Faites connaissance avec les nouveaux membres du gouvernement: Maouloud Ben Kattra

2

Maouloud Ben Kattra est le nouveau ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Après plus de 30 ans de lutte pour la défense des intérêts collectifs des travailleurs maliens, l’homme qui n’est plus à présenter est aujourd’hui le titulaire du portefeuille de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Sa première activité professionnelle se situe en 1985 à Ténenkou, où il adhère au Syndicat national pour l’éducation et la culture (SNEC) et devient secrétaire général de Ténenkou et de l’Union locale des travailleurs. Son adhésion à ces groupements lui ouvrira un long parcours de lutte syndicale au cours duquel il est élu en octobre 1995, après son affectation à Bamako, secrétaire général du comité SNEC de Djélibougou et de la sous-section de la Commune I.

En 1996, il fait son entrée au Bureau exécutif national du Syndicat national de l’éducation et de la culture (BEN/SEC) en qualité de secrétaire chargé des revendications et à la propagande. L’actuel patron du département de l’Emploi et de la Formation professionnelle a participé à plusieurs séminaires, dont les rencontres de haut niveau de la Fédération canadienne des enseignants, celles de la Fédération des enseignants de France et celles de l’International de l’éducation avec sa branche africaine. Du côté SNEC, il a participé à plusieurs formations et séminaires à Niamey, Ouagadougou, Cotonou, Dakar, Accra, Lomé et Abidjan, entre autres. En 2002, Maouloud Ben Kattra a participé à une formation de 45 jours sur la théorie et pratique syndicales à Bruxelles avec la Fédération générale des travailleurs de Bruxelles.

En 2003, il entre à la Faculté des sciences juridiques et politiques pour renforcer ses capacités en droit du travail. En 2004, on le retrouve à l’école de la CFDT à Paris dans le cadre d’une formation. Entre 2004-2006, il est à la tête d’un vaste programme de formation sur la négociation collective des droits humains des travailleurs. En 2007, Maouloud Ben Kattra fait son entrée pour la première fois dans un conseil d’administration, notamment à la Caisse des retraités du Mali et au FAFPA, où il est 2è vice-président du conseil d’administration.

Le nouveau ministre est aussi titulaire d’un DEUG et d’une licence en droit public. En plus d’être secrétaire général du SNEC du bureau issu du 12è congrès ordinaire de 2013, il est aussi 1er secrétaire général adjoint de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et 1er secrétaire du Conseil économique, social et culturel (CESC).

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Il faut dire que Ben est enseignant et il a fait ses études primaires dans sa ville natale, Tombouctou au lieu de ses diplomes de syndicalistes. Je puis vous affirmer que c’est brillant pédagogue qui a enseigné entre autres à l’école fond. de Djélibougou. Je pense que son ministère lui convient parfaitement et vous le jugerez à l’oeuvre.

  2. Un Ministre sans vrai diplôme. IBK va tuer tous les maliens. Sortons pour chasser ces cancres dans nos ministères. Des vauriens ministres. Seul IBK a fait cela au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here