Valérie Trierweiler : “éméchée”, elle agresse violemment une ancienne amie !

1

Valérie Trierweiler : "éméchée", elle agresse violemment une ancienne amie !Au Banana Café de Paris, Valérie Trierweiler, ancienne première-dame, a surpris et surtout choqué tout le monde lorsqu’elle s’est, comme le rapportent nos confrères de France Dimanche, jetée violemment sur une ancienne amie. Tout a très vite dégénéré ! 

Avec son brûlot, Merci pour ce moment, Valérie Trierweiler  a tenu sa vengeance à l’égard de François Hollande. Celle qui a été répudiée de l’Élysée est aujourd’hui au coeur d’une nouvelle affaire. Point d’écrits qui font jaser mais une altercation qui fait grand bruit. C’est clair, la journaliste règle, en ce moment, tous ses comptes et n’hésite plus à en venir aux mains après avoir dégainé la plume.

Comme le rapportent nos confrères de France Dimanche , dans le magazine en kiosques ce vendredi, l’ancienne compagne du président de la République a semé la zizanie dans un bar du premier arrondissement de Paris, le Banana Café.

Dans cet établissement de nuit fréquenté par la communauté gay, Valérie a démontré, plus que jamais, son impulsivité et un nouveau visage : celui de la violence. Venue célébrer l’anniversaire de Jean-Luc Roméro, maire adjoint du XIIe, cette dernière repère rapidement “un groupe d’amies qui se sont fâchées avec elle après la publication de son livre”.

Parmi celles qui ont fait le choix de lui tourner le dos, Valérie de Senneville, épouse de Michel Sapin et journaliste aux Échos… C’est elle qui va subir les foudres de Valérie Trierweiler.

Selon les informations de France Dimanche, l’ex-première dame est alors “éméchée” au moment où elle s’est jetée sur sa victime, la giflant, lui tirant les cheveux et la griffant au visage. Véritable choc pour les témoins de la scène.

Heureusement, très vite, deux personnes interviennent et la calment tant bien que mal, la mère de Léonard écartée de sa rivale, laisse néanmoins échapper tout un tas d’insultes.

IC

Retrouvez cet article sur Public

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.