Obama : son costume couleur sable enflamme les réseaux sociaux

0
Obama : son costume couleur sable enflamme les réseaux sociaux
Barack Obama

Il a parlĂ© de la crise en Ukraine, des conflits en Syrie et Irak, mais c’est… le costume couleur sable du prĂ©sident Barack Obama qui tenait la vedette sur les rĂ©seaux sociaux après sa confĂ©rence de presse.

Le costume clair tirait sur les tons crème et donnait l’impression que Barack Obama, abonnĂ© d’ordinaire Ă  la sobriĂ©tĂ©, flottait dans sa veste — sans doute sous l’effet d’Ă©paulettes un peu trop gĂ©nĂ©reuses.

Parmi les perles rĂ©coltĂ©es au grĂ© des Tweets, la journaliste politique Molly Ball a transformĂ© “The Audacity of Hope” (L’audace d’espĂ©rer), le titre d’un livre du prĂ©sident amĂ©ricain, en “The Audacity of Taupe” (L’audace de la couleur taupe).

Plus direct, Nick Confessore, journaliste au New York Times, s’est fendu d’un “Yes we tan” (Oui, c’est clair), rĂ©fĂ©rence au cĂ©lèbre “Yes we can” (Oui, nous le pouvons), mot d’ordre de la première campagne prĂ©sidentielle de Barack Obama en 2008.

Certains “Twittos” ont saluĂ© “le courage” du prĂ©sident amĂ©ricain. Mais un certain Jared Keller, probablement conquis par le cĂ´tĂ© dĂ©modĂ© de la veste, a lancĂ© un sarcastique: “Le prĂ©sident Obama est venu pour vous vendre une assurance contre les tornades”.

L’affaire en aurait presque Ă©clipsĂ© les thèmes beaucoup plus sĂ©rieux abordĂ©s lors de cette confĂ©rence de presse: de l’intervention russe en Ukraine, Ă  l’Ă©conomie amĂ©ricaine et Ă  la situation en Syrie.

Pourtant Barack Obama, qui affectionne gĂ©nĂ©ralement les vestes sombres, avait dĂ©jĂ  portĂ© un costume crème lors d’une sortie Ă  Pâques cette annĂ©e.

Rien n’a filtrĂ© de la Maison Blanche, mais le prĂ©sident est manifestement assez peu soucieux de l’opinion publique quand il s’agit de ses habitudes vestimentaires.

Dans l’Ă©dition amĂ©ricaine de Vanity Fair d’octobre 2012, il avait expliquĂ© ne pas vouloir “prendre de dĂ©cisions sur ce qu'(il) mange ou ce qu'(il) porte”. “J’ai beaucoup trop d’autres dĂ©cisions Ă  prendre”.

source: Le Matin

PARTAGER