Mali : Salif KĂ©ita envisage de se convertir en agriculteur

1
Réconciliation nationale : Salif Keïta en grande tournée nationale à partir du 30 août
Salif KeĂŻta

Après la sortie de son dernier album «Talé», Salif Kéita a envisagé une retraite à la campagne du côté de Badougou-Djoliba, son village natal dans le Mandé, à une quarantaine de kilomètres de Bamako, où il compte se livrer à l’agriculture et à la pisciculture.

Un artiste musicien malien de renom veut se convertir Ă  l’agriculture – La vedette de la chanson malienne, Salif KĂ©ita envisage de se convertir en agriculteur, a annoncĂ© l’artiste, samedi, Ă  l’issue d’un entretien avec le ministre malien du DĂ©veloppement rural, Bakary TrĂ©ta avec qui, il s’est entretenu sur ses diffĂ©rents projets agricoles.

La presse malienne note, lundi, que depuis un certain temps, Salif Kéita ne cesse d’exprimer son amour pour l’agriculture. Il a déclaré récemment que «ce qui est bien avec l’agriculture, c’est qu’elle ne connaîtra jamais le sort de la musique. On ne peut pas

Après la sortie de son dernier album «Talé», Salif Kéita a envisagé une retraite à la campagne du côté de Badougou-Djoliba, son village natal dans le Mandé, à une quarantaine de kilomètres de Bamako, où il compte se livrer à l’agriculture et à la pisciculture.

«En tous les cas, je pense que je ne composerai plus. Je l’ai assez fait. Pour le moment, j’ai de l’admiration pour Gérard Depardieu, car je sais qu’il cultive la vigne et j’apprécie son comportement. Je suis moi-même fils de cultivateur. Quand j’ai un peu d’argent à placer, j’achète de la terre. J’aimerai faire de la culture bio, cela fait du bien aux gens», a-t-il déclaré, soulignant qu’au lieu de proposer des milliards pour venir en aide aux pays africains, les pays riches devraient commencer par acheter leurs produits à leur juste prix.

 

Source: apanews.net

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bravo Salif!

    TRAVAILLE!!!

    Donne du boulot a la jeunesse!!!

    C’est ca la vrai!!!

    Pas de mendicite, du travail!!!

Comments are closed.