A la veille de son vol pour la Mecque : L’Agence STV rassure ses 250 pèlerins

0

C’est en principe ce mardi 18 octobre 2011 que s’envoleront les 250 pèlerins de l’agence de voyages STV pour la Mecque. Au jour –J-2, la Société de transit et de voyages (STV-Voyages) a réuni, le dimanche 16 octobre 2011 au domicile de son promoteur, El hadj Lamine Traoré, ses candidats au pèlerinage au titre de l’année 2011. Cette rencontre de prise de contact entre candidats au pèlerinage et personnel d’encadrement a également été le cadre de plusieurs promesses et assurances sur le voyage aux lieux saints de l’islam.  

 Le dimanche 16 octobre, la Société de voyages et de transit, STV-Voyages, a tenu sa traditionnelle réunion de prise de connaissance entre le personnel d’encadrement et les candidats au voyage saint. La cérémonie qui a en été consacrée à cet effet a permis à l’agence de faire les derniers réglages avant le décollage de leur avion.

Il s’agit entre autres de la dernière séance de formation ou de rattrapage à l’intention des candidats au pèlerinage, d’une première rencontre entre eux et le personnel d’encadrement, de leur communiquer la date et l’heure du décollage de l’avion pour la Mecque. Bref, il s’agit de préparer psychologiquement les futurs pèlerins pour le périple qui commencera pour eux dès demain mardi 18 octobre à la Maison du Hadj de Bamako par le pesage des bagages et les dernières formalités administratives. Selon le promoteur de l’agence, El Hadj Lamine Traoré, STV a fait de nombreuses innovations pour la mobilité de ses pèlerins en terre saoudienne.

Cette année, a-t-il affirmé, en plus des cars collectifs, STV-Voyage mettra trois cars climatisés à la disposition de ses pèlerins à Makkah (la plus grande partie du séjour). Ce qui veut dire que l’Agence veut prévenir les éventuelles tracasseries que les pèlerins maliens connaissaient d’habitude dans le domaine du transport. A preuve, le pari de l’Etat saoudien et des pays participants de fluidifier la mobilité des pèlerins en terre saoudienne n’a pas atteint les résultats escomptés. A l’instar de ceux d’autres pays, les pèlerins maliens (toutes filières confondues) en ont fait les frais. Dans ce cas d’espèce, c’est la compétence du personnel d’encadrement qui devient le baromètre pour les agences. STV-Voyages a su se mettre au dessus de la mêlée. Les cars privés affrétés par elle cette année 2011 permettront de bonifier ce précieux acquis.

Au cours de cette rencontre, plusieurs assurances ont été données aux candidats au pèlerinage. Ainsi, a-t-il ajouté, les pèlerins n’ont aucune raison de douter avec les nombreux guides religieux et un personnel d’encadrement assez étoffé à leurs côtés. Cette année, STV a sorti des tenues de pèlerins à ses couleurs pour plus d’harmonie, d’efficacité dans les activités et surtout pour minimiser les cas d’égarement. El hadj Traoré a prévenu les pèlerins de ne pas s’alarmer quand ils se s’égarent. « Il suffit de se présenter au policier d’à côté pour se faire orienter », a-t-il conseillé.   

Selon son responsable du service commercial, Moctar Bah, STV-Voyages a pour credo « Iqlass » ou transparence ; et l’immolation des moutons au nom de chaque pèlerin  (même à leur insu) en est la preuve. Il a lui aussi demandé la confiance des pèlerins, gage d’une bonne organisation.

Dans son prêche, Imam Moulaye Hady Kouréssi, guide religieux, a entretenu les candidats sur l’importance du hadj et les types de pêchés qu’il peut commuer avant de les exhorter à demandé chaque fois qu’ils ne comprennent pas quelque chose du déroulement du hadj et de l’Omrah au  cours du voyage. Il les a assurés de la disponibilité du personnel d’encadrement et des guides religieux tout au long du périple.

Pour sa part, le chef du bureau des guides religieux, Mamadou Tiémoko Kamité, a assuré les pèlerins sur le programme du vol. Mais a rappelé que celui-ci peut changer pour des raisons de météorologie défavorable ou pour des raisons techniques. Pour lui, report n’est sans  motif, car il s’agit de sécuriser le vol.

Cette année, STV transporte plus de 240 pèlerins sans compter le personnel d’encadrement. En d’autres termes, l’agence a gagné son pari d’affréter seul son avion pour le pèlerinage. Le fait majeur, cette année STV-Voyages fait accompagner ses pèlerins par un jeune médecin réputé de la place du nom de Dr. Cheick Hamalla Diakité, promoteur du Cabinet médical Sorila. Celui-ci a profité de la rencontre pour examiner et vacciner les pèlerins de dernières minutes. Le retour des pèlerins au Mali est prévu dans les 3 à 4 semaines qui suivent.

Bon pèlerinage !

Markatié Daou

 

PARTAGER