Focus sur le Professeur Bakary Camara : Un grand serviteur du Mali

2

Dans ce focus intitulĂ© ‘’A la dĂ©couverte d’un grand serviteur du Mali’’, nous vous amenons Ă  mieux connaitre le Pr Bakary Camara, son parcours et ses exploits. NĂ© en 1968, il est le premier malien maĂźtre de confĂ©rences, AgrĂ©gĂ© des FacultĂ©s de droit (2013), option Histoire du Droit et des Institutions du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement SupĂ©rieur (CAMES).

Depuis mars 2014, le Professeur Camara est le Doyen de la FacultĂ© de Droit Public (FDPU) de l’UniversitĂ© des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB).Au parvant il avait occupĂ© plusieurs postes de responsabilitĂ© au sein de la mĂȘme universitĂ©. Notamment, le poste de chef de la Division CoopĂ©ration (2010-2011) et celui de chef de Service des Relations ExtĂ©rieures et de la CoopĂ©ration du Rectorat de l’USJPB (2011-2014). DĂ©tenteur d’un Doctorat d’État en Sciences Juridiques et Politiques (2009), d’un doctorat 3Ăšme cycle en politiques internationales (1996) et d’un Master of Art en GĂ©opolitique (International Security/Affairs) (2003) le Professeur Camara est un homme trĂšs habile. D’une main de fer, le maitre de confĂ©rence  dirige le Laboratoire d’études et de recherches en Droit, dĂ©centralisation et dĂ©veloppement local (LERDDL) de la FacultĂ© de droit Public (FDPU) de l’UniversitĂ© des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB).

Grand connaisseur du droit et de l’actualitĂ© politique, l’homme est affiliĂ© Ă  plusieurs associations, centres d’études et de recherches en sciences sociales parmi lesquels l’Association AmĂ©ricaine de Sciences Politiques (APSA), le Conseil pour le DĂ©veloppement de la Recherche en sciences Sociales en Afrique (CODESRIA) et Point Sud Centre de Recherche sur le Savoir Local Ă  Bamako. Le Professeur Camara est fondateur de la Revue Malienne des Sciences Juridiques, Politiques et Économiques (REMASJUPE). Il est auteur de plusieurs chapitres de livres et divers articles sur la dĂ©mocratie au Mali, la dĂ©centralisation, le droit foncier, le pluralisme juridique, en Histoire du Droit et des Institutions, et les conflits en Afrique de l’Ouest.

Ses principales publications sont : Pour l’annĂ©e (2015) Évolution des systĂšmes fonciers au Mali : Cas du bassin cotonnier de Mali sud (Zone Office du Niger et rĂ©gion CMDT de Koutiala). CODESRIA, Dakar, 2015, 364 p., ISBN 978-2-86978-643-1. Et « La transition dĂ©mocratique comme forme d’inversion sociale en Afrique de l’Ouest. Le cas du Mali. », In L’inversion sociale : un dĂ©fi au droit et Ă  l’ordre, Samba TraorĂ©, Bakary Camara et Olivier DĂ©vaux (Eds.), Revue malienne des sciences juridiques, politiques et Ă©conomiques de Bamako, N°1, 2015, Presse de l’UniversitĂ© Toulouse 1 Capitole, France, ISBN : 978-2-36170-105-5. En 2013, ilpublia« The dynamics of Land Tenure Systems in the Niger Basin, Mali »,Africa, 83, pp 78-99, Cambridge University Press, doi: 10. 1017/S0001972012000721. En 2012, le professeur Camara publia « L’esclavage au Soudan français : 1848-1931 », Nouvelles Annales Africaines, UniversitĂ© Cheikh Anta Diop de Dakar, Edition SpĂ©ciale, Dakar, SĂ©nĂ©gal 2012 et

 « AccĂšs Ă  la terre et sĂ©curitĂ© fonciĂšre Ă  l’Office du Niger (ON) », GIP (Groupement d’IntĂ©rĂȘt Public), Mission de recherche Droit & Justice – MinistĂšre de la Justice (Site Michelet), France. Disponible en ligne :

http://www.gip-recherche-justice.fr/IMG/pdf/SYNTHESE_CAMARA_securite-fonciere.pdf

En 2011, il a Ă©crit« Fondements juridiques du mariage dans le pays bamanan malinkĂ© : du systĂšme coutumier au code malien du mariage et de la tutelle de 1962 – lâ€˜Ă©volution dans la continuité », UniversitĂ©, Recherche et DĂ©veloppement (URED), Revue pluridisciplinaire de l’UniversitĂ© Gaston Berger de Saint-Louis du SĂ©nĂ©gal, n°21, Juin 2011. Ainsi que « Les contrats et les conventions coloniales : cas de la concession rurale de DirĂ© (1919-1925) », Les nouvelles Annales de l’UCAD, CREDILA, Dakar, SĂ©nĂ©gal, n°2.En 2008 « La dynamique des conflits dans deux circonscriptions administrative de Mali sud entre 2002 et 2006 », In Local Experiences of Conflict Management, N° SpĂ©cial dĂ©cembre 2008 SORONDA, Bissau : INEP ; UniversitĂ© de Bayreuth (Allemagne). En 2007 « Migration et tensions sociales dans le Mali sud » (Publier par ASC-Leiden/Hollande). Disponible sur le Website Ă  l’adresse suivante : http://www.ascleiden.nl/Pdf/RapportCDPMaliLastdraftnov07.pdf. En 1995, 2Ăšmetrimestre : Naissance et Ă©volution du nationalisme en Afrique (Journal of  Shanghai teachers University) Shanghai (Chine), pp. 49-55 ISSN 1004-8634.

Bakary Camara est enseignant chercheur dans l’ñme et dans la peau. Il Ă©volue dans le domaine de la recherche et de l’enseignement supĂ©rieur depuis plus de 20 ans. Il y a consacrĂ© toute sa vie professionnelle et n’entend pas lĂącher prise de sitĂŽt. Bon vent Professeur Camara et fĂ©licitations pour les loyaux et exaltants services rendus Ă  la nation. 

KANTAO Drissa

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. 😀😀😀😀😀😀 Pour nous qui sommes ici au DABANANI, il n’y a pas plus con que ces hauts diplĂŽmĂ©s. Regardez tous ces livres que CAMARAKÈNIN a publiĂ©s ! C’est eux qui font ces livres dans lesquels nos enfants plantent le nez toute la journĂ©e au point de pas savoir Ă  quelle vitesse roule le monde. Certes ils seront instruits mais ça sert Ă  quoi d’ĂȘtre bradĂ© de diplĂŽmes si c’est pour aller en grĂšve illimitĂ©e pour ĂȘtre considĂ©rĂ© ? 😛😛😛😛😛😛😛😛

    Ce que je conseille aux jeunes est de suivre les Ă©tudes jusqu’au diplĂŽme mais une fois qu’ils ont terminĂ©, qu’ils s’Ă©loignent le plus possible des campus et les bureaux pour venir faire leurs preuves ici au DABANANI. Ici il n’y a ni grĂšves, ni Aigris, le compte est bon !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here