Enterrement de l’inspecteur Oumar B. Maïga dimanche dernier : Ses proches s’opposent à l’oraison funèbre de la police et chargent son DG Kansaye pour sa mutation ” indélicate ” à Kidal

18
L'inspecteur Oumar B. Maïga
L’inspecteur Oumar B. Maïga

L’évènement a eu lieu  le dimanche 13 avril dernier, à Lafiabougou, lors de l’enterrement de l’inspecteur de police Oumar B. Maïga décédé à Kidal la veille. Son entourage, mécontent de sa mutation dans l’extrême nord du pays, malgré son état maladif attesté par un certificat médical et le fait qu’il devait partir à la retraite le 31 décembre prochain, s’est opposé à toute oraison funèbre de la part de la police nationale. Il dénonce l’attitude du directeur général de la police, le contrôleur général, Hamidou Kansaye resté sourd à toutes les interventions pour faire annuler sa mutation. 

 

Existait-il un problème personnel entre le directeur général de la police, le contrôleur général Hamidou Kansaye  et le défunt  l’inspecteur Oumar B. Maïga ? Cette interrogation reste sans réponse dans l’entourage du défunt.  Mais, il soutient mordicus que sa mutation à Kidal  n’est pas fortuite. Celle-ci a été matérialisée  par la décision n°2013 – 2988/DGPN – DPFM du 30 novembre 2013, signée par le directeur général de la police nationale.

 

 

Selon nos sources, ce dernier qui faisait partie de la promotion 1975 de la police et membre très actif de l’AS police. Il était à près de 40 ans de service et s’apprêtait à aller à la retraite le 31 décembre 2014.  Son état  de santé était aussi très fragile comme l’atteste un certificat médical décerné dans ce sens. Compte tenu de tout cela, certains de ses proches ont essayé d’intervenir auprès du Directeur général de la police, le contrôleur général Hamidou Gogouna Kansaye pour qu’il sursoit à la mutation de Oumar B. Maïga à Kidal ou les conditions climatiques sont très difficiles.  Malgré tout, le Directeur général a persisté. C’est ainsi que M. Maiga rejoindra son poste d’affectation.  Ce qui devrait arriver arriva finalement le samedi 12 avril. M. Maïga piqua une crise et devrait être évacué d’urgence sur Bamako. Là aussi, rapportent des proches de sa famille, le commissaire de la police de Kidal refuse de donner son accord au motif qu’il n’a pas reçu d’instruction de Bamako pour son évacuation. Finalement, le policier rendit l’âme. C’est son corps sans vie qui sera  évacué sur Bamako et sera enterré le dimanche dernier dans sa famille à Lafiabougou en présence de plusieurs personnalités.

 

 

Pour exprimer son indignation face à l’attitude de la direction générale de la police, son entourage s’opposera à l’oraison funèbre de la police qu’il accuse d’avoir précipité sa mort à travers sa mutation inopportune dans une localité où son état de santé ne pouvait pas lui permettre de résister.  ” Certes Kidal fait partie du Mali et la mutation fait partie de la carrière des agents. Mais logiquement, on a pas besoin d’envoyer quelqu’un qui doit aller à la retraite cette année à Kidal alors que la police est pleine de jeunes inspecteurs qui sont nombreux à Bamako à ne rien faire.  Après près de 40 ans de service, il ne méritait pas d’aller préparer sa retraite (définitive) à Kidal. Nous pensons qu’il y a des dessous dans cette mutation.  Nous ne pouvons que prier pour son âme et le Tout puissant tranchera le reste ” nous confié un jeune  footballeur du quartier qui a beaucoup côtoyé le défunt.

Youssouf CAMARA

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. Les affectations de personnel à la fonction publique sont toujours problématiques. Tandis que certains durant toute leur carrière restent prostrés à Bamako, d’autres comme le cas du défunt, à quelques mois de la retraite sont affectés loin à l’intérieur. On peut difficilement y penser surtout au vu de la situation actuelle de Kidal, affecter un agent dans un état maladif. C’est déplorable! Et, c’est pourquoi, on ne doit pas non plus nommer quiconque à un poste de Directeur comme l’avait instruit le PM démissionnaire. Malheureusement, au Mali, la réalité est tout autre. Paix à son âme!

  2. Arrêter vos bêtises, tout le monde partira,d’une manière ou d’une autre, paix à son âme !

  3. Je pense que la famille a bien fait de refuser toutes ces hypocrisies.Malheureusement dans la police la gendarmerie etc,,,ce n’est que corruption trafics en tout genre comment voulez vous qu’une institution qui doit faire respecter la loi fonctionne puisqu’elle ne se l’applique pas à elle même

  4. Que son ame reposeen paix Nous allons tous mourir un jour mais si la police peut arreter un peu ses caprices et travailler ce serait mieux Mais je vais vous dire plus menteur que les policiers tu meurts Je vous dit ils mentent comme ils respirent Meme si tu mets le bon Dieu chez ces agents comme ministre ou directeur vous allez voir Moi je demande a tous les maliens de choisir un jour tout le monde debout va prier a la meme heure pour que ces monstres changent un peu il ya quand meme 7% qui sont bien parmi eux

    • Tu as raison mon frere.Sans exagerer,je dirai que les deux seules choses qu’ils apprennent lors des formations c’est le mensonge et le rakette.

      • Beaucoup s’en prennent aux policiers tout en oubliant que la police est à l’image du peuple.
        Quel est le malien qui puisse jurer n’avoir soustrait un centime de quelque procédé que ce soit au détriment de ce pays?
        Peut-on faire porter la police l’échec de ce pays?
        Quel cadre de ce pays peut dire en face de Dieu et les hommes qu’il est impartial quant à la gestion de la chose publique?
        Le policier qui prend de l’argent à un citoyen commet un péché mais celui qui détourne l’argent du peuple et des péchés car les 15 millions de maliens sont ainsi affectés.
        Soyons sérieux c’est ce que le mali manque.

  5. 🙄 🙄 🙄 ,c’est vrais crimé sans diffution de sang,le chef de la police doit répondre de ses actes devant un tribunal,za c’est de la haine, ❓ ❓ ❓ 🙁 🙁 🙁 🙁 😯

  6. 😈 😈 😈 ,que son ame repose en paix,mais une chose est sure tout ce payé ds la vie ,lui meme aura le meme sort ou meme ,car d’ici quelque mois il partait à rétraite,donc pourquoi le muté si loin à son age,et il étais malade,???????et pire pourquoi attendre un arrété our faire son évacuation 🙁 🙁 🙁 ➡ ➡ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ 😯 😯 😯 😯 😯 ,pauvre maliba

  7. Cela est un crime et la direction de la police devrait répondre de cet acte devant les tribunaux. La vie appartient à Dieuc s’est vrai mai à Bamako les médecins pouvaient apporté plus de soins qu’à Kidal il a été tué par Kansaye et ses amis la cause Dieu sait et ils ou leurs progénitures répondront dans ce monde ici si ba et également au dernier jugement 😈 😈

  8. Que la terre lui soit legere , ses parents doivent saisir la
    Justice , ils ont voulu lui punir pour quelque chose , c’est
    Pas humain, c’est pas malien ce comportement de la police.

  9. Merci Kinguiranke, une enquet serait appropriee pour tirer tout ca au clair. Mais comme c’est le Mali….tout le monde connait la suite avec nos……..de cons. 👿 . 😈 . :mrgreen: .

  10. Non, il ya de l’arbitraire ici, ce n’est pas corecte ou normal qu’avec un certificat medical en due forme que le policier soit pousse a aller a Kidal vaille -que- vaille pour aller mourrir, il y a anguille sous roche, c’est de la dictature dans la fonction publique. Apres 40 annees de service le policier ne devrait pas etre mute a Kidal en situations de guerre civile et de manque de tout connues de tout. Le regime d’IBK nous fera voir du n’importe quoi.

  11. Que pouvons nous contre la derriere bataille que nous sommes tous appelles a livrer a un moment de notre existance ? Rien qu’a accepter seulement la volonte’ du tout puissant Allah.Que son ame repose en paix…..amen

Comments are closed.