Michael Schumacher : sa caméra Go Pro est-elle responsable de sa grave blessure à la tête ?

0
Michael Schumacher : sa caméra Go Pro est-elle responsable de sa grave blessure à la tête ?
Michael Schumacher

Une semaine après les nouvelles rassurantes de son ancien patron chez Ferrari, Jean TodtMichael Schumacher “se réveille doucement, tout doucement” selon le journaliste spécialiste de Formule 1, Jean-Louis Moncet, qui a accordé une interview àEurope 1. “Il est chez lui et il a du temps, il a toute la vie devant lui si je puis dire pour se remettre“, a ajouté ce dernier. C’est le fils du septuple champion du monde, Mick junior, qui lui a fait cette confidence. Le journaliste sportif ne s’est pas arrêté là. Il explore une piste pour expliquer les graves séquelles de l’accident de ski deMichael Schumacher, survenu à Méribel le 29 décembre dernier. Le pilote allemand est resté presque six mois dans le coma avant d’être soigné au CHU de Grenoble puis celui de Lausanne. Le mois dernier, il a rejoint sa famille dans sa villa suisse avec une surveillance médicale permanente à son domicile.

La caméra saisie par la police française

Schumacher, ce n’est pas le choc, mais le pilier de la Go Pro qu’il avait sur son casque qui a abîmé son cerveau“, révèle Jean-Louis Moncet. C’est la première fois qu’une telle hypothèse est avancée. Pour le moment, elle n’a pas été confirmée par un médecin. Accompagné de son fils, Michael Schumacher a filmé ce jour-là avec une caméra fixée sur son casque cette descente de piste au cours de laquelle il a chuté et il a heurté un rocher avec sa tête. La police française avait saisi la caméra au cours de leur enquête.

Depuis qu’il a regagné son domicile suisse, la famille de “Schumi” n’en a pas dit plus sur son état de santé mais elle a remercié le soutien permanent de ses fans et de ses amis les plus proches. Jean Todt, actuel patron de la Fédération Internationale de l’Automobile, fait partie de ce petit cercle et il s’est exprimé sur le sujet la semaine dernière lors du Salon de l’Automobile à Paris : “On peut espérer que les choses s’améliorent. Il lui faut du temps et qu’on le laisse (…) Lire la suite sur CloserMag.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER