57 EME anniversaire de la police malienne : Sous le signe de la solidarité, sûreté et de la paix

0
2eme Edition de la journée nationale de la Police : L’ambition de faire un corps professionnel en harmonie avec les besoins sécuritaires des Maliens
Le président IBK remettant une attestation à un agent de la Police

La journée marquant le 57ème anniversaire de la police nationale s’est déroulée, le mercredi 04 octobre dernier à l’école de police. Le thème sur lequel les responsables ont jeté leur dévolu  était : « La Police nationale avec la population, main dans la main pour une cité sûre et paisible ». C’était en présence du président de République et de plusieurs personnalités.

En effet, l’objectif principal visé par les responsables de la police malienne, était de restaurer un climat de confiance entre la police et la population. Une population qui souffre depuis des années du fait des bavures policières. C’est la raison pour laquelle, la police malienne se trouve en mal de crédibilité. Ele cherche à panser ses plaies. Le thème choisi cette année par les responsables était : « La Police nationale avec la population, main dans la main pour une cité sûre et paisible ».

La cérémonie était placée sous la haute  présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, en présence du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, de plusieurs membres du gouvernement, des responsables de la police, des présidents des institutions, du corps diplomatiques  accrédités auprès de notre pays.

Un grand corps malade

On peut le jurer ! En effet, la Police malienne est un grand corps malade, à y voir de près, les dernières années auront été cruciales pour la police dans son ensemble. En termes clairs, le climat de confiance entre ce corps et la population s’est complètement déteint tout  en laissant place à une crise sociale sans précédent.

Une situation dont personne ne profite. Fort malheureusement personne  surtout en cette période d’insécurité généralisée dans tout le pays.

Ainsi, la police nationale dont la mission principale consiste à protéger les personnes et leurs biens a besoin de redorer le blason. Ses responsables l’ont compris et agissent déjà pour panser les plaies d’une structure sans laquelle, toute vie deviendrait impossible.Ce n’est pas trop.

Les démonstrations

La journée a été marquée par diverses exhibitions qui ont attiré des applaudissements nourris de l’assistance : les simulations, les techniques de maintien de l’ordre public, de self défense, de démonstrations de maitrise  d’une manifestation, des  démonstrations de close  combat collectif, etc.

Dans son intervention, le Directeur général de la police nationale, le contrôleur général  Moussa  Ag Infahi, a rappelé que la  date  du 4 octobre est consacrée à la date anniversaire de la création de la police nationale.

« C’est le 04 octobre 1960 que le dernier directeur de la sûreté du Soudan français passa le témoin à l’officier de police malien, Mahamane Touré, consacrant ainsi la naissance de la police  nationale du Mali », a-t-il expliqué. Avant de poursuivre que la célébration de ladite journée est un moment de communion entre la police et la population.

Le thème  retenu cette année s’inscrit selon le D.G de la police, dans la  droite ligne de la volonté du gouvernement malien, d’instituer une politique de police de proximité visant à répondre aux besoins de sécurité des citoyens. Et d’invité les professionnels de la sécurité  à prendre en compte le sentiment de sécurité exprimé par le citoyen dans sa vie quotidienne.

Comment ? Cela doit passer nécessairement par des gestes simples qui mettent en confiance le citoyen à travers  un bon accueil, une bonne écoute et une orientation de l’usage au sein des institutions policières.

Rappelons que la capacité des ressources humaines de la police a été renforcée, notamment par le recrutement de 2 200 fonctionnaires de police au titre de l’année 2015-2016, l’organisation des concours professionnels et le recrutement  de 150 autres policiers au titre de l’année 2017. Qui dit mieux ! Vivement le 58ème anniversaire.

B.C OULIBALY

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here