Salif Keïta parle de sa séparation avec Mafi : «Je ne ferai rien qui puisse la nuire, mais je veux ma résidence»

26
Salif Keita
Salif Keita

«Quand la célébrité atteint un certain niveau, on n’a plus peur des calomnies, des mensonges et des diffamations, ça fait partie de la vie d’une star. Qu’on parle en bien ou en mal de vous dans les médias devient normal. Je suis content que vous soyez venu me voir par rapport à ma séparation avec ma femme». C’est par ces propos que nous avons été accueillis le mercredi 19 février 2014 sur l’île du Djata Land par Salif Keïta, le Domingo.

 

 

Il était entouré d’un ami d’enfance et de sa dame à tout faire, Remy. Pour Salif Keïta, il ne lui sert à rien de salir le nom de Mafi Keïta qui est avant la mère de ses enfants. Oui, il a eu deux enfants avec elle. «Je ne ferai rien contre elle, rien de mal ne lui arriva par ma faute et je ne laisserai personne la salir. Parce qu’on a eu quelque chose ensemble que rien ne peut donner à un être humain, c’est l’enfant ! J’ai eu deux enfants avec elle, en raison de cela, je ne veux pas la traîner encore moins la faire souffrir. Si elle a des soucis, j’irai avec nos enfants lui rendre visite. Sinon ce qu’elle a fait n’est pas un acte pardonnable».

 

 

L’enfant de Djoliba, qui a enduré beaucoup de souffrance en plus de 40 ans de carrière musicale, est aujourd’hui un homme endurci par les épreuves et par l’âge (il a aujourd’hui 64 ans). En effet, Salif Keïta affirme avoir subi toutes sortes de complot, de méchanceté et de mensonge, au Mali comme en Guinée Conakry, Côté d’Ivoire et en France. «J’en suis sorti grâce à Dieu. J’ai vécu et vu des situations difficiles dans ma vie d’artiste quand je n’avais aucun soutien encore moins de parents ou d’autorités pour m’aider. Mais, Dieu a fait mes combats. Je fais confiance à ce même Dieu, qui ne meurt pas, qui ne voyage et qui ne dort pas. Il fera mon combat. Ils peuvent continuer à faire tout ce qu’ils veulent mais moi, je ne ferai rien contre eux. Je me confie à Dieu», affirme Salif Keïta, la main sur le cœur.

 

 

Néanmoins, Salif Keïta réclame sa résidence d’autant que vivre sur l’île de Djata Land n’est pas son souhait. Il veut passer le reste de sa carrière dans sa résidence. Car, pour lui, elle a été construite pour ça. Guère pour être confisquée par quelqu’un d’autre ! «J’ai passé 40 ans à chanter à travers le monde, la seule résidence que j’ai construite au Mali pour y faire le reste de mes jours, je vais y rester. Je ne peux abandonner cela pour rien au monde ! J’ai construit pour ma retraite musicale, ma place n’est pas sur cette île. Je veux être chez moi dans ma résidence. Pour  cela, je ferai tout pour l’avoir. Dieu merci, c’est en bonne voie. Je  pense que ça ira bien parce que je sais comment j’ai travaillé pour avoir cette maison. Dans la vie, il faut savoir ce qu’on veut et ce qu’on doit faire. Ce n’est pas à 64 ans que je vais me mettre dans une querelle avec la mère de mes enfants. Mon  âge ne me permet pas cela. Mais je veux ma résidence pour le reste de ma vie». Voilà qui est clair !

 

 

Aussi faut-il reconnaître, pendant plus d’une demi-heure d’échanges, Salif Keïta n’a prononcé aucun mot péjoratif à l’encontre de Mafi Keïta, encore moins de ses parents. D’autant plus que pour le rossignol, «les gens doivent se garder de trop parler et de faire certaines affirmations».  «Je n’ai rien contre elle, je n’ai rien contre ses parents. Personne ne m’a fait quelque chose de mal. Je dis que le fait de mettre son nom sur les documents de ma maison n’est pas une bonne chose. Je vais emprunter les voies légales pour cela. Ce qui s’est passé entre Mafi et moi ne sera jamais mis sur la place publique par moi, Salif Keïta ! Je ne parlerai plus dans un média pour me blanchir ou me salir. Ça ne sert à rien pour moi. Si j’ai ma maison, c’est fini. Le reste, Dieu s’en occupera comme il sait le faire et je me confie à ce même Dieu, qui m’a toujours soutenu seul contre tous», confesse-t-il.

 

 

Après cet entretien, Salif Keïta a quitté jeudi 20 février 2014 Bamako pour Freetown. Puis, la RDC. Il devrait terminer sa tournée par la Côte d’Ivoire avant de revenir à Bamako. Cette année, il dit avoir plusieurs dates en Afrique et dans les capitales européennes.

Il faut par ailleurs signaler qu’il était, du 5 au 9 février 2014, la tête d’affiche de la 10ème édition du Festival sur le Niger, à Ségou.

Kassim TRAORE 

 

PARTAGER

26 COMMENTAIRES

  1. Salif a été toujours un faut type seulement il chante bien. Les gens confond les chansons avec le comportement, il tel ivrogne mérite la mort.

  2. Salif a trop parlé de Dieu dans cette interview. Est ce signe de faiblesse ? En tout cas que Mafi réfléchie. Salif a peut être tort du problème que j’ignore entre eux. Que Mafi lui laisse cette résidence contre AUJOURD’HUI et ses dits et les faits pour DEMAIN à cause de ses enfants. Ce DEMAIN veut tout dire car y a la mort brutale, y’a la réconciliation, y a les enfants. J’ n’ai aimé durant les 40 ans de carrière de Salif qu’un seul morceau de lui “sanikimba”, c’est dire que je ne suis pas un fan de lui. Il a beaucoup contribuer au rayonnement de la culture malienne. Mafi aussi a beaucoup contribuer par son soutien à Salif et a peut plus sacrifier sa vie QUELQUE PART pour Salif. Revenez en de meilleurs sentiments si le divorce n’est pas consommé et si c’est fait qu’elle remet à Salif la RESIDENCE DE LEURS ENFANTS, A CAUSE DE LEURS ENFATS, RIEN DE PLUS

  3. Salif ton histoire nous peine,mais tu prends de l’âge pour continuer à avoir tant de rancoeur dans ton âme.Si tu as souffert dans le passé c’est peut être bien pour que tu puisses connaitre la gloire que tu as aujourd’hui.Qui sait?Si on aime ta musique c’est qu’on t’aime toi,mais il faut que tu fasses toujours la difference entre toi et ta musique,pour nous nous il n’y a pas de difference.Arrêtes d’être aigri contre tout le monde..!

  4. maliweb est rempli de talibans maintenant, arretez de nous pomper l’air avec des inepties et jugeons les faits comme ils sont, Salif doit parler a Mafi et trouver une solution pour sortir de la crise. Allah n’a rien a voir dans cette petite histoire entre Salif et son ex-femme.

  5. Et quand un malheur touche l’homme, il appelle son Seigneur en se tournant vers Lui. Puis quand Il lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne à Allah des égaux, afin d’égarer (les gens) de son chemin. Dis «Jouis de ta mécréance un court moment. Tu fais partie des gens du Feu».

    سورة الزمر , Az-Zumar, Chapter #39, Verse #8

    • dis toi que le verset coranique est sacré pour le mettre dans un forum, saches que si quelqu’un balance un propos déplacé à l’encontre du coran, c’est toi qui en es responsable

  6. Et quand un malheur touche l’homme, il appelle son Seigneur en se tournant vers Lui. Puis quand Il lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne à Allah des égaux, afin d’égarer (les gens) de son chemin. Dis «Jouis de ta mécréance un court moment. Tu fais partie des gens du Feu».

    ( سورة الزمر , Az-Zumar, Chapter #39, Verse

  7. 5) Et quand un malheur touche l’homme, il appelle son Seigneur en se tournant vers Lui. Puis quand Il lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne à Allah des égaux, afin d’égarer (les gens) de son chemin. Dis «Jouis de ta mécréance un court moment. Tu fais partie des gens du Feu».

    ( سورة الزمر , Az-Zumar, Chapter #39, Verse

  8. Salut mon cher frere tu as parlé en homme digne, car en laissant l’autorité lire le droit, est la meilleure des choses. Dieu est seul maitre de l’univers et tu as eu le courage de t’en remettre à lui , est un très bon sens de raisonnement qui est digne. En outre je te prie d’écouter ce que ton coeur te dicte.il ya un dicton qui dit, ne cherche jamais d’epouser la plus belle femme du monde. Mais plutôt epouser une femme qui te rend plus belle le monde.Alors comme dit mon très cher frère, ne craint que le mansa rahamane et sera toujours avec toi, digne fils de la grande lignée du maden.

    • Bien dit mon frère Mansaré!une vraie leçon d’humilié et de sagesse malinké.

  9. koro king tu es mechant avec salif keita deh …..il a construit sa maison c,est pour lui….. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 c,est pour ça on dit aux vieux de ne pas se marier avec les jeunnes filles….

    • Tu sais tres bien que Salif a tord, il doit reconnaitre qu’il doit quelque chose a Mafi, c’est tout, il faut se parler et se mettre d’accord et diviser les biens, malheureusement c’est la triste realite.

  10. mafi a très mal reagit .elle n’a pas le droit de faire ca a une star comme Salif

    • MAIS QU’EST-CE QU’ELLE A FAIT AU JUSTE POUR METTRE SALIF HORS DE LUI MEME?

  11. Je pense qu’en cas de divorce la femme a des droits que le mari doit remplir qui vont au dela de la simple visite, alors Salif tu ne peux pas te marrier et divorcer comme si de rien ce n’etait, il faut nous dire toute la verite car ton ex-epouse doit vivre aussi et a besoin d’argent pour subvenir a ses besoins. Arretes de pleurnicher et donnes a Safi ses droits et elle va te laisser en paix. Merci et a bon entendeur, salut.

    • Salut koro, toutes les verites ne sont pas bonne a dire publiquement surtout entre un homme et sa femme.

      • Salut Dogofaring, alors je ne sais pas ou est la solution, car pleurnicher comme ca ne resoud rien aussi. Comme je l’ai dit quand ton divorce sa femme il faut cas-meme que ce soit sur des termes clairs, ce n’est pas simple comme si on change de chemise. Que Salif parle a Mafi pour trouver la solution.

        • Oui korofaring, koro Salif et l’ex-belle soeur Nafi doivent se parler pour le respect des secrets de famille et surtout pour eviter aux enfants de souffrir de leur separation .

  12. Grand frere , j’espere que tu n’as pas mis le nom de Mme.
    Durant l’acquisition ou la construction de la maison.
    Si elle a ete falsifies les documents qui etaient en ton nom
    Cela sst different. Je ne me prononce pas sur un verdict.
    Analysez vous meme , bonne chance pour ta rehabilitation.

  13. Salif a trop servi la gaieté de plusieurs génération pour mériter l’escroquerie de la junte féminine.

Comments are closed.