Colonel-major Satigui Moro Sidibé : Un homme d’expérience à la tête de la gendarmerie

4
Colonel-major Satigui Moro Sidibé :
Colonel-major Satigui Moro Sidibé :

Le nouveau Directeur général de la gendarmerie s’appelle Colonel-major Satigui Moro Sidibé. Il était directeur de la justice militaire à sa nomination. C’est dire que cet homme enrôlé le 1er août 1988 est en terrain connu.

 

Intégré au corps de la gendarmerie nationale en 1988, le Colonel-major Satigui Moro Sidibé a gravi tous les échelons. D’autant qu’il a une solide formation académique. Il est diplômé de l’Ecole fondamentale du Prytanée militaire de Kati ; du Lycée du Prytanée militaire de Kati ; de l’Université privée ISPRIC (Bamako) et de l’École de la Magistrature à l’Institut national de formation judiciaire (Bamako).

 

Après cette formation académique, le Colonel-major Satigui Moro Sidibé a fréquenté plusieurs écoles militaires. Il est diplômé de l’EMIA (Mali) ; du Cours supérieur international de gendarmerie (France)
et  de l’Ecole d’état-major de la gendarmerie au Centre d’enseignement supérieur de la gendarmerie de Maison Alfort (France).

 

En 1991, le natif de Komissana était Sous-lieutenant, avant de devenir en 1993, Lieutenant plein, puis Capitane en 1996 ; Commandant en 2002 ; Lieutenant-colonel en 2008 ; Colonel 2011 et Colonel-major en 2014. De 1991 à 1992, il fut Commandant d’Escadron 2/1 GIGM-Bamako. De cette date à 1993, Instructeur permanent à l’Ecole des officiers de la gendarmerie de Bamako, puis adjoint Commandant de compagnie de gendarmerie de Tombouctou de 1993 à 1994. Il fut ensuite Instructeur de l’Ecole des officiers de gendarmerie de Bamako entre 1995 et 1996, avant de devenir Adjoint commandant de compagnie de gendarmerie de Gao de 1996 à 1997.

 

Le Colonel-major Satigui Moro Sidibé a successivement été Chef du bureau synthèse et renseignements à l’état-major de la gendarmerie de Bamako ; Commandant du Groupement d’intervention de gendarmerie mobile de Bamako et du Groupement mixte de gendarmerie de Koulikoro ; Chef de la Section des enquêtes de la police civile du District de Bunia en RDC ; Adjoint chef secteur de la police civile de la mission des Nations-Unies à Kinshasa en RDC ; Chef de la Division des opérations à la direction générale de la gendarmerie nationale de Bamako ; Conseiller du directeur de la justice militaire ; Directeur général adjoint de la justice militaire, avant d’en devenir Directeur général depuis 2013, jusqu’à sa nomination. Le nouveau Directeur général de la gendarmerie a aussi suivi plusieurs autres formations entre 1995 et 2015, à l’intérieur et à l’extérieur du Mali. Il est médaillé commémoratif de campagne du Mali, médaillé MONUC/RDC des Nations-Unies et Chevalier de l’Ordre national du Mali.

 

Né le 3 avril 1967 à Komissana, dans le cercle de Yanfolila, marié et père de trois enfants, le Colonel-major Satigui Moro Sidibé aime le basket-ball, le volley-ball, le cinéma et la lecture.

 

Diango COULIBALY

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. C’est à la tâche que se révèle la grandeur sinon tout le reste n’est que flagornerie.
    En dépit de cela, Sankingba dévoile un petit secret. En prélude des élection de 2002, quand certains gendarmes ont fait des casernes un bastion électoral en faveur de ATT, le jeune Satigui a désapprouvé cette politisation des camps. Il a alors interdit des affiches électorales devant et sur les mur des camps 2 et 3 où certains opportunistes en uniformes approchaient déjà le jeune cousin de A Tout Truqué (ATT) qui logeait au camp de la gendarmerie situé au pied de la colline et dont l’épouse se battait au sein du Mouvement Citoyen au côté de Mme KANTE Dandara TOURE et de Diahara.

    Cette intransigeance a valu au jeune Capitaine Satigui Moro une disgrâce au point qu’il fut purement et simplement éloigné de Bamako dès l’avènement de Amadou Trop Troufion (ATT).
    Ceux qui ont autorisé avec zèle et propagande ces affiches (effigie ATT) sur les murs ont été nommés Directeurs Généraux et autres.

    Ha la République.

    Bonne chance à Satigui Moro et à toute la gendarmerie. Mais ceux qui applaudissement les premiers sont généralement les premiers à médire.

    VIVE LA REPUBLIQUE.

  2. Toutes nos félicitation camarade
    Ta nomination m’a pas surpris du tout qu’est ce qui te restait si c’est pas ça
    Que dieu te donne la chance le courage la force et surtout la santé pour mener cette mission

  3. Ha malien, je connais Le colonel Major Sidibé, nous avons eu à travailler ensemble, je jure que j’ai jamais vu un gendarme magistrat plus honnête que lui, serviable, compréhensible et sociable.
    Il maitrise son domaine, il explique très bien les problèmes et il partage ses connaissances.
    En plus il est serviable, intègre en un mot il ne tourne pas au tour du pot, que cela te plait ou non.
    Bon vent le Colonel Major Sidibé, vous avez été toujours courageux alors au boulot, laissez les gens parlent et faites ce que vous avez à faire.
    Tous ceux qui veulent le bonheur du Mali sont derrière vous, et ensemble nous allons vaincre la médiocrité et le favoritisme.

  4. Sati gui dit moro sidibé , tu es entrain d’avoir ta chance et pourtant tu es contre la chance des autres, tu ne veux pas le bonheur des autres surtout quant tu veux convaincre les autres sur le faux.

Comments are closed.