Mali: opération de désarmement de policiers accusés d’être proches de la junte

37

polisierRéveil brutal ce samedi 6 avril au Groupement mobile de sécurité (GMS) de Bamako. Officiellement, l’endroit abrite les policiers de la capitale malienne mais, depuis quasiment un mois, ce sont des policiers accusés d’être proches de la junte malienne qui y faisaient la loi, qui plus est lourdement armés, ce qui est interdit pour les policiers maliens. Dans la nuit de jeudi à vendredi, ils se sont même affrontés à d’autres policiers. Ils viennent tout juste d’être désarmés. Un militaire a été tué et un policier blessé dans l’opération.

 

 

L’opération a débuté tôt ce samedi à Bamako. Une unité, composée de militaires et de gendarmes maliens, débarque au Groupement mobile de sécurité (GMS), contrôlé par des policiers armés, accusés à tort ou à raison d’être proches, de la junte malienne.

L’équipe de choc, conduite par un capitaine de la gendarmerie, s’apprête à désarmer les policiers. Le secteur est rapidement bouclé et l’opération de désarmement commence. Très vite, certains policiers prennent la tangente, d’autres résistent en tirant. Militaires et gendarmes poursuivent sans ménagement l’opération de désarmement.

Deux heures pour désarmer les policiers proches de la junte

A l’est du camp, un nouveau coup de feu retentit et un militaire s’écroule mortellement touché. Un autre coup de feu est entendu et là, c’est un policier qui est blessé par balle à la cuisse droite. Au bout de deux heures, gendarmes et militaires parviennent à désarmer les policiers. Au moins une dizaine d’entre eux sont arrêtés

Lors du passage de RFI au GMS, la situation était totalement sous contrôle. Depuis plusieurs mois déjà, les deux camps de la police avaient du mal à s’entendre nous explique-t-on. Le premier camp acusait l’autre camp d’avoir bénéficié de promotions spectaculaires, parce que proche de la junte. Le climat commençait à devenir franchment délétère. En intervenant ainsi, les autorités maliennes ont sûrement voulu «siffler la fin de récréation».

 

RFI

PARTAGER

37 COMMENTAIRES

  1. une “armée nationale” d’un niveau de formation technique equivalent à celui des vigils de la SOMAGES d’une part, et dont un brillant Baroudeur de Kati déclarait sur You tube ,“Il faudrait etre fou pour mourrir pour le Mali »

    @ A vendre stock de pseudos état neuf

    Où puis-je voir cette vidéo? Ça m’intéresse ………..

  2. Cuvée Spéciale LaBamakoise (Pardon à ceux qui connaissent déjà, et mes amitiés à moussa mon blue-brother 😉 )

    LES « HOMMES BLEUS » DU DESERT: DRAME DE LA VIE DE TOUS LES JOURS D’UN TOUAREG

    Hôpital de Gao, jour de consultation, un Touareg enturbanné s’adresse au médecin avec angoisse:
    Docteur, j’ai un problème. Un de mes testicules est
    devenu tout bleu! »…
    Le docteur l’examine rapidement et, perplexe:

    « Il va falloir vous opérer. On doit retirer ce testicule… Au plus vite !… »

    « Vous rigolez?! », lui répond le Touareg. « m’enlever une c… ? »

    Le médecin, impitoyable : « Bon, comme vous voulez. Si vous préférez mourir, à vous de voir! Il n’est pas question de rigolade ».

    Atterré, le patient se range à l’avis du médecin, et dès le lendemain, l’opération a lieu.

    Une semaine plus tard, l’opéré paniqué revient en consultation chez le même médecin: « Docteur, j’ai peur qu’on s’y soit pris trop tard !Je crois bien que le testicule qui me reste est en train de virer au bleu comme l’autre!! »

    Perplexe, le médecin constate et à nouveau, conseille la couillectomie d’urgence.
    Bien qu’effondré, mais voyant lui-même l’évolution du mal, Ag machin se laisse convaincre et dès le lendemain, la castration a lieu.

    Mais la semaine suivante, il faut bien se rendre à l’évidence, le docteur n’en croît pas ses yeux : C’est le même Touareg avec son turban et son boubou bleu indigo qui est assis dans la file d’attente !

    Quand arrive son tour, Ag Machin bredouille terrorisé : »Cette fois Docteur, c’est mon sexe qui devient tout bleu!!!! »
    Le nouvel examen du médecin est sans appel: Cette fois, il va falloir procéder à une bittectomie !
    Une quoi ??…
    Une amputation du pénis…

    « Mais enfin docteur, c’est impossible. Comment vais-je faire pipi????
    « Oh, mais ce n’est pas si grave que ça en a l’air: on vous greffe un tuyau de plastique dans l’urètre, et hop, le tour est joué ! »
    Résigné, le Touareg, déjà allégé de ses « sœurs jumelles » (il songe avec amertume qu’il s’appelle désormais Wallet) est émasculé dès le lendemain ; Il pense enfin en avoir enfin terminé avec les amputations… sauf qu’une semaine après l’opération, il revient chez le médecin pour se plaindre:

    « Docteur, même le tuyau de plastique devient bleu! »
    … !!??
    « Quoi???????? Là, vous blaguez ! Le tuyau plastique ???? »

    « Je vous dis qu’il bleuit! Qu’est-ce que ça veut dire docteur? »
    L’examen du médecin est un peu plus méticuleux cette fois-ci, et finalement, ce dernier se frappe le front et éclate d’un grand rire !!!

    Aaaaaah, J’AI COMPRIS !!!
    Il met une grande claque complice sur l’épaule du Touareg :
    « Vous allez rire ! C’était juste le bleu de votre boubou indigo qui déteignait! «

    • LES « HOMMES BLEUS » DU DESERT: DRAME DE LA VIE DE TOUS LES JOURS D’UN TOUAREG

      On rigole, on rigole……..mais des toubibs comme ça, ça existe en vrai…..

  3. C’est totalement honteux que des maliens se tirent dessus à Bamako alors que des étrangers sont au Mali pour le liberer des jihadistes et des rebelles.
    Les maliens ont été incapables de se battre contre l’invasion touaregs et islamistes, mais ils sont capables de s’entretuer pour des miettes de pouvoir.

  4. Mais k vs êtes naïf non ils ont désarmés toutes la police pas pro junte ou koi sa veux dire les anti junte constituaient une menace il fo provoqué une incendie ils récupérer tout le reste des armes pour en face des neutres qui sont les anti juntes sinon pr loi ne pas annuler purement et simplement les décisions pr du bon et pr la tranquillité . Les promus po juntes St. En classe pr leurs formations . Ouvres vos yeux pour réfléchir merci

  5. 💡 💡 L’engin que l’on voit sur cette photo serait plus que utile au NORD.Les combattants manquent de tout 💡 💡

  6. Sanogo n’est responsable de rien, il est lui même otage et victime d’une bande de petits arrivistes, mais c’est le début de la fin, de leur fin. Ils seront non seulement arretés mais jugés et lourdement condamnés pour tout le mal qu’ils ont 🙄 fait subir à ce pays, ce sera la premiére mission du prochain président

  7. en avant pour la victoire, avec la neutralisation de sanogo et sa bande de minables!!

  8. merci pour cette intervention,car c’est pas facile de desarmer un proche de sanogo ,donc se cretin perd un peu son pouvoir…bonne continuation 🙄 🙄 🙄 🙄

  9. Mes condeleances au soldat tué! Tu devais mourir au nord comme norme, mais comme tu es resté au service de Sanogo,et tu fais tué par un poulet drogué quel deshonore.

  10. 0n devrait les laisse s,entretuer au moins pendant une semaine ça ferait moins de cretin pour le bulget …la police malienne ne sert a rien ils sont tous corrompus…..

    • nos policiers c’est des pilleur des biens publique franchement on doit tous les mettre o chomage parce que ils servent a rien
      quant ils te mettent un tampon sur sur ton passport il te disent ce 1000F et ce le tampon qui fait ce prix franchement quel honte

  11. C’est triste d’apprendre qu’un des nôtres… pro ou anti putsch …ait perdu la vie si bêtement 😥

    Nous allons regretter…des décisions très irresponsables prises par cette transition …. LE PIRE EST À VENIR AVEC LES SOLDATS RATÉS … ET ÇA VIENDRA ….

    DANS UNE RÉPUBLIQUE CONVENTIONNELLE…IL N’Y A PAS ET IL N’Y’AURA JAMAIS DE PLACE POUR DES SOLDATS …. ESSAYER D’EN CRÉER … EST UNE RECETTE POUR DES DÉSASTRES DANS LE FUTURE … UN FUTURE TRÈS PROCHE … DANS LE CAS DU MALI….

    Maudits soient les dirigeants irresponsables et sans le moindre intégrité … qui par leur actions irresponsables … ont crée et continuent de créer … des rancœurs et des divisions qui peuvent mettre le feu à la patrie …

    DÉCRET PRÉSIDENTIEL …NON???

    ON NE PEUT PAS FOURNIR LA PAILLE…L’ESSENCE….LE BRIQUET…ET VENIR ÉTEINDRE LE FEU QUI EN RÉSULTE ….

    BANDE D’IRRESPONSABLES…!!!!

    Moussa Ag,….Paix sur l’âme de ce soldat…

    • il n y a pas des dirigent responsable au mali ils sont aussi bien corrompu les uns que les autres

  12. ho mon dieu,is ces bandis du CNRDRE peuvent disparaitre au plus vite possible,sa sera une grande fete pour moi.

  13. Cool cool tres tres bonne nouvelle. Ca ira. Que l’ame du soldat tombe repose en paix. Il faut nettoyage a blanc notre police nationale.

    • Il faut toujours faucher l’herbe avant que les magouillants se transforment en serpents à sonnettes …. ce n’est que du bon sens …

      Moussa Ag,…

    • Le système actuel, qui organise l’impunité, est mortifère et viole le contrat social, fondement de toute civilisation (et la démocratie).

    • coco,j’ai cru que j’allais bomber sur l’arrestation d soldat rate de kati,quand t’est ce que ca va venir,on en a maaaaaaaaaarreeeeeeeeeeeeeeeeeee 😳

    • Mensonges, concussion, délit d’initié et conflit d’intérêt !

       Le scandale du marché de véhicules de l’armée sur financement de l’Agence malienne de régulation des télécommunications/tic et poste (Amrtp) à travers le Fonds d’Accès universel, a largement été commenté dans la presse où le Premier ministre, Django Sissoko, s’est précipité de se blanchir, jetant en pâture le ministre de la Poste et des nouvelles technologies, Bréhima Tolo, ainsi que le ministre des Finances, Tiéna Coulibaly et le Directeur Général de l’Amrtp, le Dr . Choguel K Maïga. Fidèle à sa ligne éditoriale, « Le Sphinx » a mené des investigations minutieuses pour livrer à ses lecteurs les différents épisodes de ce feuilleton burlesque qui n’est rien d’autre qu’une bataille de chefs pour le contrôle d’un pactole de 8,9 milliards Fcfa. En effet, cette affaire, outre qu’elle met à nu la cupidité indécente de certains hiérarques qui nous gouvernent actuellement, révèle en même temps toutes les manœuvres qui se déroulent depuis la Primature, sur fond de mensonges, délit d’initié, concussion et conflits d’intérêt. Comme si, la question de la sécurité du Mali, quelques uns de nos dirigeants s’en tapent le jabot, l’essentiel étant pour eux de s’enrichir toujours davantage.

      Ce qui me fait pleurer de colère par intermittence, c’est que, pendant que les hyiènes se battent autour de la carcasse, ce sont les soldats, fils de pauvres gens, qui paient….. Et qui meurent au combat

      MAUDITS CORROMPUS (dixit notre Mouss Ag national)

  14. C’est quand meme dingue ,ce soldat qui n’a certainement pas été faire la guerre dans le Nord ,se fait tuer par un flic à Bamako 🙁 🙁 🙁

  15. Les 1000 militaires qui restent en permanence aideront à remettre de l’ordre à Bamako. Sans doute , dans un avenir proche, bamakoises et bamakois seront invités à un grand festin : grillades de pintades !
    Et l’ordre reviendra à Bamako….
    Wait and see.

    Que Dieu accueille l’âme de laa victime auprès de lui.

    • Yadupour ❗ Moi la pintade grillée est mon met favori. C’est une des raisons pour lesquelles j’adore la vie au Burkina: ILS LES FONT SUPER-BIEN, là-bas!

  16. Sanogo a divisé l.armée, lagendarmerie.la police et la garde republicaine.Il faut couper la tête du serpent pour que mal disparait.Sanogo est le responsable principale du desordre au niveau des institutions securitaires. le mali est au bord de l.explosion, les autorités doivent vite trouver une solution car chaque jour le mali frole le danger.

  17. c’est le résultat de laxisme de l’état .un président qui se couche pour un capitaine qui a mal apprit ces leçons de guerre ou de militaire ;qui au lieu d’aller en classe préférait aller prendre un ver de whisky .
    comment peut tu vouloir qu’un supporteur a c dernier soit sérieux .envoyez les tous a taoudeni ou a kidal.
    CMD ON EST AVEC VOUS

  18. Rien d’étonnant pour qui savent que la police malienne est pleine des délinquants et des anciens membres de l’AEEM, version Mariko. Envoyez les dans la république de l’AZAREVE à côté des rêveurs narco trafiquants et voleurs-violeurs du Mnla.

  19. J’espère que la sanction la plus clémente sera sans doute la radiation et 10 ans de travaux d’intérêt général.
    C’est le prix du laisser aller dans Etat fantôme.
    Il faut maintenant dissoudre complètement les deux syndicats de police!

  20. Paix à son Ame ! VIVEMENT LA FIN DES DIVISEURS PAR 2 AU MALI; VIVEMENT L’UNITE SACREE

  21. Paix a la victime…
    En esperant que certains militaires seront aussi désarmés a Bamako.
    Mais qui va s’assurer que ceux qui ont tiré avantage à Bamako depuis 2012 grâce à leurs armes seront punis?

    • Que l’âme de la victime repose en paix.

      Maintenant: “qui va s’assurer que ceux qui ont tiré avantage à Bamako depuis 2012 grâce à leurs armes seront punis?”

      Il faudra un homme (ou une femme 😀 ) de poigne. Le vieux Dioncounda Traoré a subi, à son grand âge, une bastonnade RÉVOLTANTE commanditée par CHACUN-SAIT-QUI. On ne saurait donc lui en vouloir de son indécision.

      Comment gouverner avec un révolver dans le dos? Mais il aurait pu choisir de laisser à quelqu’un d’autre le soin de la transition, se sachant incapable de l’assumer…..

      Personnellement, j’espère que le prochain président saura rediriger certaines énergies négatives et les rendre sinon productives pour le Mali, du moins inoffensives.

      Mais l’incertitude est maître du jeu….

      • Ce système d’impunité est un grand danger social car il est mortifère.

Comments are closed.