Campagne pèlerinage à la Mecque-2014 : Les pèlerins de STV voyages ont regagné vendredi Bamako

1

Campagne pèlerinage a la Mecque-2014 : Les pèlerins de STV voyages ont regagné vendredi BamakoAprès 33 jours de prières et de recueillements, en terre bénite d’Arabie saoudite,  les pèlerins de l’Agence STV-Voyages ont regagné Bamako, vendredi 24 novembre. A la Maison du Hadj où ils étaient attendus, ils ont été accueillis par leurs parents et un personnel mobilisé de la société.

 

Sous la houlette d’un important dispositif d’encadreurs, réputées et dévoués dans le guidage des pèlerins sur les lieux saints de La Mecque, les pèlerins de l’agence de voyages STV ont regagné Bamako sans aucun dérapage. Ils ont bouclé leur mission requise en terre sainte. Pendant le séjour de Médine, l’agence STV-Voyages a été la grande attraction parmi la kyrielle d’autres agences maliennes et étrangères.

Logés à quelques encablures de la Grande mosquée de Médine, les pèlerins de STV-Voyages étaient parmi les mieux lotis des agences maliennes. Le logement, situé à 200 m de la mosquée de Médine et qui abritait les pèlerins de STV, était occupé selon un schéma permettant aux personnes âgées d’accéder à leurs chambres sans difficulté. Ce planning leur a facilité également l’accès à l’infirmerie qui était située au rez-de-chaussée.

Selon Modibo Diabaté, pèlerin, la STV-Voyages a mis en place un dispositif qui a fluidifié les mouvements des pèlerins depuis la Maison du Hadj et pendant toutes les étapes du séjour saoudien. “Pendant cette excursion, les mesures prises priorisaient les personnes âgées au moment du départ dans les cars, dans l’occupation des chambres d’hôtel et au moment de servir les plats”, a-t-il expliqué.

Selon M. Diabaté, l’agence a organisé des Ziyara sur les lieux de recueillement de Oudou, sur le site de la bataille de Badr, Djabal Nour (la colline où le premier verset coranique a été révélé au prophète Muhammad, PSL)…

Mamadou Gamby a fait savoir que les visites touristiques et autres séances de prêches sur les différents sites qui ont meublé le séjour jusqu’à la date de retour ont été très importantes dans la campagne. Ils ont été faits dans la plus grande impatience des pèlerins, surtout pour les plus âgés. “Durant les 33 jours, rien ne nous a manqué. Nous nous retrouvons bien entendu beaucoup dans l’organisation de l’agence. Rien que la détente de ceux qui doivent être le relais. Et c’est très import dans le pèlerinage”.

Pour Mariam Diakité, pèlerin de Bamako, “personne n’a signalé de problème à notre niveau. Nous étions dans des conditions très souhaitables. J’ai été jusque-là séduit par la qualité des prestations des guides éclairés de STV et soins sanitaires. On a été accompagné par beaucoup de comprimés. A Médine, notre hôtel était à zéro pas de la mosquée. C’est une chance qui n’est pas donnée à tout le monde. Je profite de cette occasion pour souhaiter plein succès à l’agence. Nous souhaitons beaucoup de bonheur aux musulmans d’avoir la chance de venir accomplir le Hadj. Mais je recommande toute personne désireuse de le faire, de se livrer à STV”.

Selon Abdoulaye Siné Diallo, encadreur, l’agence rend grâce à Allah pour avoir organisé la campagne avec beaucoup de convivialité et sympathie avec ses clients. M. Diallo a fait savoir que les opportunités sont gracieusement offertes aux pèlerins de STV grâce au concours financier du promoteur, El hadj Lamine Traoré. Comme à son habitude, celui-ci ne lésine pas sur les moyens financiers pour permettre à ses pèlerins de La Mecque d’être dans des conditions souhaitables.

S’agissant de la proximité de la résidence à la mosquée, Abdoulaye Siné Diallo dira que cela  a été un facteur déterminant dans le bon accomplissement du séjour de ses pèlerins à Médine. “Malgré les conditions chères, nous avons pu négocier le local. Cela était une volonté de la direction de l’agence pour réunir toutes les conditions permettant aux pèlerins de s’acquitter sereinement de leurs cinq prières quotidiennes à la mosquée du prophète Muhammad, PSL (Haram Nawabi). Une prière dans cette mosquée équivaut à 1000 prières dans une mosquée quelconque excepté celle de la Kaaba. Quarante prières obligatoires dans cette mosquée évitent au fidèle musulman les affres du feu de l’Enfer”, a-t-il déclaré.

  1. Diallo a rappelé que la société est à l’écoute des clients pour améliorer une fois de plus ses prestations. Des innovations de tailles, annoncera-t-il, sont en cours pour offrir plus de services aux clients. “La satisfaction des clients est le sens de notre engagement”, a-t-il affirmé.

Bréhima Sogoba 

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.