Que pense Ségolène Royal du livre de Valérie Trierweiler?

2
Que pense Ségolène Royal du livre de Valérie Trierweil
Ségolène Royal

C’est ce jeudi que sort le livre choc de Valérie Trierweiler dans lequel elle règle ses comptes avec son ancien compagnon, le président français François Hollande. Un livre qui ne fait pas l’unanimité au sein notamment de la classe politique française.Interrogée ce jeudi matin par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, Ségolène Royal, actuelle ministre du gouvernement de François Hollande et ex-compagne de celui-ci, s’est montrée très réticente à commenter la sortie de l’ouvrage de son ancienne rivale.

“Vous m’avez invitée pour bien autre chose avant même tout ce capharnaüm”, a-t-elle immédiatement rétorqué. “Je n’alimenterai en aucune façon ce débat, je suis ministre de République, ma responsabilité, c’est d’être au service de ma tâche, d’être au service des Français”. Mais le journaliste français est finalement parvenu à la faire bondir en évoquant un des passages polémiques du livre de Valérie Trierweiler dans lequel elle affirme que François Hollande appelle les pauvres français les “sans-dents”. “Il est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches.

En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé: ‘les sans-dents’, très fier de son trait d’humour”, écrit la journaliste dans son livre explosif. “Vous connaissez François Hollande en tant qu’homme politique. Pouvez-vous penser que cette phrase est crédible?”, répond Ségolène Royal. “C’est n’importe quoi. C’est contraire à un homme de gauche, socialiste”. Le livre de Valérie Trierweiler “Merci pour ce moment” est devenu la meilleure vente du site Amazon France dès son premier jour de sortie.

source: 7sur7.be

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Mme Royal, restez digne comme vous vous êtes comportée jusque là! Hollande a été faible, sinon cette vipère ne vous rattrape même pas à la chéville! Je suis sûr que Hollande vous porte déjà dans son coeur, ne reste qu’à cause de vos 4 enfants.

Comments are closed.