Nommé ministre de l’Agriculture : Kassoum Denon est en terrain connu

1

C’est un technicien rompu à la tâche que le Premier ministre a choisi pour diriger le ministère de l’Agriculture. Kassoum Denon maîtrise le secteur et devrait s’atteler à en relever les défis.

 

Ingénieur agronome de classe exceptionnelle, Kassoum Denon est diplômé en Sciences appliquées et agronomie de l’Institut polytechnique rural de Katibougou (1977). Il a également fréquenté l’Université agronomique d’Alexandrie, le Centre international pour le développement de l’agriculture de Caire, en Egypte, l’Institut forum de Paris sur le management financier des entreprises agricoles et l’Institut international pour le management et le développement de Washington.
Le natif de N’Goa, dans l’ex-arrondissement central de San, a une bonne appréciation de la mission qui l’attend sur le terrain. Car l’homme est doté d’une expérience avérée dans le domaine de l’agriculture, pour prendre en charge les préoccupations du département. Son passage aux deux Offices de Ségou (riz et Niger) plaide en sa faveur pour combler les attentes des plus hautes autorités qui ont déjà consenti d’allouer 15% du budget national au secteur agricole.

 

Plus qu’un vieux routier du secteur, Kassoum Denon a passé l’essentiel de sa carrière dans les champs et a été longtemps à l’ouvre au sein de l’opération des périmètres irrigués de Kayes (OPI), en tant que chef de la section vulgarisation et formation des paysans aux techniques de productions intenses des cultures irriguées.

 

Aussi, a-t-il fait un an à la CMDT où il fut chef de zone d’expansion rurale de Koutiala et Bougouni, ce qui le conduira à l’Opération riz de Ségou.
Président directeur général de l’Office du Niger, c’est à ce poste stratégique qu’il s’est révélé au grand public. Dans cette structure, en un laps de temps, il a procédé à des réformes majeures. Preuve irréfutable, l’arrivée massive de nombreux partenaires et la confiance rétablie avec les paysans.

 

Pour perpétuer ses belles initiatives, M. Denon a été nommé au ministère de l’Agriculture comme chef de la Cellule Coopération internationale, chargé des questions de l’Agriculture. Ce qui a été bénéfique pour la consolidation des acquis avec les partenaires techniques et financiers des projets et programmes de développement, en faveur du secteur agricole de notre pays.

 

Pour accompagner les bonnes initiatives du chef de l’Etat en direction du monde agricole, Kassoum Denon a été nommé conseiller technique à la présidence de la République, avec comme tâche la gestion du développement rural et l’environnement. Ministre de l’Agriculture depuis le 15 janvier dernier, Kassoum Denon mettra son expertise en pratique pour réussir le projet de société du chef de l’Etat.

 

Moumouni Sacko

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.