Hommage à Fatoumata Siré Diakité

13
FATOUMATA SIRE DIAKITE
 
Tu étais une femme exceptionnelle, appréciée de tous. Je tiens à rendre hommage à cette  brave femme quia servi ses compatriotes de façon aussi désintéressée et aussi honorable.
C’est avec une immense tristesse que j’apprends aujourd’hui ta disparition. Aucun mot n’est assez grand pour dire à quel point ton départ laisse en chacun de nous une empreinte indélébile. Tu laisses dans nos esprits le souvenir indélébile d’une femme aimante, dévouée et chaleureuse. Je garderais à jamais une profonde admiration pour ton engagement, ton courage et ton optimisme. Je reste aujourd’hui avec l’immense regret de ne pas avoir pu te dire au revoir.
Moi qui ai eu la chance de te connaître. Une maman, une sœur, un guide! Tu étais vraiment exceptionnelle!!! Je crois que si le bon Dieu t’a rappelé à lui aussi tôt, même si nous ne pouvons le comprendre à notre mesure, c’est sans doute par ta bonté, ta générosité tu étais plus proche de lui, et que tu as su accomplir avec bravoure la mission qu’il t’avait confié dans cette humanité féroce!
 
Tu étais une guerrière de la paix et de l’amour, et tu as communiqué ta force et ton espérance à nous tous qui avons croisé ton chemin. Tu vas beaucoup nous manquer, mais je sais qu’une autre mission t’attend, toi qui es aux côtés du Bon Dieu. Et même de là où tu es, j’entends ta voix de coach dire à tous ceux que tu aimes, qu’il faut aller de l’avant et ne pas baisser les bras, car une destination bien plus belle les attend, et il faut se battre dans la paix et dans l’amour pour la mériter, selon le plan de Dieu. Et un jour, c’est là qu’on te retrouvera tous!
 
Je me rappelle encore des  discussions que nous avions, certaines bien drôles et d’autres leçons de vie et très souvent tu me disais : « Ma fille, je ne fais que ça toute ma vie, me battre pour les sans voix » Tu laisses un vide immense à tous ceux qui ont eu la chance de te connaître. Ton professionnalisme, ta joie de vivre et ton optimisme légendaire vont beaucoup nous manquer.
 
A ta famille je partage votre douleur et votre peine. Je garderai en mémoire la femme forte que tu étais et tu resteras à jamais présente dans mon cœur. Repose en paix Fatoumata Sire Diakite.
Encore mes plus sincères condoléances à la famille, de tout cœur avec vous. On t’aimera toujours Fatoumata Sira Diakité, tu es et tu resteras dans nos cœurs.
Madiara koné
PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. C’est avec une grande peine que j’ai appris le deces de son Excellence Mme Diakite Sire.Nos peres etaient des grands amis.Infirmier,c’est lui qui m’a circoncise et m’a introduit dans l’age adulte.Fatoumata,toute jeune,elle ne manquait jamais les reunions des eleves et etudiants de Kati,accompagnee de ses soeurs.Aussi ,quand a Vienne ,elle a rendu visite aux Maliens,c’est avec etonnement que j’ai decouvert une grande Dame hors du commun,une femme exceptionnelle.J’etais comble.L’integrite,le sens eleve de justice,le devouement pour la cause des demunis,la compassion pour la misere des populations qui peinent et souffrent la vie Durant, se revelent de la meme facon chez les enfants de Dieu,qu’ils soient musulmans,chretiens,ou de la religion de nos encetres.Cette passion ardente ,ce feu interieur,brulait en elle.Elle a fait l’admiration de la petite gent et la haine des opulents.Elle a livre le combat,le combat pour la Liberte,contre la faim,pour la dignite de la femme Malienne,Africaine,le respect de L’Enfant du pauvre,la guerre contre la corruption,le clientelisme,l’ignorance,en gros contre l’injustice.

  2. Partout où elle passait, on se sentait fier d`être Malien, parce que quelqu´un revenait toujours dans les coulisses en vous disait:

    – “Vous,vous aviez vraiment une vraie Représentante, Ambassadrice, Battante…”
    – “De toute facon la Malienne là ne se laisse pas faire…”
    – ” Au moins elle, elle se bat pour son pays…”
    – ” Les Maliens ont une élégante femme devant elle…”
    – ” Cette femme là n´est pas une complexée comme chez nous ces hommes là…”
    – ” Cette femme là n´a pas froid aux yeux…Elle était la seule à avoir le courage de le dire directement…”

    Tous celles et ceux qui ont vécu auprès d´elle pourront confirmer.
    – Merci ” Come from to London” ! Votre phrase qui a ouvert la citoyennété du monde à bcp de jeunes…

  3. les luttes que menait cette brave dame ne pouvait laisser personne indifférent , on peut dire qu’elle a écrit sa partition dans l’histoire de la république , ainsi va la vie que seigneur tout puissant l’accueil dans son paradis

  4. Paix a son âme. Mes condoléances les plus attristées à sa famille.

    Les maliens ont l’art de flatter le bienfait des gens seulement qu’après leur mort, mais vivant on combat les bonnes graines parmi des mauvaises. Cela doit changer.
    Les maliens doivent apprendre à reconnaitre le mérite et donner des compliments quand les braves font un achèvement, sont l’œuvre. Mais au lieu de cela on donne des médailles à titre posthume, c’est décevant. Récompensons les mérites afin que les nouvelles générations puissent avoir des références.

  5. Fatoumata Sire Diakité ke toxo ni toxo sire,Fatoumata Sire Diakté AN siro xo toxo kebe AN ma gadan An xirayi MOURDIAH,Fatoumata Sire Diakité Mali su wu ti an wa,MOURDIAH wa wunu ti AN wa hari bada bada. Fatoumat Sire Diakite ta disparition à toucher tout le Mali,les Maliens ont continu à te rendre hommage depuis hier; on a vu étant ça, à l’hôpital d’ou tu a rendu ta dernier soufre,nous les parents de ta mère de Mourdiah nous disons que tu était une brave femme comme ta maman ou plus,ta disparition nous laisse une vide difficile à remplacer,tout ce que reste pour nous ;on demande le bon Dieu de t’accorde son paradis amen. Oumar Soukouna de Mourdiah.

  6. Je n’ai pas vu l’unique grand frere que j’ai depuis avril 1999. La derniere photo que j’ai vue de lui, il etait assis a’ cote’ de Fatoumata Cire’ Diakite’ (c’etait lors d’une conference)!!! La dame que je connaissais a’ travers ses activite’s politiques, etait ainsi entre’e dans la vie personnelles par le canal d’une simple photo qui est toujours presente dans mon esprit!
    Oui, elle etait une femme avec de fortes convictions! Au lieu de pleurer sa mort, je conseillerais qu’on celebre la vie de la defunte car ladite vie a fait du monde une meilleure place pour plusieurs personnes!
    ALLAHOUMA AGHVIR LEHA WA ARHAM HA!!!!!!!!!!!!!!
    INA LIHAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!!!

  7. Elle symbolisait une femme forte… c’était une intellectuelle qui rassurait et donnait la confiance aux femmes maliennes! Je l’admire. Que le Miséricordieux la pardonne vers sa Grâce.

  8. Fatoumata Sire Diakite, A LIRE CES COMMENTS JE SUIS SUR QUE VOUS AVEZ ETE PLUS QU’UNE MESSAGERE A CE MONDE TOUT BAS, JE ME JOINS AUX TRISTESSES EXPRIMEES
    QUE LES AILLEUX VOUS ACCUEILLENT PARMI EUX

  9. Fatoumata Siré Diakité sache que tu as laissé derrières toi des milliers et des milliers d’orphelins et orphelines qui n’auront plus la joie de vivre.Tu étais une maman poule qui rassemblaient tout le monde . Il me manque de mots pour dire qui était cette brave femme qui fait à ceux qui ne voulaient pas qu’elle avance dans sa lutte pour les sans voix. Tu es digne de porter dans tes veines ce sang pur de l’ethnie des peulhs , des gens qui tiennent à la dignité et à l’honneur et qui ne reculent devant aucun obstacle. MERCI, MERCI, MERCI pour tout ce que tu fut pour moi , ce qui se passe aujourd’hui est plus fort que tout . Sache que je resterai toujours APDF pour le pire et pour le meilleur. JE T’AIME MAH DIAKITE .Si je savais ou se trouve ton corps à PARIS JE VIENDRAIS TE FAIRE UN DERNIER HOMMAGE.

  10. je suis dans la tristesse; je n’ai plus de mot pour t’accompagner dans ta dernière demeure. Que Dieu ait pitié de ton âme,que la terre te soit légère.Que Dieu t’accueille dans sa miséricorde. Tu seras toujours parmi nous de cœur. Tu as combattu le bon combat et tu as achevé la course,aujourd’hui Dieu te donne la couronne de vie.Le Mali tout entier est en deuil . Va et dors en paix l’héroïne des sans voix. Ton nom restera gravé dans les archives du Mali pour toute l’éternité.Tu es la splendeur des splendeurs. Malgré nos cris,nos pleures , tu as reçu l’appel le plus noble, un appel que chacun de nous attend d’Allah.Les bonnes personnes ne durent sur la terre.. Dors dors dors en paix . Kamissoko wassa

  11. Il coule et nous passons, disait une célébrité. Beaucoup d’eau ont coulé sous le pont et on aurait aimé qu’elle continue encore de couler mais hélas, le Seigneur t’aura voulu près de lui par ce rappel; Ta vie aura valu plus, elle qui était dédiée à la cause des infortunés et des broyés de l’injustice et de la démagogie. Ta disparition est une grande perte irréparable pour la nation malienne entière. Même la mort n’aura raison de ton dévouement pour la couche fragile et aliénée de la société car tu as su préparer la relève à cet effet.
    Dors en paix, Guerrière infatigable!!!

    • Très bon commentaire frère balantigui,
      Les filles, femmes et enfants sont en deuil comme tout le monde feministe comme je suis suis.
      Que son ame repose en paix. Et encore mes sincères condoléances les plus attristées.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here