Ces femmes qui comptent !!!: Mme Zeina Moulaye, chef de cabinet du ministère de la Réconciliation nationale

26
Mme Zeina Moulaye, chef de cabinet du ministère de la Réconciliation nationale
Mme Zeina Moulaye, chef de cabinet du ministère de la Réconciliation nationale

Le ministre de la Réconciliation nationale, Zahaby Ould Sidi Mohamed brise un grand préjugé en confiant la gestion de son cabinet à une jeune dame de 26 ans dans un pays où l’on exige plusieurs années d’expériences pour occuper de tels postes. Mme Zeina Moulaye puisque c’est d’elle qu’il s’agit confirme cet adage : « aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années». Elle est la plus jeune chef de cabinet dans l’histoire institutionnelle de notre pays. Son parcours n’a rien d’extraordinaire. Après son baccalauréat au Lycée français de Conakry, la jeune Zeina atterrit à l’Université Paris Sorbonne où elle étudie l’éco-gestion pendant deux ans. Elle rentre au Mali pour continuer ses études «Sup Management ». Là, elle décroche un Master en ingénierie financière.

Parallèlement à ses études, la jeune étudiante ne se laisse pas gagner par la facilité. Elle a mis à profit ses temps libres pour, comme on dit, prendre le pli professionnellement parlant. D’abord, elle travaille pendant plus de deux ans avec son père à BMA international. Elle consacre son énergie à développer un projet concernant la promotion des énergies renouvelables. La voilà ensuite en train  d’effectuer des stages dans des banques de la place comme la Bank of Africa, la Banque internationale pour le Mali (BIM-sa) et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) mais n’est nullement intéressée par les offres d’emploi de certains de ces établissements.

Relever le défi pour mériter la confiance !

Mme Zeina Moulaye devient auditrice au sein du cabinet Brysla Audit & Finance. Elle travaille avec certaines entreprises de la place. En octobre 2013, elle est nommée chargée de mission au ministère de la Réconciliation nationale. Une première expérience au service de son pays ! Rapidement elle se fait remarquer par ses idées novatrices et surtout son sens des responsabilités. Sa compétence se sent dans le traitement de dossiers confiés à elle. Ce qui n’échappe pas au ministre Zahaby. En 2015, celui-ci l’a choisi à la grande surprise pour diriger son cabinet.  Selon elle, le ministre a pris un risque énorme en choisissant un jeune de 26 ans. « Je dois relever le défi, être à la hauteur », rappelle-t-elle. « Je dois tout faire pour mériter la confiance. Il faut prouver que tu es là pour ce que tu vaux », déclare-t-elle.

Dynamique, agitatrice d’idées, elle reçoit, oriente et suit le traitement des dossiers conformément aux instructions du ministre. L’exercice de la fonction de chef de cabinet exige des sacrifices, donc un renoncement à la vie sociale. « Je n’ai pas envie de dire que c’est facile. Etre chef de cabinet n’est pas compliqué. Il faut être organisé, structuré…. », explique Mme Zeina Moulaye. Avec ses collaborateurs, elle a su développer un sens d’écoute et une approche très ouverte.

Rigoureuse, méthodique…. !

Rigoureuse, elle est à cheval sur les principes de transparence. Au niveau du cabinet, elle est appréciée par sa disponibilité, sa sociabilité, sa générosité et surtout sa courtoisie envers ses collaborateurs et interlocuteurs. « J’aime ce que je fais. J’aime mon pays », dit celle qui éprouve une grande satisfaction en apprenant l’impact de ses actions sur la vie des autres.

« Je suis une passionnée des finances. Le thème de mon mémoire portait sur la finance islamique », nous Confie-t-elle avec un large sourire. Pourquoi la finance ? Elle explique le choix de ce thème par l’influence de son père mais aussi par le faible taux de bancarisation au Mali. « Mon père m’a beaucoup influencée », dit-elle. Avec 16%, le taux de bancarisation demeure faible au Mali. Mme Zeina est d’avis que la finance islamique peut contribuer à rehausser le taux de bancarisation dans une société à plus de 90% de musulmans. A cause du ribat, elle pense que de nombreux grands commerçants ne sollicitent pas les services classiques de la banque. « La finance islamique a un avenir fou au Mali. Je trouve dommage qu’il n’existe pas de tels  dispositifs au Mali ».

Même si elle est consciente du rôle de la jeunesse dans le développement du pays, Mme Zeina Moulaye estime que les jeunes maliens sont handicapés par le manque de formation et d’éducation. « La jeunesse n’est pas formée. Je me sens privilégiée. Vous avez vu mon parcours, il n’a rien d’extraordinaire. J’ai eu la chance d’aller dans de bonnes écoles», lance-t-elle la main sous la joue après quelques secondes de réflexions. « On a des jeunes talents », le seul hic, semble-t-elle regretter est qu’ils « ne savent pas se vendre », explique Mme Zeina Moulaye en appelant les jeunes à se cultiver davantage.

Quid des femmes ?

Pour elle, « l’émancipation des femmes est égale au développement ». En tout en reconnaissant les barrières culturelles et religieuses, elle appelle les femmes à se battre. Elle se réjouit du fait qu’au Mali, « les femmes et les hommes ont le même salaire ». Selon elle, l’accès des femmes aux postes de responsabilité est satisfaisant, cependant « Il y a beaucoup à faire », ajoute-elle.

Zéina est membre de l’Association des jeunes arabes du Mali et sympathisante de l’Association « Disons non à la violence faite aux enfants ». Dans l’avenir, celle qui vient de participer à un programme de formation ‘’Management public’’ de l’Ambassade des Etats Unis entend œuvrer dans tout ce qui est relatif à la paix, la sécurité et la lutte contre le terrorisme. « J’ai envie de servir mon pays, d’aider les autres », souligne-t-elle avec modestie. Elle compte se battre pour le développement d’un Mali de paix et prospère dans une Afrique forte.

Chiaka Doumbia

PARTAGER

26 COMMENTAIRES

  1. Felicitations Mr le Ministre.et vous me cher frer Ne soyez pas jaloux d’une si jeune dame qui fait honneur à la jeunesse et aux femmes en plus c’est sa chance perssone ne peux contre la volontier de dieu .

  2. Vraiment je ne comprends pas..Arrêtons de faire des jugements subjectifs..Chef de cabinet..d,un petit département ministériel..Vu son profil …Et puis elle a été chargée de mission si j,ai bien noté..Elle peut bien le gérer..On n,a pas dit Secrétaire général ou conseiller… Il faut d,abord se renseigner sur les missions liées au poste avant de dire n,importe quoi…Courage Madame et que Dieu vous assiste dans l’exécution de vos charges..Que cela soit une ouverture pour d’autres jeunes afin que la relève soit assurée au Mali..

  3. 2 ans à sorbonne et elle vient décrocher un master au Mali.
    On dirait qu’il y a plus d’intellectuelle au Mali. C’est les enfant qui doivent être sur la ban à l’école qui vont géré nos ministere.
    dans tout les cas ça va finir mal pour elle. Quant il feront le tour d’elle.

  4. Depuis combien de temps cette fille a 26 ans , son age est stationnaire, c est une vaurienne cella elle n’ a eu aucun militantisme, elle se faufile entre les ministères et on la case les casseroles son ambition c est de parler des jeunes pas pour se mouiller pour les femmes et les jeunes mais pour les voyages rencontrer OBAMA, nous on s en fou de OBAMA c est pas lui qui va dire que tel jeune est compétent vos rencontres inutiles on s emballe, cette fille ne sert à rien au ministère c est la nièce A ZAHABI qui l a renforcée ,elle peut pas faire une seule bonne phrase, c est à l image de toute cette classe apparente qui n’a son intelligence que dans l artificiel, zeina tu connais rien tu le sais, arretes la publicité qui nouie notre pays démissionne et demande d etre chargée de mission pour encore mieux travailler, tu es dans une jouissance pour ce poste que de travailler
    aicha

  5. Felistation Mme Zeyna pour votre nomination à ce poste,sachons que chacun a sa chance dans la vie,nous,jeunes du MALIBA,devrions être fiert de cette nomination car elle montre que les jeunes aussi sont capable de gérer des poste de responsabilité tout comme nos vieux.le MALI a besoin de la reforme sur tous les secteurs.”UN JOUR POURQUOI PAS UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE JEUNE DE MOINS DE TRENTE ANS AU MALI” Rien n est impossible car “L IMPOSSIBILITÉ DE LA CHOSE LA REND POSSIBLE” ZAYNA Ayez CONFIANCE EN vous ET vous ferez LA FIERTE DES JEUNES MALIENS.BON VENT!!!!!!

  6. c’est poste n’est pas pour toi car tu na cette compétence Zeina désolé .c’est des gens incompétents comme toi qui font que le pays n’avance pas. Parce vous ne connaissez rien vous voulez nous duper. ce ministre ta nommé pour autre chose va chercher

  7. université paris Sorbonne allez y vérifié, elle na même pas pu finir. On te connais tu peut pas te caché c’est facile sa.

  8. Du n’importe quoi, allez y savoir pourquoi Zaina occupe ce poste. C’est du pur nepotisme qui peut bien passer, dans le context actuel, ou les maliens acceptant tous au nom de la paix et de la reconciliation. c’est du nepotisme, double d’une promotion canapee incestueuse. Bref tout le genre de comportement qu ‘on peut cacher aux hommes, mais pas a Dieu, et qui fait que le Mali n ‘en finit pas avec la colere du ciel.

  9. NST, laissez la France du grand hollande ,le sauveur ,le dieu des maliens se reposer un peu car nous ne prenons jamais l’ exemple sur la France soif si nous voulons arriver à un besoin crucial personnel sinon si c’est un intérêt national nous réfutons tout ce que la France fait chez eux.c’est de l’hypocrisie.

  10. Le ridicule ne tué pas au Mali . Si vous présentez cette fille de 26 ans comme une référence où etaient ton père et ta mère qui ont plus de 80ans et qui n’ont jamais été une référence pour le mali. Si tu nous dit qu’elle ta fait mangé des plats lors des dîners ou ta donné des sommes venues de la caisse de l’état et qui t’appartient d’ailleurs je peux comprendre si il n’y a plus rien.tu vois que tu essaie de faire sa carrière académique , l’argent qui a servi pour l’entretenir est venu de la caisse de l’état depuis enfant elle bénéficie cet avantage entretenu par ses parents avec la caisse de l’état et aujourd’hui à ton detriment ,au lieu de chercher à solutionner ce caractère qui est dangereux pour les pauvres vous vous mettez à applaudir.

  11. De n’importe quoi ,les jeunes de ce pays coe le notre n’ auront jamais confiance a eux.
    Si non ce pas parce qu’on est jeune qu’ on est incapable de gérer un cabinet, mais je dirais juste se aberrant .
    Clin d’œil sur le ministre de finance de la France.

  12. Les problemes de reconciliation sont tres complexes.Les theories des conllits etniques ,le probleme des minorites,le droit international dans ces domaines ,la competence de la Cour Penale Internationale,les problemes d’amnistie ,etc etc, aurient besoin d’un juriste du droit International,specialise dans ce domaine de jugement populaire et reconciliation pour guider le travail du Ministere de reconciliation.
    Enfin l’avion aura attire sur un terrain de football croyant atterir sur une piste d’atterisage.Mais il aura atteri.

  13. Félicitations à toi Zeina, que Dieu t préserve des mauvaises langues et des jaloux. Courage et continue sur cette voie! !

  14. Cher Journaliste c’est bien cette façon de flatter cette jeune dame qui occupe ce poste si sensible qu’elle ignore complétement sa teneur mais dans un pays sérieux on ne peut pas se donner le luxe de rendre si bas la fonction de chef de cabinet pour un département aussi transversal et complexe que la réconciliation en pleine crise. Pour dire que même son Ministre il me semble ne comprend pas ou il manque de sérieux pour saboter autant cette fonction en ce moment précis de l’histoire de ce beau pays donc c”est à cause de ces mauvais casting que le pouvoir d’IBK se transforme en désespoir pour nous les Maliens. Loin de combattre la promotion féminine car je sais qu’il y a des femmes dans ce pays qui peuvent relever le défis du moment à cette position précise. A zahaby il faut poser la question pourquoi il se permet au nom de la diversité, de casser les ressorts de ce pays avec des nominations fantaisistes pour satisfaire ces fantasmes personnels? la vérité doit être ailleurs soyons sérieux au moins cette période précise de notre histoire pour laisser la politique du ventre et du bas ventre.

  15. Franchement; je n’ai absolument rien connu contre la jeune dame, mais koman peut-on confier un département ministériel a une femme de 26 ans qui de surcroit n’a aucune expérience professionnelle et surtout de la gestion des dossiers de l’etat .Comment peut on avancer dans ce pays, comment pourra t-elle gérer les grands dossiers relatifs a un cabinet.
    Comment IBK a pu entériner ce genre de nomination? Pourkoi les choses ne se font pas normalement dans ce pays là?

  16. “ZIN “, c’est au mali !!! Sinon en France ont te forme 2 semaines puis tu rend service. 👿

  17. Du bla bla inutile, est ce que ce poste a été mis en appel d’offres ???????
    Que non !!!!!!! donc ne nous cassez pas les oreilles, vous allez tout de suite découvrir qu’elle a été embauchée sur la base d’une parenté proche ou lointaine, ou autre ….. ALLEZ SAVOIR qui est dupe??
    Monsieur le journaleux, vous ne rendez vraiment pas service a cette jeune dame en écrivant ce non événement

  18. Ne soyez pas jaloux d’une si jeune dame qui fait honneur à la jeunesse et aux femmes, je lui souhaite bon vent et du courage, du courage il en faut pour minimiser les grossièretés de certains esprits tordus!!!

  19. Cher challenger, Je pense que tu es un journal sérieux mais je me rend compte aujourd’hui que tu es du vent avec ce commentaire autour d’une fille de 26ans ,quelle compétence peut elle avoir en 3 ans du service.Dites qu’elle ta fait beaucoup manger lors d’un dîner ou ta donné de l’argent volé de la caisse de l’Etat ,comme vous les journalistes n’aiment que manger et quand vous sentez le changement du vent vous tournez le dos a l’auteur que vous avez flaté hier

  20. Je remercie le ministre pour cette nomination MAIS il ne faudra pas l’arbre cache la foret elle a eu ce poste parce qu’elle est une femme de couleur sinon depuis quand vous avez vu un pareil poste occupe par un autre malien a l’age de 26 ans. Il est temps de comprendre que les gens de couleur ne sont pas superieur aux autres maliens.

  21. Felicitations Mr le Ministre , , Aux Ames bien nees la valeur n’attend point le nombre des annees a dit le Poete en outre ce qui est sur c’est une maniere de combattre la corruption en confiant des postes de responsabilites aux femmes, malheureusement dans d’autres departements on exclut les femmes

Comments are closed.