Espagne – Le joueur de Levante Pape Diop entend des cris de singe et danse

0
Pape Diop entend des cris de singe et danse
Le milieu sĂ©nĂ©galais du Levante, Pape Diop (gauche), opposĂ© Ă  l’attaquant de l’Athletic Club de Bilbao, Iker Muniain, le 7 avril 2014

Le milieu sĂ©nĂ©galais de Levante Pape Diop a dĂ©clarĂ© avoir fait l’objet de cris de singe de la part de supporteurs de l’Atletico Madrid dimanche en Championnat d’Espagne, ce qui l’a poussĂ© Ă  rĂ©pondre en esquissant quelques pas de danse en fin de match.

 

 

Son geste, alors que l'”Atleti” a perdu 2-0 et brĂ»lĂ© un joker dans la course au titre, a Ă©tĂ© perçu comme une provocation de la part de certains joueurs du club madrilène et le match s’est achevĂ© par un dĂ©but de bousculade.

 

 

“Cela m’a beaucoup affectĂ©, a rĂ©agi Diop après la rencontre. J’allais tirer un corner et une partie des supporteurs de l’Atletico a commencĂ© Ă  pousser des cris de singe. Pour dĂ©samorcer l’affaire, je me suis mis Ă  danser, mais je n’ai insultĂ© personne.”

 

 

“Je n’ai rien contre les supporteurs de l’Atletico parce que ça a Ă©tĂ© seulement le fait d’une partie du public. Mais il me semble que c’est un manque de respect qui se produit sur tous les terrains, c’est une provocation. Je ne sais pas si on peut qualifier ça de racisme mais il faut que les cris de singe s’arrĂŞtent.”

 

Ses pas de danse interviennent une semaine après un match Ă  Villarreal oĂą le BrĂ©silien du FC Barcelone Dani Alves a Ă©tĂ© visĂ© par un jet de banane, un geste considĂ©rĂ© comme raciste qui avait provoquĂ© une vague d’indignation mondiale. Le dĂ©fenseur barcelonais avait rĂ©agi avec humour en mangeant un morceau du fruit avant de reprendre le jeu normalement.

 

 

Cette saison, d’autres joueurs, comme le dĂ©fenseur brĂ©silien du Betis SĂ©ville Paulao ou le latĂ©ral français de Grenade Allan Nyom, ont eu eux aussi Ă  subir ce type d’insultes ou de comportements dans les stades espagnols.

 

 

 

PARTAGER