Mali: quelque 400 policiers manifestent pour de meilleures conditions de travail

32 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Plusieurs centaines de policiers maliens manifestent à Bamako, le 16 novembre 2012 © AFP

Quelque 400 policiers ont manifesté vendredi à Bamako pour réclamer de meilleures conditions de travail, au lendemain de l’enlèvement de quatre d’entre eux toujours introuvables, a constaté un journaliste de l’AFP.

« Nous ne voulons plus payer les cotisations de l’assurance maladie et nous réclamons un matériel adéquat » pour combattre le « banditisme », a déclaré Simon Keita, secrétaire général de la section syndicale de la police nationale. Le salaire mensuel d’un policier de base est de 100.000 Francs CFA (150 euros).

A l’issue de la manifestation qui s’est déroulée dans le calme, les policiers ont remis une déclaration au général Tiefing Konaté, ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile.

Cette manifestation a eu lieu au lendemain de l’enlèvement à Bamako de quetre policiers, dont une femme commissaire, par des hommes cagoulés en uniforme circulant dans deux véhicules de la police.

Ces policiers enlevés restaient introuvables vendredi et des négociations étaient en cours entre policiers pour obtenir leur libération, ont indiqué des sources policières à l’AFP.

Ces sources ont accusé les responsables syndicaux de la police qui ont organisé la manifestation de vendredi à Bamako d’avoir planifié ces rapts, affirmant que les policiers enlevés avaient été « torturés ».

La police malienne traverse une crise sans précédent liée à des promotions controversées en son sein.

Des heurts avaient éclaté le 26 septembre à Bamako entre des policiers promus et d’autres qui ne l’avaient pas été, faisant deux blessés, dont un par balle.

Ces promotions, accordées à des policiers considérés comme proches de la junte militaire qui avait renversé le président Amadou Toumani Touré le 22 mars, ont été annulées par le président par intérim Dioncounda Traoré.

Le coup d’Etat du 22 mars a précipité la chute du nord du pays aux mains de groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui y appliquent la charia (loi islamique) avec rigueur en y commettant de nombreuses exactions, exécutions sommaires, lapidations, amputations, coups de fouet.

Les putschistes emmenés par le capitaine Amadou Haya Sanogo, ont rendu le pouvoir à des civils mais restent influents dans la capitale malienne où les tensions entre leurs partisans et leurs opposants sont toujours vives.

SOURCE:  du   16 nov 2012.    

32 Réactions à Mali: quelque 400 policiers manifestent pour de meilleures conditions de travail

  1. Baldosso

    Simon courage les policier on besoin de vous, mon souhait et que dans les jours a venir tu sera le directeur national de la police. Bous êtes un fils digne de ce pays , je vois respecte trop. Courage n écouté les rigolo

  2. savado

    mon type tu a raison ses faut policie de bko qui vole la population dans rue de bio ll faut les apprendre a respecte uniforme ok j’ai vue des policie demand l’argent quand ll nous arrête j’ai pas mange le déjeune l’aise uniforme et mendie des scrot

  3. Cent cinquante euro en france . n’est certes pas grand chose mais cent mille franc CFA au mali est signifiant , mais je dis pas que ca vaut quelque chose , couvrira pas mal de chose pour un fonctionnaire RATIONNEL quand a la repartition des besoins de depnses et cela par rapport a ses moyens dignes et propres personnel .

  4. ELINO

    COMMENT ON PEUT VIVRE TE FAIRE VIVRE UNE FAMILLE AVEC 150 E
    TANDIS QUE LE PAYS RUISSELLE D OR IL FAUT RESPECTER LES PORTEURS D UNIFORME

  5. soumici1

    Le gouvernement de tration doit prendre son courage à deux et dissoudre la police nationale du Mali, la gendarmerie nationale doit prendre la relève en attendant d’e reorganiser une nouvelle police nationale digne d’un pays. certains policiers d’aujourd’hui ne sont que des brigand et des voyous, qui porte malheureusement l’uniforme de la police nationale et commette des abus digne des touaregs du mnla.

  6. MIPA

    Des policiers crompus au sommet qui ns depouillent de nos bien, même il n’y a pas 1 mois un policier m’a enlévé 1000 F CFA puisse je n’avais pas apporté la vignette dont j’avais oublié avec le propriétaire de la moto.

  7. Tiefari

    Ce bon à rien mérite même pas leur salaire,ils sont dans tout coin des rues entre de dépouiller les usagers,honte à vous