Valérie Trierweiler: peut-elle encore tomber amoureuse?

0
Valérie Trierweiler: peut-elle encore tomber amoureuse?
Gala.fr/© Prisma Presse – ValĂ©rie Trierweiler: peut-elle encore tomber amoureuse?

TrompĂ©e par l’homme qu’elle aimait et qu’elle a accompagnĂ© jusqu’au pouvoir, ValĂ©rie Trierweiler se trompe Ă  son tour, en ne cessant de rĂ©gler ses comptes. Nous lui prĂ©conisons de rĂ©vĂ©ler la belle personne qu’elle est sans doute, mais qu’elle cache encore sous le masque de la vindicte.

A cinquante ans, elle semble en pleine maĂźtrise de sa fĂ©minitĂ©. GrĂące prĂ©sidentielle d’un certain François H. qui embrasse comme on offre le baiser du condamnĂ©, – la preuve avec SĂ©golĂšne Royal auparavant – mais finit par dĂ©livrer les femmes qu’il mal Ă©treint de leur air renfrogné ? Il y a les contes de fĂ©es, et le compte des faits.

Primo, ValĂ©rie Trierweiler n’est pas moins jolie qu’une certaine actrice. PerchĂ©e sur ses talons de douze centimĂštres, elle pensait prendre de la hauteur sur les petits conseillers aux chaussures bien cirĂ©es, mais Ă  l’éthique moins reluisante, du palais Ă©lysĂ©en. DerriĂšre les fenĂȘtres du 55, rue du Faubourg Saint-HonorĂ©, elle n’a rien vu venir de la pourtant proche et bien nommĂ©e rue du Cirque. DrapĂ©e dans des robes cache-coeur, elle croyait se cuirasser contre le curare des plumes assassines et nouer un peu plus fort un lien amoureux qu’elle sentait dĂ©jĂ  se dĂ©faire. AssommĂ©e de tranquillisants, elle a fini seule, sanglĂ©e, dans une chambre de la PitiĂ©-SalpĂȘtriĂšre, aprĂšs la terrible rĂ©vĂ©lation de sa rĂ©pudiation. Il n’en fallait pas plus pour l’inciter Ă  opĂ©rer une rĂ©volution derriĂšre son paravent d’infortunes. Ainsi, comme au sortir d’un deuil, ValĂ©rie opte dĂ©sormais pour des coupes, plus fluides, et des couleurs, plus claires, qui siĂ©ent davantage Ă  sa silhouette et sa libertĂ© retrouvĂ©es. AurĂ©olĂ©e d’un blond miel depuis trois mois, elle nous rappellerait presque Grace Kelly dans La Main au Collet. Si seulement sa main Ă  elle n’avait pas souffletĂ© un malotru dans un cafĂ© du 15e arrondissement parisien, dĂ©but mars. Mais classons l’affaire comme le parquet de Paris.

Deuxio, ValĂ©rie Trierweiler n’a pas moins d’entregent qu’une certaine femme de rĂ©seau. Les salons (…)

Lire la suite sur gala.fr

PARTAGER