Fin des querelles byzantines à la police ? Le syndicat national de la police voit le jour et prône l’union sacrée

0
Le commissaire  Ousmane Diallo
Le commissaire Ousmane Diallo

Le samedi 12 avril 2014  restera gravé en lettres d’or dans les annales de la lutte syndicale au sein de la police nationale. Pour cause, un regroupement de policiers issus de diverses corporations dénommé ”  syndicat national de la police ” a vu le jour. Il s’agit à travers ce syndicat de sonner les retrouvailles entre les policiers et de mettre un terme aux rivalités syndicales et  luttes claniques qui avaient longtemps détérioré l’esprit de groupe et la cohésion au sein de la police malienne.

 

 

A en croire les organisateurs, ce triste épisode d’affrontements entre policiers, de remise en cause de textes régissant la conduite du policier  est désormais derrière nous. En témoigne la forte présence samedi à l’école  nationale de police des participants venus de toutes  les villes de l’intérieur du pays y compris de Kidal. Ils sont issus du syndicat national des commissaires de police (Synacompol), le syndicat de la section de la police nationale (SPN), le Renouveau de la SPN, pour ne citer que ceux-là.

 

 

A l’issue des travaux de la première assemblée générale du syndicat national de la police, le commissaire adjoint du 1er arrondissement Ousmane Diallo est élu Secrétaire général. Il préside pour une durée de trois ans un bureau d’une trentaine de membres dont  9 membres de la commission de contrôle.

 

 

Le Secrétaire général après un rappel succinct des nombreuses crises qui ont affecté les milieux de la police a exhorté ses camarades à la cohésion et à l’union sacrée afin de faire face à la mission régalienne dévolue à la police nationale.

En clair pour le commissaire Ousmane Diallo, il est temps de placer la corporation au dessus des considérations partisanes.

 

La cérémonie était présidée par le directeur général adjoint de la police nationale qui a salué l’ensemble des syndicats de la police pour cette initiative qui s’inscrit dans une véritable dynamique de réconciliation et  de renouveau.

 

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER