Domenech tacle Franck Ribéry : “Monsieur fait la tête parce qu’il voulait être Ballon d’Or”

0
Domenech tacle Franck Ribéry : "Monsieur fait la tête parce qu'il voulait être Ballon d'Or"
Closer – People Français

Deux ans après s’en être pris à Nicolas Anelka dans son livre Tout seul, Raymond Domenech a décidé de régler une nouvelle fois ses comptes avec son dernier ouvrage, Mon dico passionné du foot. L’ancien sélectionneur de l’Equipe de France s’attaque encore au milieu du ballon rond. Cette fois-ci en revanche, tout le monde en prend pour son grade, comme on peut le constater dans les extraits publiés par nos confrères du Parisien. Des footballeurs aux entraîneurs en passant par les consultants, Raymond Domenechégratigne le milieu du football, à commencer par Franck Ribéry. L’ex-sélectionneur accuse notamment son ancien joueur d’avoir“fait supporter aux Bleus le poids de son mal être, de sa bêtise même, en Afrique du Sud et après. Mais Monsieur, depuis, fait la tête parce qu’il voulait être Ballon d’Or”. Franck Ribéry, qui a récemment annoncé son désir de quitter les Bleus, appréciera.

D’ailleurs, Raymond Domenech revient également sur l’affaire Zahia dont le joueur du Bayern Munich a été relaxé au début de l’année. L’ex-sélectionneur des Bleus estime que si Zahia est“devenue riche et célèbre” aujourd’hui, “elle est la seule qui ait gagné quelque chose à cette opération de déballage peu ragoûtante. Les autres, tous les autres, ont perdu”. Voilà qui a le mérite d’être clair.

Que Franck Ribéry se rassure, il n’est pas le seul joueur à en prendre pour son grade. Raymond Domenech tacle également Zinedine Zidane, qu’il accuse d’avoir “sacrifié les chances de l’équipe de France au profit de son orgueil”, en 2006, lors de la finale de la Coupe du monde. A l’époque, le capitaine des Bleus avait été expulsé du terrain après avoir donné un coup de tête à Marco Materrazzi. Visiblement, Raymond Domenech n’a toujours pas digéré ce geste qui pour beaucoup a été l’une des causes de la défaite ce soir-là de l’Equipe de France. D’ailleurs, concernant les (…)Lire la suite sur CloserMag.fr

PARTAGER