El Hadji Diouf se défoule sur la presse et accuse: «Ils sont payés pour écrire… »

0

L’ancien footballeur de l’équipe nationale du Sénégal est très remonté contre la presse sénégalaise. El Hadji Ousseynou Diouf reste convaincu que ses détracteurs se servent des médias, de la presse pour nuire à son image. Une pratique que le footballeur dénonce ouvertement, dans un entretien avec le journal L’Observateur. « Je suis ambassadeur itinérant et conseiller du chef de l’État.

Ma mission est de le conseiller sur toutes les questions sportives. Je suis consulté par le président Macky Sall sur sa politique sportive. Je suis présent à toutes les réunions des ambassadeurs. Je peux également parler au nom du Sénégal dans tous les pays du monde », s’est glorifié l’ancien capitaine des Lions du football, qui ne tarit pas d’éloges devant le chef de l’État qu’il décrit comme un homme « généreux ». El Hadji Diouf poursuit et se défend de toute transhumance politique, après avoir soutenu par le passé, l’ancien président Wade. « Je suis très sollicité grâce à ce que je représente pour ce pays. Je continue à travailler pour mon pays et je suis prêt à le faire avec tout le monde », indique-t-il.

L’ambassadeur qui a battu campagne pour le Oui le 20 mars dernier, revendique la victoire acquise quelque part, grâce à sa popularité, selon lui. « Je suis certain d’avoir beaucoup contribué à la victoire du Oui, car je draine un monde fou. Tous ceux qui sont avec moi le sont, parce que je suis un homme de vérité », s’autoglorifie encore le natif de Saint-Louis.

Quid de ses différends avérés ou supposés avec le fils de Cheikh Amar ou encore la femme du chanteur Waly Seck ? « La vérité, répond-il, c’est qu’il y a des journalistes qui ont du mal à vendre leurs journaux. C’est pourquoi ils écrivent sur El Hadji Diouf parce que “moy kani gui. Kén menu ci dara. Wax ji mofi nék rék”. Il n’y a qu’El Hadji Diouf et Youssou Ndour dont la célébrité dépasse les frontières. Il faut que chacun reste à sa place. Il y a des gens qui cherchent noise à El Hadji Diouf. Ils paient des journalistes pour qu’ils écrivent sur moi afin de me mettre en mal avec le chef de l’État. Ils m’en veulent parce que je suis écouté par le président Macky Sall », rétorque le footballeur qui s’exprime à la troisième personne.

 

Auteur: seneweb News

Commentaires via Facebook :

PARTAGER