Qui est Amina J. Mohammed, l’une des femmes les plus puissantes au monde ?

1
Qui est Amina J. Mohammed, l’une des femmes les plus puissantes au monde ?
Amina Mohammed

Cela fait un mois jour pour jour qu’Amina J. Mohammed a pris ses fonctions de vice-secrétaire générale de l’Organisation des nations unies. Qui est cette Nigériane devenue l’une des femmes les plus puissantes au monde ?

Ce 1er fĂ©vrier marque la fin du premier mois d’Amina J. Mohammed au poste de vice-secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Organisation des Nations unies (ONU). Sa nomination annoncĂ©e le 25 dĂ©cembre 2016, elle a pris ses fonctions le 1er janvier 2017. Cette femme politique nigĂ©riane est ainsi la 5ème personnalitĂ© (succĂ©dant au SuĂ©dois Jan Emliasson), troisième femme et deuxième Africaine Ă  occuper ce poste après la Tanzanienne Asha-Rose Mtengeti Migiro (2007-2012).

NĂ©e le 27 juin 1961 (55 ans) Ă  Gombe (nord-est du NigĂ©ria) d’une mère britannique et d’un père nigĂ©rian, Amina J. Mohammed cumule plus de trente-cinq annĂ©es de carrière. Pur produit de l’Ă©cole nigĂ©riane et britannique, elle dĂ©bute sa carrière en 1981 au sein d’Archcon Nigeria, un cabinet d’architecture et d’ingĂ©nierie oĂą elle a passĂ© 10 ans, participant Ă  de multiples projets de construction d’Ă©tablissements scolaires et mĂ©dicaux et de bâtiments publics.

Une businesswoman dans les arcanes du pouvoir

En 1991, cette mère de six enfants fonde Afri-Projects Consortium, une sociĂ©tĂ© multidisciplinaire Ă©galement investie dans l’ingĂ©nierie. Ă€ ce projet, elle consacre dix autres annĂ©es de sa vie et monte continuellement au crĂ©neau, au point de se faire remarquer par les hautes instances du pouvoir en place Ă  Abuja. C’est ainsi qu’elle endossera, sous trois gouvernements consĂ©cutifs (Olusegun Obasanjo, Umaru Yar’Adua et Goodluck Jonathan), le rĂ´le de Conseillère spĂ©ciale sur les objectifs du MillĂ©naire pour le dĂ©veloppement. Un poste qui lui a permis de contribuer considĂ©rablement Ă  la lutte contre la pauvretĂ©, la rĂ©forme du secteur public et au dĂ©veloppement durable, et Ă  coordonner des programmes d’un budget annuel de 1 milliard de dollars en faveur de la rĂ©alisation desdits objectifs.

Amina J. Mohammed fait un pas de plus vers le sommet en juin 2012, lorsque Ban Ki-Moon, alors SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ONU la nomme Ă  ses cĂ´tĂ©s Conseillère spĂ©ciale pour la planification du dĂ©veloppement après 2015. Cette nouvelle fonction lui permettra de contribuer Ă  l’Ă©laboration du Programme de dĂ©veloppement durable Ă  l’horizon 2030. Un tournant dĂ©cisif dans la carrière de cette femme qui a Ă©tĂ© Ă  l’Ĺ“uvre dans la lutte contre la pauvretĂ©, l’Ă©galitĂ© des sexes ou encore l’Ă©ducation.

ONU

Une annĂ©e plus tard, en 2013, la quinquagĂ©naire s’engage en politique avec le All Progressives Congress (APC), le parti politique crĂ©Ă© le 6 fĂ©vrier qui remportera la prĂ©sidentielle de 2015, avec l’Ă©lection de Muhammadu Buhari Ă  la tĂŞte du NigĂ©ria. Avant de rejoindre la vice-prĂ©sidence de l’ONU, elle Ă©tait ministre de l’Environnement du NigĂ©ria (novembre 2015-dĂ©cembre 2016). Son expertise dans le domaine du dĂ©veloppement, elle la partage en tant que professeur assistant d’un programme de master dĂ©diĂ© de l’UniversitĂ© de Columbia Ă  New York.

Une «fierté» pour le N°1 de l’ONU

Le parcours d’Amina J. Mohammed lui vaut toute la confiance du SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’ONU, AntĂłnio Guterres, qui n’a pas hĂ©sitĂ© Ă  louer la compĂ©tence de son adjoint Ă  l’occasion de la nomination de cette dernière : «Je suis fier d’avoir choisi Mme Amina Mohamed du Nigeria en tant que SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral adjoint. Elle est un leader accompli dans le dĂ©veloppement international et donnera une contribution extrĂŞmement importante Ă  la gestion du SecrĂ©tariat de l’ONU. Je remercie sincèrement le prĂ©sident Muhammadu Buhari du Nigeria pour sa gĂ©nĂ©rositĂ© dans son prĂ©valant Ă  servir dans ce rĂ´le important au niveau mondial».

Fort de tout le travail abattu, Amina J. Mohammed a reçu, en 2006, le Prix national des distinctions honorifiques de l’Ordre de la RĂ©publique fĂ©dĂ©rale du NigĂ©ria et a Ă©tĂ© intronisĂ©e en 2007 au Nigerian Women’s Hall of Fame.

Ristel TCHOUNAND

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bravo Ă  elle et vivement son cachet special sur la gestion des affaires au niveau des nations unis pour un monde qui pense plus tot Ă  l’homme, aux droits humains, Ă  la lutte contre l’obscurantisme, de la delinquence financière et de la domination des rcihes sur les pauvres. Je soutiens la gouvernance des femmes car jusque lĂ  ce sont des hommes qui ont toujours gĂ©rĂ© la majoritĂ© des affaires du monde mais nos attentes ne sont pas comblĂ©es.

    Courage grande soeur

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here