Djéné Issebéré : la perle du pays dogon

6
Djéné Issebéré :  la perle du pays dogon
Djéné Issebéré

Jeune auteur compositeur interprète, considérée comme l’une des meilleures  voix féminine malienne, cette perle des falaises du pays dogon  nous fait partager la culture musicale de ses origines. Elle nous  offre un répertoire alliant musique traditionnelle et inspiration moderne pop et folk. Djéné exprime son regard sur la société malienne à travers des textes engagés, tout en créant un univers musical plein de fraîcheur et de poésie.

Fille de Hamadoun Ibrahima Issébéré, poète malien et de Diahara Tangara comédienne enseignante, Djéné est née en juin 1980. Elle est bercée dès son plus jeune âge dans le milieu artistique. Très jeune, elle s’imprègne des diverses cultures musicales rencontrées durant son enfance passée en Algérie (où son père était diplomate en poste) et au cours de ses nombreux voyages. A son retour à Bamako, Djéné choisit de s’exprimer par le chant. Ces premières compositions, fruit de ses multiples rencontres, lui permettent de participer à plusieurs événements musicaux au Mali. Seule auteur compositeur interprète chantant hors du folklore traditionnel à l’époque, elle éveille rapidement la curiosité du public Bamakois.  Son premier album “Ogopo” (le salut au chef en dogon) connaît un succès populaire immédiat. A 21 ans, Djéné s’impose comme la nouvelle voix féminine de la chanson malienne alliant tradition et modernité. Après de nombreuses participations à une vingtaine d’albums sortis sur le marché malien et une tournée européenne avec Issa Bagayoko et une tournée française avec Lobi Traoré, elle sort son second album “Ladilikan” en septembre 2006. Cet album trouve un parfait équilibre entre la musique traditionnelle malienne et les nombreuses influences de ses expériences artistiques.

C’est en 1996, à la suite d’une prestation en concert  que le groupe de Rap “King Da Dja” produit par Salif Kéita fait appel à Djéné Issébéré pour l’enregistrement de son album Tougna. Eric Bono, l’ingénieur de son de Salif Kéita, lui fera aussi appel pour la réalisation d’autres albums (traditionnels et modernes) dont la version malienne de l’hymne de la coupe du monde de Youssou N’Dour, avec Rokia Traoré et Afel Bocoum. Djéné sera aussi sollicitée par les “Escrocs” pour l’enregistrement de leur album Kokadjè sur lequel elle travaille avec le géant malien de la Kora, Toumani Diabaté. Elle va aussi s’associer  au virtuose du Balafon Néba Solo sur son album Can 2002. En 2001, elle signe chez Mali K7 et enregistre en solo son premier album, « Ogopo » (le salut au chef en dogon), qui connaît un succès populaire immédiat. Elle  s’impose alors comme la nouvelle voix féminine de la chanson malienne alliant tradition et modernité.

Dans ses créations, Djéné  s’inspire des faits de tous les jours. La condition féminine, l’éducation, le respect des anciens et du droit des enfants sont entre autres ses thèmes de prédilection. Sur la scène, elle bouge avec aisance et captive l’assistance. Yeux de quenouille, lèvres ourlées et dreads, elle enflamme les salles en y propageant son énergie contagieuse. Elle  est à l’aise en chantant aussi bien en dogon qu’en bambara ou en français voire en anglais.

La douce et mélodieuse voix de perle lui permet de s’imposer, aujourd’hui, comme la voix du pays Dogon et progressivement comme la nouvelle voix d’or du Mali. La voix de Djéné nous emporte au-delà des frontières. A travers son travail artistique, elle défend plusieurs problématiques qui lui sont chères parmi lesquels la promotion de la culture malienne, de la sagesse dogon, les rapports hommes et femmes, la condition des femmes (excision, mariage forcé, polygamie …) et celle de la paix sur le continent africain et  dans le monde.

Rokya Berthé

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Ouiiiiiii, cest DENE issebere.Je l adore , elle fait la fierte de nous les dogons et maliens.Moi je peux ecouter et regarder sur youtube ses chansons OGOPO et SANGHA.Est elle mariee, fiancée?.En tout cas , elle me plait carrement.Bire po dogoyana!!!!!!!!!, ton frère qui t aime secretement.

    • ps;je peux regarder et ecouter sur youtube ses titres plus de 20 fois par jour.

Comments are closed.