerinage aux lieux saints

    Nous disons et rappelons le pèlerinage étant 1obligation pour le musulman aucun être sur cette terre des humains n’a le droit d’empêcher 1musulman d’accomplir son pèlerinage

    Nous disons et rappelons le parcours des rites du pèlerinage est la propriété de la Ummat Islamique et non la propriété d’1individu ou d’1 seul peuple

    Nous disons et rappelons si des pèlerins doivent à des prestataires ces derniers ont le droit de refuser de leur donner de nouveau leur prestation et de les exiger de les rembourser après les rites du pèlerinage

    Nous disons et rappelons les pèlerins ont aussi le droit de solliciter de nouveaux prestataires et personne n’a le droit de leur interdire cela

    Nous disons et rappelons si des pèlerins sont morts blessés par négligence par laxisme par insouciance de ceux chargés de la sécurité des rites du pèlerinage les victimes et les parents des victimes ont aussi le droit d’exiger réparation

  6. Eh OUI !!!
    Le HADJ comme tout le reste est un commerce. Et dans le commerce, il faut payer.
    Un vrai miracle sonnant et trébuchant que ce HADJ.
    Il rapporte près de 100 milliards de Dollars chaque année aux Saoudiens.
    Dieu n’a Rien à voir dans ce Business. Juste un Alibi.
    C’est comme les mendiants qui réclament de l’argent aux automobilistes pour Dieu.
    La différence est que dans le cas du pèlerinage, ce sont les pauvres qui vont enrichir les déjà ultra-riche.
    Ce qui est désolant, c’est de voir les maliens encore affluer dans ce grand cirque. Un DisneyLand pour les autorités Saoudienne.
    L’Arabie Saoudite n’a pas payer un centime pour indemniser les milliers de personnes qui ont perdu la vie suite à une gestion calamiteuse de l’organisation.
    Normal, les Maliens ont tout oublié. C’était la faute de Dieu.
    Comme toujours, toutes les fautes sont de Dieu.
    Malheureusement qu’on ne peut pas attraper ce bon Dieu qui fait tellement de faute. On l’aurait juger et pendu tellement il fait des fautes ..tous les innombrables accidents de la route, les erreurs médicales, les immeubles qui s’effondrent, les faux médicaments, les accidents dans les mines, les accidents sur les chantiers de construction etc.

  7. OU SONT PASSÉES LES INDEMNISATIONS DES VICTIMES DES BÉVUES DE LA MECQUE..
    THIERNO **REID ASS**DIALLO DOIT RENDRE DES COMPTES AUX MALIENS ET AUX FAMILLES DES VICTIMES…

    BON DÉBARRAS SANS REGRET..

    CE N’EST PAS LES LIEUX DE PÉLERINAGE QUI MANQUE AU MALI.
    TOMBOUCTOU DJENNÉ SONT DES VILLES HISTORIQUES ET RELIGIEUSES, CAPABLE DE SERVIR AUX CROYANTS COMME LIEUX DE CULTES..
    JE SUIS CONVAINCU QUE LE MONDE ENTIER VA CONVERGER VERS CES VILLES …

  8. To begin with Islam have not ever belonged to you all. Our ancestors borrowed plus you continue to borrow it today. It is so costly for you to go to Hajj you have to borrow the resources to get there plus the Saudi will not let you for get. Believe me I am not against Islam but unlike you I will acknowledge that if I choose to use it it is not mine thus, I should not expect all the accommodations of those it belong to. Neither should you. Don’t forget if you would like to come home Buntu Beliefs Religion will accept all willing to be right. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  9. Heureusement que le paradis ne se paye pas en argent, sinon certains maliens l’auraient pris a crédit et trouver moyen de ne pas payer :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .

    • :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
      Ah nous … c’est djourou deh qu’on connait … et on sait que quand on ne paye pas … yafoye…!!!!! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

      Moussa Ag,… La culture dicte le comportement d’un peuple … que les Saoudien respectent notre culture… !!!!!!! 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

      L’occident sait bien qu’il faut eponger nos dettes depuis l’independance… 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  10. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂
    Ca c’est une bonne nouvelle pour Satan… car il n’y a aucun doute que les pelerins maliens sont les plus adroits dans le jet de pierre… 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

    C’est peut etre pour cela que ce vaurien a parachute sa colere sur nous la dernier fois… 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Moussa Ag,… Ne pas payer ces dettes a temps fait partie de la culture malienne… du gouvernement au simple citoyen… 🙁

    Que les saoudiens aillent donc au Diable… on a deja paye en vies humaines… 🙁

    Bon … IL FAUT PAYER … COMME CA A ETE FAIT AVEC L’ONU… SINON … PAS DE ALDJINEH… 😉 😉 😉 😉 😉 😉

  11. Rien de plus normal que cette décision des autorités Saoudiennes souvent notre gouvernement aime négliger certaine choses.

  12. Pour réclamer ces arriérés, le ministère saoudien du HADJ adresse une lettre confidentielle en date du 11 mai 2016 au consul général du Mali à Djeddah.Le gouvernement doit chercher une solution rapide de ce solution.

  13. C est bien fait pour nous une sommes de 250 millions de FCFA que les autorites saoudiennes veulent plus nous donner le visa aux pelerins maliens.C est vraiment grave.

  14. Nous espérons que le Mali,surtout le ministère des affaires religieux et des cultes prendra des mesures pour limites nombres des agences dans ce pays .

  15. Nous espérons que le pèlerinage de cette année sera passera bien nous le souhaitons vraiment.

  16. Tout ce que nous subissons c est la faute aux agences incalculables qui se vienne partout du jour aux lendemain pendant la période de pèlerinage.

  17. Comment pouvez imaginer que c’est a cause 25 millions le gouvernement saoudien veulent refuser les visas aux maliens?

  18. L’État malien doit également prendre aussi des mesures contre les agences qui poussent partout pendant la période du Hadj

  19. Nous espérons que pour cette année il y aura pas de complication comme celui de l’année dernière le gouvernement saoudien doit prendre des mesures pour que ce le catastrophe de l’année dernière ne se reproduise plus jamais en ce lieu saint de la religion musulmane.

  20. Il ne faudrait pas accuser l’état malien de cette dette. Les agences de voyage doivent payer cet argent au risque de porter préjudice à notre prière

  21. Ceci n’est pas la faute du président IBK mais plutôt du gouvernement. Que les pèlerins ce calme le gouvernement malien est déjà engager pour que cette à faire soit régler le plus vite possible.

  22. Comme l’a le ministre des affaires étrangères, la dette sera épongée pour que le Mali puisse accomplir le Hadj comme les autres années.

  23. Je pense que le gouvernement malien devrait éviter ses genres de désagrément, le pèlerinage à Mecque reste un pilier très importante et les fidèles maliens qui souhaite accomplit ce rituelle ne doivent pas être confronté à ces genres de problème.

  24. Le gouvernement malien n’a pas refusé de payé les arriérés dont il doit aux prestataires saoudiens. C’est une question de temps, les ministres maliens des affaires religieux et des cultes et celui des affaires étrangères régulariseront très vite la situation.

  25. Cette anormalité ne devrait point être remarqué, car la tragédie de l’année créer des rancunes entre l’Arabie et le l’Etat malienne. Le gouvernement malien doit tout mettre œuvre pour que l’Arabie Saoudite donne le visa au pèlerin malien.

  26. Le gouvernement malien doit très vite mettre de l’ordre dans cette irrégularité, coûte que coûte les fidèles musulmans doivent accomplir l’un des piliers de l’islam.

  27. Vu que la date du pèlerinage à la Mecque est de plus en plus proche le gouvernement malien doit très vite trouver une solution à cela. Il faut que la population malienne ne soit pas privée du pèlerinage de cette année.

  28. Tous les différentes agences de voyages qui les ont transportés les pèlerins en Arabie Saoudite pour que le pèlerinage doivent payer les arriérés des prestataires saoudiens.

  29. J’invite le gouvernement malien a vite régulariser cette situation pour que le pèlerinage des maliens puisse avoir lieu. Cette situation ne peut rester ainsi, les fidèles musulman doit accompagner l’un des piliers de l’islam.

  30. Mais l’article ne situe pas les responsabilités sur cette histoire de 250 millions. Il faut que les journalistes apprennent à mieux informer le peuple.

  31. tous ceux qui sont envoyer en Arabie dans le cadre du pèlerinage sont des prêcheurs accrédités par l’état pour accompagner les pèlerins ces 250 millions sont des arriéré des agences de voyages et non l’état

  32. Il faut que la lumière soit fait sur cette affaire, de 250 millions, une chose est claire, les coupables doivent payés ça cache.

  33. Je sais que cette faute n’incombe par l’état malien mais il fera tout pour régler cette situation. Il y ‘a trop de malhonnêtes parmi ces organisateurs.

  34. Je ne crois pas que les agences de voyages aient payé cette somme. Sinon pourquoi ne pas dire le nom des officiels qui ont reçu cette somme. Que dalle cette histoire d’arriérés ! Mais l’Etat malien est invité à prendre des mesures pour sanctionner les officiels en question, si l’affaire est vraie.

  35. L’Arabie Saoudite a bien raison. Comment on peut organiser un tel acte religieux sur du vol car tous ceux qui sont débiteurs en Arabie dans le cadre du pèlerinage sont des voleurs qui croient trop à la puissance de leurs bailleurs voleurs .

  36. Encore une autre histoire de suspension de notre pays. Que les responsabilités soient situées dans cette affaire. Les agences de voyages devraient payer cette somme directement, sans intermédiaire.

  37. Je ne crois pas une seule seconde à cette information. Quand le journaliste parle de prestations, je me demande quelle sorte de prestation et qui doit rembourser cette somme ?

  38. Je plains les honnêtes maliens qui veulent aller cette année à la Mecque mais nos délinquants de gouvernants, mécréants et leurs employés soit disant opérateurs économiques vont les en empêcher. Il faut que l’Arabie Saoudite sévisse dans cette affaire même si aucun malien ne doit aller faire cette année son pèlerinage

  39. Le ministre Abdoulaye Diop que j’ai de l’estime est une part responsable de cette situation. Il ne devrait pas négliger l’affaire qui retient notre pays maintenant. Je suis vraiment désolé de cette situation.

  40. Toute cette situation s’explique par les dégâts de l’année passée. C’est pourquoi les autorités saoudiennes veulent exiger le paiement des arriérés de leurs opérateurs. Les autorités maliennes sont invitées au secours pour que les citoyens maliens ne soient pas privés de cette exigence musulmane.

  41. Les autorités saoudiennes qui voulaient déjà suspendre le Mali, veulent priver les pèlerins maliens du séjour saoudien au motif d’arriérés de 250 millions FCFA des opérateurs saoudiens. Ces autorités sont invitées à la grâce au nom de la cohésion et de la communion entre les musulmans que nous sommes.

  42. C’est situation est le fruit de la négligence du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop. Au moment où il a été informé, il devrait prendre le dossier au sérieux.

  43. Les autorités saoudiennes sont dans leur droit de refuser leur séjour aux pèlerins maliens et les agences maliennes. Il faut que les arriérés de prestations allouées aux maliens par les prestataires saoudiens soient payés.

  44. Les autorités saoudiennes sont dans leur droit de refuser leur séjour aux pèlerins maliens et les agences maliennes. Il faut que les arriérés de prestations allouées aux maliens par les prestataires saoudiens soient payés.

  45. “…Et l’affaire pourrait entraîner un scandale du genre de celui qui a éclaté suite au non-paiement par le Mali de ses cotisations annuelles à l’ONU….” :hmm: :hmm: :hmm: Vieux-tieni” faut pas melanger les genres. Il y a un Ministere qui se charge des affaires religieuses et cela ne devrait pas concerner l’Etat Malien directement. Oui la majorite est muslmane, mais nous ne sommes pas “encore” dans une Republique Islamique.
    Ici il faut comprendre le silence d’Abdoulaye Diop.
    Addressez plutot la lettre a “rougeau” Thierno

  46. C’est situation est le fruit de la négligence du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop. Au moment où il a été informé, il devrait prendre le dossier au sérieux.

  47. Les agences de voyage sont les plus grands problèmes de cette situation. Elles sont obligées de payer ces arriérés pour ne pas que nos pèlerins soient privés du séjour saoudien. Les autorités maliennes sont invitées à s’impliquer pour une solution avant la date du pèlerinage.

  48. le problème qui se pose entre le mali et les autorités saoudiens concernant le visa des pèlerins est du au fait que des agences de voyages qui mettent au compte de l’état leur pèlerins c’est ces agences qui doivent des arriéré aux autorités saoudiens

  49. Il faut que le gouvernement ouvre une enquête, pour que toutes les agences qui nous ont humiliés soient traduites devant la justice, encore ces pseudo agences nous humilie d’avance.

  50. Je pense que l’Etat malien doit cherche ces genres d’agences et puis les demander compte rendu sur l’affaire de prestation des saoudiens. Ces genres de choses gâtent le nom du Mali.

  51. Il faut élucider ce problème pour ne pas compromettre le Hadj 2016. L’état doit mettre fin à l’implication des agences privées dans l’organisation du Hadj.

  52. Si ce qui est dit dans cet article, il y a quel que laxisme de la part ministre concerné, ce genre de chose doit être prise de sérieux, avant que les choses ne s’aggrave pas, vraiment les agences maliennes nous font honte dans ce pays.

  53. Je demande au gouvernement maliens de fait tout pour que les qui ont hâte d’aller voir la maison de Dieu, et que l’affaires de 250 millions soient tirée au claire.

  54. Je plains les honnêtes maliens qui veulent aller cette année à la Mecque mais nos délinquants de gouvernants, mécréants et leurs employés soit disant opérateurs économiques vont les en empêcher.

  55. Ces bailleurs peuvent voler autant qu’il veulent et peuvent et les prête noms peuvent tout se permettre ici mais pas chez les autres La dignité malienne n’ a jamais autant souffert.

  56. Je n’accuse pas les autorités Saoudiennes d’avoir refuser de donner le visa aux maliens, c’est aux autorités maliennes de donner leur dû, ce qui est sur le gouvernement malien doit prendre ça au sérieux pour que nos parents qui veulent faire le HADJ qui n’ont rien à voir avec cet argent puisse avoir leur visa.

  57. Il faut que le gouvernement ouvre une enquête, pour que toutes les agences qui nous ont humiliés soient traduites devant la justice, encore ces pseudo agences nous humilie d’avance.

  58. L’Arabie Saoudite a bien raison. Comment on peut organiser un tel acte religieux sur du vol car tous ceux qui sont débiteurs en Arabie dans le cadre du pèlerinage sont des voleurs qui croient trop à la puissance de leurs bailleurs voleurs .

  59. les pèlerins maliens ont plus de privilège que n’importe quel autre pèlerins tout ça grâce au énorme moyens employer par l’état pour un pèlerinage digne de son nom

  60. le ministre chargé de cet affaires se trouve actuellement en Arabie saoudite pour baliser le terrain aux pèlerins maliens l’homme a les choses en main et le mali figure en tète de la liste

  61. Je demande au gouvernement maliens de fait tout pour que les qui ont hâte d’aller voir la maison de Dieu, et que l’affaires de 250 millions soient tirée au claire.

  62. Je pense que le gouvernement fait tout pour payer l’argent des Saoudiens pour que vite le visa soit donné aux pèlerins maliens. Je crois que le gouvernement et le ministère concerné doit nous donner des explications claires sur l’affaires.

  63. l’année passée c’était la même histoire qui planait et cette année aussi mais dites nous quand vous allez cesser de porter atteinte a ce gouvernement élu par 77% du peuple malien

  64. Voilà ce que coute d’avoir des délinquants au sommet de l’Etat qui n’ont le sens de la patrie, de l’honneur et de dignité qu’à la bouche. Voilà où nous a mené votre démocratie: des délinquants kleptocrates au pouvoir avec leurs opérateurs économiques qui le plus souvent n’ont de fonds que l’argent volé par des responsables politique et administratifs et qui sont prêts toute honte bue à tout pour avoir de l’argent. L’Arabie Saoudite a bien raison. Comment on peut organiser un tel acte religieux sur du vol car tous ceux qui sont débiteurs en Arabie dans le cadre du pèlerinage sont des voleurs qui croient trop à la puissance de leurs bailleurs voleurs . Ces bailleurs peuvent voler autant qu’il veulent et peuvent et les prête noms peuvent tout se permettre ici mais pas chez les autres La dignité malienne n’ a jamais autant souffert. Je plains les honnêtes maliens qui veulent aller cette année à la Mecque mais nos délinquants de gouvernants, mécréants et leurs employés soit disant opérateurs économiques vont les en empêcher. Il faut que l’Arabie Saoudite sévisse dans cette affaire même si aucun malien ne doit aller faire cette année son pèlerinage. ” A t’aw kono ko kun siki mogo kun de bi wari soro wa aw bi na a famu ko min soro la djèlengnala o de bi moko nafa”

Comments are closed.