Mort de Lady Diana : l’étrange réaction de la reine Elizabeth II

1

Dans un article, la biographe de la famille royale fait une révélation étonnante sur les propos tenus par la reine à l’annonce de la mort de Diana.

Mort de Lady Diana : l'étrange réaction de la reine Elizabeth II

Le 31 août 1997, la princesse Diana perdait la vie au cours d’un dramatique accident de la route. Près de dix-huit ans après, la biographe de la famille royale, Ingrid Steward, rapporte dans le Daily Mail la réaction de la reine Elizabeth II au moment de l’annonce de cette terrible nouvelle. “Quelqu’un a dû graisser ses freins”, s’est-elle alors écriée, se souvient l’auteur du livre “The Queen’s speech : An intimate portrait of the Queen in her own words” (Un portrait intime de la Reine dans ses propres mots).

Elizabeth II avait alors cru à la thèse d’un complot pour éliminer son ex belle-fille ou son compagnon Dodi Al-Fayed. Cette réaction souligne également les relations compliquées qu’entretenaient les deux femmes. A l’annonce de sa mort, la reine avait, contre toute attente, choisi de rester dans sa résidence de vacances de Balmoral, en Écosse, plutôt que de rentrer à Londres.

Une série de révélations

Cette attitude visait à protéger ses petits-enfants Harry et William et à leur éviter le tumulte médiatique qui régnait alors à Londres, explique la biographe. Un comportement protecteur qui avait cependant été très mal perçu par les Britanniques, qui vouaient un amour et une admiration particulièrement importants à la princesse.

Cette nouvelle révélation sur la famille royale intervient alors qu’il y a quelques jours, on apprenait que le prince Charles craignait le divorce avec Lady Diana un an avant de l’épouser. “Fonder une famille et faire une telle erreur est sincèrement quelque chose qui m’inquiète profondément”, peut-on lire dans une lettre manuscrite, adressée à Janet Jenkins, et mise en vente pour 3 900 dollars.

6MEDIAS

Publié le  | Le Point.fr
PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.